Email catcher

tromper + ennemi

Exemples

Phrases avec les mots tromper + ennemi

J'employai les journées des 13, 14, 15 et 16 juillet à faire beaucoup de marches et de contre-marches qui trompèrent l'ennemi.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Celui qui perpétue l'attaque est parvenu, par la ruse et par le déguisement, à tromper son ennemi et à se faire passer pour un des siens.Les Champs de Mars, 2011, Lætitia Bucaille (Cairn.info)
Chacun d'eux s'y prêta d'autant plus volontiers que son hypocrisie voyait dans cette feinte réconciliation un moyen de mieux tromper son ennemi.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il s'agit dans l'un et l'autre cas de tromper l'ennemi pour triompher de lui et donc de révéler le dessous des cartes.Roman 20-50, 2009, Edith Pery (Cairn.info)
Il vise à tromper l'ennemi dans un contexte de guerre, par exemple en exposant un faux tank pour repérer ses bases de missiles.Cahiers d'anthropologie sociale, 2013, Frédéric Keck (Cairn.info)
Pourtant, c'est aussi un mode d'action pertinent pour tromper l'ennemi, le faire réagir, le forcer à dévoiler son dispositif.Inflexions, 2021, Franck Chatelus, Patrick Collet (Cairn.info)
La jonction se fit de nuit et sans multiplier les camps, pour mieux tromper l'ennemi.Charles Rollin (1661-1741)
Je me livre à une halte savante, afin de tromper l'ennemi, et puis je m'achemine vers notre sixième à pas de loup.Louis Reybaud (1799-1879)
Il est, dans le récit mythologique, la forme d'expression utilisée pour attirer l'attention et tromper l'ennemi.Cahiers d'anthropologie sociale, 2013, Claire Harpet (Cairn.info)
Il prétend qu'il joue parce que colin-maillard apprend à se cacher, à dépister les mouchards, à tromper l'ennemi.Jules Vallès (1832-1885)
En trompant mes ennemis je fus magnanime et non traître.Anatole France (1844-1924)
Afin de tromper l'ennemi, deux diversions auraient lieu ailleurs pendant qu'on procéderait au vrai débarquement sur les six plages simulta­nément.Stratégique, 2017, François Schwerer (Cairn.info)
Son esprit doit également être fécond en expédients pour tromper l'ennemi par des stratagèmes.Stratégique, 2010, Alexandre David (Cairn.info)
Autre technique : changer tous les écriteaux, les mélanger pour tromper l'ennemi, intervertir leur sens.L'Année psychanalytique internationale, 2010, Mireille Ellonen-Jéquier (Cairn.info)
En même temps il donne l'ordre d'une retraite simulée pour tromper l'ennemi.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
La journée du 27 fut encore employée à tromper l'ennemi sur la direction de nos colonnes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

ennemi nom et adjectif

tromper verbe transitif

Top 10 des mots Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025) Top 10 des mots nouveaux du Petit Robert (édition 2025)

Chaque année, la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française permet aux francophones du monde entier de découvrir les nouveautés de leur...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine