Email catcher

trop

Définition

Définition de trop ​​​ adverbe

adverbe
D'une manière excessive, abusive ; plus qu'il ne faudrait. ➙ excessivement. (modifiant un adjectif) C'est trop cher, trop loin. (un adverbe) Trop tard. Trop peu : pas assez. Ni trop, ni trop peu. (un verbe) Elle a trop bu. Trop… pour : s'emploie pour exclure une conséquence. C'est trop beau pour être vrai : on n'ose y croire. Trop poli pour être honnête. (modifié par un adverbe) Un peu trop. Beaucoup trop. (avec négation) Pas trop : un peu, suffisamment. Pas trop de sel.
À un haut degré. ➙ beaucoup, très. Vous êtes trop aimable. Ne… que trop. Cela n'a que trop duré. (avec négation) Je ne sais pas trop, pas bien. Sans trop comprendre. Pas trop mal, plutôt bien.
familier comme adjectif Excessif, incroyable (cf. anglais too much). Il, elle est trop !
nominal Une quantité excessive. C'est trop ! (en remerciement pour un cadeau). locution Trop c'est trop. De trop ; en trop : en plus, au-delà de ce qu'il fallait. Boire un coup de trop. J'ai de l'argent en trop.
De trop (attribut) : superflu. Huit jours de travail ne seront pas de trop. Être, se sentir de trop, en trop : gêner, être indésirable, importun. Trop de (+ nom) : une quantité excessive de. Il y a trop de bruit. Je n'ai montré que trop de patience. C'en est trop : ce n'est plus supportable.
(sujet) employé comme nom Excès.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot trop

Oubliées, par exemple, les menaces de cow-boys un peu trop appuyées­.Capital, 02/09/2021, « Pour négocier, inspirez-vous des pros de la grande distribution »
Les bâtiments sont donc devenus trop grand pour l'ensemble du personnel.Ouest-France, Anne-Lyse RENAUT, 13/11/2020
Cette problématique fait encore trop abstraction des rapports étatiques proprement dits.Actuel Marx, 2016, Gérard Duménil, Dominique Lévy (Cairn.info)
Dans un endroit étroit, les meubles, posés le long des murs, ne doivent pas être trop imposants.Ouest-France, Fabienne MARAIS, 08/07/2018
Le message doit être fort – les couleurs sématiques sont voyantes, mais elles ne doivent pas se présenter en trop grand nombre.Ça m'intéresse, 10/03/2021, « Les ailes des papillons portent des message codés »
Il avait la balle de 1-1 au bout du pied mais son défenseur est revenu trop vite (90+3').Ouest-France, 02/04/2021
Et elle n'est pas trop frustrée de ne pas voir ses petits-enfants.Ouest-France, Carine JANIN, Yves-Marie ROBIN, 28/12/2020
Au bureau, on peut hésiter à déverser trop de compliments de peur que l'équipe ne se relâche.Capital, 13/10/2021, « Et si on déclinait la bienveillance au travail dans notre… »
Cette image valorisante a attiré beaucoup de financeurs, peut-être même trop.Le Journal de l'École de Paris du management, 2021, Philippe Andreucci (Cairn.info)
Mais, dans le pays, les entreprises privées trop ambitieuses sont vite rappelées à l'ordre.Ouest-France, Mari REGAN, 12/01/2021
Les aléas de la mécanique, il ne les connaît que trop bien.Ouest-France, Guillaume NÉDÉLEC, 25/07/2015
Cette réflexion, trop rare dans l'espace de la théorie politique francophone, nous semble aujourd'hui cruciale.Keivan Djavadzadeh, Pierre Raboud
Nous nous sommes trop éloignés de la nature, de l'expérience du vivant.Ça m'intéresse, 22/04/2020, « Les plantes sont-elles intelligentes ? »
Pensez-vous que l'information sur l'environnement prend un tournant trop catastrophiste ?Géo, 13/11/2008, « L'information sur l'environnement prend-elle un tournant trop catastrophiste ? »
Cette proposition n'est pas retenue, car renvoyant trop à la réalité juridique des pays de common law.Archives de politique criminelle, 2005, Hervé Henrion (Cairn.info)
Le sujet est bien trop important pour cela.Europarl
Je t'ai fait de la peine, j'ai été trop dur ?...Octave Mirbeau (1848-1917)
Cette manière de procéder s'avère trop coûteuse en temps et en énergie.Politix, 2018, Barbara Bauduin, Célia Keren (Cairn.info)
Mais l'expert rappelle qu'il ne faut pas crier victoire trop vite.Géo, 15/12/2017, « Les tortues marines sortent la tête de l’eau »
Cette question vaste – et sans nul doute trop vaste – suppose pour être abordée un certain balayage théorique.Adolescence, 2004, Olivier Douville (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TROP Adv.

& subst. qui marque l'excés, & la quantité. Ils sont trop de gens à partager le gasteau, vous allez trop viste à l'offrande, trop viste en besogne. Cet homme a trop beu d'un coup. Les avares n'ont point trop de tout, ne disent jamais, C'est trop. Cet homme a trop de cartes. Il fait trop des siennes, il luy en prendra mal. Vous chargez par trop ce mulet. Trop c'est trop ; c'est trop en endurer, ou absolument, C'en est trop. Ce partage n'est pas égal, il y en a trop d'un costé. Il faut oster le trop. On fait maintenant payer aux paysans le trop beu, on ne leur laisse que ce qu'il faut pour boire.
 
On dit proverbialement, A chacun le sien n'est pas trop. Trop gratter cuit, trop parler nuit. On dit aussi, Il y a deux sortes de trop, pour dire, qu'il y en a trop peu. On dit aussi, Rien de trop, respondant au Latin Ne quid nimis.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Notre actualité Quels sont les métiers du dictionnaire ? Quels sont les métiers du dictionnaire ?

À qui doit-on l’entrée dans Le Petit Robert 2025 du mot surtourisme ou du nouveau sens du mot vocal ? Comment nos équipes rédigent-elles et...

La rédaction des Éditions Le Robert 07/05/2024
sondage de la semaine