trop

 

définitions

trop ​​​ adverbe

adverbe
D'une manière excessive, abusive ; plus qu'il ne faudrait. ➙ excessivement. (modifiant un adjectif) C'est trop cher, trop loin. —  (un adverbe) Trop tard. Trop peu : pas assez. Ni trop, ni trop peu. —  (un verbe) Elle a trop bu. —  Trop… pour : s'emploie pour exclure une conséquence. C'est trop beau pour être vrai : on n'ose y croire. Trop poli pour être honnête. —  (modifié par un adverbe) Un peu trop. Beaucoup trop. —  (avec négation) Pas trop : un peu, suffisamment. Pas trop de sel.
À un haut degré. ➙ beaucoup, très. Vous êtes trop aimable. —  Ne… que trop. Cela n'a que trop duré. —  (avec négation) Je ne sais pas trop, pas bien. Sans trop comprendre. Pas trop mal, plutôt bien.
familier comme adjectif Excessif, incroyable (cf. anglais too much). Il, elle est trop !
nominal Une quantité excessive. C'est trop ! (en remerciement pour un cadeau). —  locution Trop c'est trop. —  De trop ; en trop : en plus, au-delà de ce qu'il fallait. Boire un coup de trop. J'ai de l'argent en trop.
De trop (attribut) : superflu. Huit jours de travail ne seront pas de trop. —  Être, se sentir de trop, en trop : gêner, être indésirable, importun. —  Trop de (+ nom) : une quantité excessive de. Il y a trop de bruit. Je n'ai montré que trop de patience. C'en est trop : ce n'est plus supportable.
(sujet) employé comme nom Excès.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne l'interpréterais naturellement pas de manière trop extensive car il est bien clair que la politique familiale doit avant tout être organisée au niveau national ou mieux encore, communal.Europarl
Dans de trop nombreux domaines, dont les voyages à forfait et les croisières organisées, le tourisme tire parti des économies locales sans leur rapporter grand-chose.Europarl
Les gains de compétitivité dans ce secteur sont trop limités pour compenser les nouvelles taxes qui pèsent sur le secteur.Europarl
Si elles devaient le faire en une fois, ou si nous passions tous en même temps au seuil de 0,5% pour le fioul de soute, cela coûterait beaucoup trop cher.Europarl
En cas d'afflux trop important de capitaux sur le marché, les investisseurs trouveront les équivalents appropriés et, pour l'heure, les produits de base sont fortement appréciés.Europarl
Ce type de situation, de plus en plus fréquent, illustre bien jusqu'où les poursuites mènent actuellement ; beaucoup trop de cas ne sont jamais poursuivis.Europarl
Le calendrier proposé par la commission de l'environnement, de la santé publique et de la politique des consommateurs n'est pas trop contraignant.Europarl
Nous ne pouvons nous permettre des solutions trop coûteuses, en particulier si l’avantage qui en découle n’est pas à l’avenant.Europarl
Non seulement les droits sociaux et les conquêtes sociales ne sont pas élargis, mais ils sont de plus en plus laminés et considérés comme trop dispendieux.Europarl
Il est peut-être bien trop courageux de tenter de forger un nouvel instrument en plein coeur d'une crise avec notre voisin le plus important.Europarl
Les entrepreneurs européens qui veulent investir dans le film européen rencontrent des difficultés en particulier pour l'obtention de garanties bancaires, pour éviter que leurs investissements ne présentent trop de risques.Europarl
Il n'est pas encore trop tard, mais nous devons tous prendre conscience que l'an 2001 sera crucial pour gagner l'ensemble de la population européenne à la cause de cette méga-opération.Europarl
Il est tout simplement trop coûteux et il en sera ainsi tant qu'il n'y aura pas de système de péage correct.Europarl
Il est très grave que, pendant trop longtemps, des cow-boys de la cosmétique s'en soient tirés sans expliquer ces simples faits.Europarl
Il y a trop de spéculations à court terme sur ce marché très spécial façonné par un cartel et des oligopoles.Europarl
Leur situation est trop favorable, et nous avons attendu le plus clair de la décennie qu'ils le fassent depuis la dernière révision.Europarl
Il évite aussi de soulever la question du décideur ultime en matière de changes extérieurs, car elle est vraiment trop brûlante dans le contexte actuel.Europarl
La communautarisation de la politique relative au droit d'asile démarre trop tardivement et de manière insatisfaisante.Europarl
La bombe à retardement démographique est enclenchée, alors que de nombreuses personnes deviennent improductives trop tôt.Europarl
Trop souvent, nous nous trouvons à débattre d'orientations concernant les infections nosocomiales et le dépistage du cancer.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROP » Adv.

& subst. qui marque l'excés, & la quantité. Ils sont trop de gens à partager le gasteau, vous allez trop viste à l'offrande, trop viste en besogne. Cet homme a trop beu d'un coup. Les avares n'ont point trop de tout, ne disent jamais, C'est trop. Cet homme a trop de cartes. Il fait trop des siennes, il luy en prendra mal. Vous chargez par trop ce mulet. Trop c'est trop ; c'est trop en endurer, ou absolument, C'en est trop. Ce partage n'est pas égal, il y en a trop d'un costé. Il faut oster le trop. On fait maintenant payer aux paysans le trop beu, on ne leur laisse que ce qu'il faut pour boire.
 
On dit proverbialement, A chacun le sien n'est pas trop. Trop gratter cuit, trop parler nuit. On dit aussi, Il y a deux sortes de trop, pour dire, qu'il y en a trop peu. On dit aussi, Rien de trop, respondant au Latin Ne quid nimis.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020