Email catcher

tyrannique

définitions

tyrannique ​​​ adjectif

Qui exerce une tyrannie. Régime tyrannique. Coutume tyrannique.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle a été une solution adaptative, peut-être la moins mauvaise solution pour une petite fille sensible, confrontée à un père tyrannique.Thérapie familiale, 2017, Florence Calicis (Cairn.info)
Ils n'ont sur les femmes qu'un pouvoir tyrannique.Montesquieu (1689-1755)
C'est vrai, je suis un époux quelque peu tyrannique, mais je t'apporte chaque jour tant de choses que tu ne devrais pas te plaindre.Gustave Flaubert (1821-1880)
C'est une exigence de la démocratie, et si elle n'est pas respectée, on risque des dérives tyranniques.Ouest-France, Fanny LAISON, 16/12/2016
La communauté internationale se doit d'être plus ferme à l'égard de ce régime tyrannique.Europarl
Il est toujours plus difficile de prendre conscience de sa propre exigence despotique que d'identifier un chef tyrannique.Capital, 09/03/2017, « Le droit à la déconnexion, un sacré casse-tête ! »
Dans un régime tyrannique, toute personne lésée peut en principe se plaindre devant les tribunaux.Présence Africaine, 2012, Mwayila Tshiyembe (Cairn.info)
Auteurs délirants, metteurs en scène illuminés ou géniaux, mais souvent tyranniques, comédiens narcissiques, parfois obséquieux, toujours impitoyables.Ouest-France, 20/03/2015
Dans ce cas, l'interdit de jouissance qui maintient la foule est incarné par un chef tyrannique, venant en position d'exception.La clinique lacanienne, 2011, Karima Lazali (Cairn.info)
Et leur rôle dans tout ça, alors que les exemples de parents envahissants voire tyranniques ne manquent pas dans les familles de sportif ?Ouest-France, Alvin KOUALEF, 27/05/2021
On propose une satire du milieu de la musique, très démagogue et parfois tyrannique.Ouest-France, 31/05/2018
Même s'ils sont violents, et parfois tyranniques, les désirs ne mettent pas notre survie en jeu.Ça m'intéresse, 25/03/2020, « De quoi avons-nous vraiment besoin ? »
La direction véritable, toute-puissante, tyrannique, n'est plus là.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
D'un côté, elle est omnipotente, protectrice et sacrée, et d'un autre elle peut être faible, tyrannique et rétorsive.Adolescence, 2012, Gianluigi Monniello (Cairn.info)
De plus, la politique cesse d'enthousiasmer : les besoins de la guerre la rendent tyrannique.Le débat, 2004, Jean Rohou (Cairn.info)
Il est un manager dur, tyrannique même, pratiquant un management très vertical.Capital, 21/09/2018, « Stop à la dictature du bonheur au travail ! »
Elle préfère devenir demoiselle de compagnie d'une reine capricieuse et tyrannique.Ouest-France, Anne-Flore Hervé, 29/09/2015
Dans un élan tyrannique, il exige de rentrer à la maison.Revue de psychothérapie psychanalytique de groupe, 2021, Svetlana Hiers (Cairn.info)
Cette commedia dell'arte met en scène un père tyrannique qui veut marier sa fille contre son gré.Ouest-France, 16/08/2021
En plus, laisser faire un supérieur hiérarchique peut développer chez lui son côté tyrannique.Capital, 14/09/2007, « Pour évoluer, désobéissez ! »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TYRANNIQUE » adject.

Qui appartient à la tyrannie. Gouvernement, pouvoir tyrannique ; esprit, action tyrannique.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022