usurpation

 

définitions

usurpation ​​​ nom féminin

Action d'usurper ; son résultat. ➙ appropriation. —  Droit Usurpation de pouvoir, commise par un agent administratif qui empiète sur le domaine réservé aux autorités judiciaires.
 

synonymes

usurpation nom féminin

appropriation, confiscation, empiètement, mainmise, prise (de possession)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voulez-vous voir à quel point les faits démontrent la double impossibilité des conquêtes et de l'usurpation à l'époque actuelle ?Benjamin Constant (1767-1830)
Chaque usurpation des droits des travailleurs entraîne une baisse de leur pouvoir d’achat et, par conséquent, freine la croissance.Europarl
Malgré cette usurpation du pouvoir souverain, le conseil national des trois cents continua d'exister et de coopérer à l'administration du pays.Amédée Thierry (1797-1873)
L'utilisation de ces données biométriques est la meilleure façon de lutter contre l'utilisation d'identités fictives et l'usurpation d'identité.Europarl
Aussi le peuple devrait-il contrôler les gouvernements qui représentent un risque d'usurpation de ses droits.Europarl
Ils pensaient sans doute, ou plutôt je pensais pour eux qu'ils étaient indignés de notre usurpation.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Pour que l'usurpation puisse se maintenir par le despotisme, il faut que le despotisme lui-même puisse se maintenir.Benjamin Constant (1767-1830)
Il y a des seigneurs qui s'arrogent encore sur ces rivières des droits de justice et de police, mais c'est par suite d'une usurpation manifeste ou de concessions extorquées.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Si ce pays lui a précédemment appartenu, et s'il est vacant, l'usurpation est moins odieuse ; mais c'est une usurpation qui ne peut donner aucun droit légitime.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
Au bout de trois mois d'une pareille usurpation philosophique, nous aurions été, non pas républicains, mais cosaques.George Sand (1804-1876)
Comme dans toutes les choses excessives par un sens, un déficit pouvait résulter de l'abondance, une pauvreté de l'usurpation.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Le despotisme bannit toutes les formes de la liberté : l'usurpation, pour motiver le renversement de ce qu'elle remplace, a besoin de ces formes ; mais, en s'en emparant, elle les profane.Benjamin Constant (1767-1830)
Alors, dans ces malaises, l'usurpation devient une contagion morale, chacun voulant usurper quelque chose en ce gaspillage politique.Jules Janin (1804-1874)
S'il se fût tenu à cette place, il serait monté sans effort à un rang bien autrement haut que l'usurpation même de la royauté.Victor Cousin (1792-1867)
On ne leur avait pas promis de voir leur usurpation sans en prendre de l'ombrage ; et il était utile, instant, de les obliger à se renfermer dans leurs limites.Pierre Daru (1767-1829)
Et cette usurpation de fonctions, il la fait accepter par les femmes elles-mêmes et, ce qui est encore plus surprenant, par les hommes.Jules Lemaître (1853-1914)
Or il y a des époques, dans l'histoire de l'espèce humaine, où la suprématie nécessaire pour que l'usurpation soit possible ne saurait exister.Benjamin Constant (1767-1830)
Aux inconvénients de la position joignez les vices du caractère : car il y en a que l'usurpation implique, et il y en a aussi que l'usurpation produit.Benjamin Constant (1767-1830)
Je serai le premier à avoir dit en face de l'usurpation une vérité que personne n'osait dire, et, chose étrange !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
A partir d'elle on a commencé à posséder comme un droit ce qui n'était guère auparavant qu'une audace et une usurpation.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « USURPATION » s. f.

Action de l'usurpateur. La plus-part des terres de cette Seigneurie ne sont que des usurpations sur le tiers & le quart. Quelques tuteurs de jeunes Princes ont fait l'usurpation de l'autorité souveraine.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019