va-et-vient

 

définitions

va-et-vient ​​​ nom masculin invariable

Dispositif servant à établir une communication en un sens et dans le sens inverse. —  spécialement Dispositif électrique permettant d'allumer et d'éteindre de plusieurs endroits.
Mouvement alternatif. Les va-et-vient d'une balançoire. ➙ balancement.
Allées et venues de personnes.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y avait dans son argumentation des arrêts et des reprises, des reculs et de brusques élans, qui trahissaient le va-et-vient de sa pensée.Albert Vandal (1853-1910)
Après deux grands mois de repos, le collège avait peine à reprendre son va-et-vient habituel.Alphonse Daudet (1840-1897)
Dans la pure lumière qui renaît, ce naïf va-et-vient matinal semble une scène des vieux âges où l'homme avait encore la tranquillité.Pierre Loti (1850-1923)
Partout du monde ; un perpétuel va-et-vient de gens et de bêtes allant aux champs de la vallée, ou montant aux pâturages.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
L'autre modèle est préconisé par ceux qui estiment que les gouvernements issus de va-et-vient politiques sont capables à coups de décret de créer des postes de travail.Europarl
Suspendant sa marche en va-et-vient à travers le wagon-salon, il se planta, l'air un peu ironique, devant son interlocuteur.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ce fut bientôt, du haut en bas de ma résidence, un va-et-vient, des rires et un bavardage qui se prolongèrent fort avant dans la nuit.George Sand (1804-1876)
Mais nous entendions encore les ordres lancés à haute voix et le va-et-vient des hommes.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ainsi enlacés et chuchotants, ils demeurèrent là, plusieurs minutes, immobiles, au milieu du va-et-vient des curieux.Maurice Barrès (1862-1923)
Pourquoi, dans le sommeil lassé qui lui ferma les yeux vers le matin, subit-elle le va-et-vient de rêves traversés par cette même image ?Paul Bourget (1852-1935)
On apportait, on remportait les opérés, dans un va-et-vient rapide, à peine le temps de donner un coup d'éponge sur la toile cirée.Émile Zola (1840-1902)
Immobile dans la nuit, je les suivais de l'œil, cherchant à bien comprendre leurs mouvements, les positions diverses qu'elles occupaient dans leur va-et-vient.Judith Gautier (1845-1917)
Il suffit donc d'imprimer un mouvement de va-et-vient à l'un des deux pistons pour que l'autre fasse les mêmes mouvements en sens contraire.Ernest Deharme (1838?-1916)
Mais, l'horloge sans aiguilles, l'horloge qui savait le temps, le martelait de son va-et-vient implacable, ne voulait plus dire son secret : elle l'avait dans le ventre, et le gardait bien !...Maurice Level (1875-1926)
A l'instant où la porte tourna sur ses gonds, le marquis marchait dans son cachot ; va-et-vient machinal propre à tous les fauves mis en cage.Victor Hugo (1802-1885)
Celle de la maison est grande ouverte, pour le va-et-vient des déménageurs, et, aussitôt qu'on l'a franchie, la disposition du logis est comprise d'un coup d'œil.Judith Gautier (1845-1917)
Les basses branches du tronc de sapin couché en travers trempaient dans le courant, qui leur imprimait un mouvement de va-et-vient régulier, quoique assez inquiétant.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Ce mouvement de va-et-vient nous donnerait le mal de mer si nous n'avions le pied aussi marin qu'aéronautique.Gaston Tissandier (1843-1899)
Inutile de dire que ce fer s'oxydait bientôt, et qu'il fallait une réparation continuelle, un va-et-vient de pierres qui se succédaient, sans être jamais plus solides.Jules Michelet (1798-1874)
Ils ne parlaient plus, se regardant, le nez de côté, leurs yeux pareils férocement allumés dans l'ombre, pendant le va-et-vient des visites, des conversations.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020