vagabond

 

définitions

vagabond ​​​ , vagabonde ​​​ adjectif et nom

adjectif
littéraire Qui mène une vie errante. ➙ nomade.
Qui change sans cesse, n'est retenu par rien. Humeur, imagination vagabonde.
nom
Personne qui se déplace sans cesse.
Personne sans domicile fixe et sans ressources. ➙ chemineau, clochard, SDF.
 

synonymes

vagabond, vagabonde

adjectif

nomade, errant, instable, itinérant

nom

clochard, rôdeur, sans-abri, SDF, itinérant (Québec), cloche (familier), clodo (familier), va-nu-pieds (vieilli), chemineau (vieux), galvaudeux (vieux), gueux (vieux)

[littéraire] aventurier, voyageur, bourlingueur (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceci, mon petit vieux, ce n'est plus ton affaire, dit le vagabond, que je le boive ou que je ne le boive pas.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Son unique crainte était qu'on s'inquiétât de le voir seul, abandonné, sans protecteur, à son âge, et qu'on le ramassât comme vagabond pour l'enfermer dans quelque ragged-school ou quelque workhouse.Jules Verne (1828-1905)
Un touloup d'enfant, donné à un vagabond, me sauvait de la corde, et un ivrogne qui courait les cabarets assiégeait des forteresses et ébranlait l'empire.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Je fus dirigé sur une ville voisine et admis comme vagabond dans l'hôpital de l'endroit.Charles Des Écores (1852-1905)
Elle fit un pas, comme pour voir de plus près le vagabond, et demeura en face de lui, les bras pendants, la bouche ouverte.Guy de Maupassant (1850-1893)
Vagabond, paresseux, j'avais déserté les sept ou huit métiers que ma mère, restée veuve, avait tenté de me faire apprendre.Eugène Chavette (1827-1902)
Cette fois encore le vagabond l'attendait ; en l'apercevant, il ôta sa casquette, découvrit gaiement ses mâchoires, et avec un joyeux sans gêne engagea la conversation.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
On ne peut pas mettre le pied dehors, le soir, sans marcher sur un vagabond.Georges Darien (1862-1921)
Que ma tête est calme, que ma pensée est légère, que mon esprit est vagabond, que mon regard est charmé !Jules Janin (1804-1874)
Si les cloches n'eussent sonné pour sa venue, on ne lui eût pas ouvert plus qu'au vagabond qui sort de la forêt.Eugène Demolder (1862-1919)
Certes, l'ancien inspirait un respect atténué ; son allure débraillée, sa face pourpre et sa voix grasseyante lui donnaient un étrange aspect de vagabond.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Mais, le lendemain soir, ma mère venait m'annoncer, tout effrayée, que mon père ne voulait plus que je restasse dehors et que je courusse les cafés comme un vagabond.Jules Vallès (1832-1885)
On avait dans le désert un ennemi vagabond, turbulent, qu'il importait de tenir en respect : une citadelle formidable opéra cet effet.Volney (1757-1820)
Je suis venu au monde dénoncé comme un vagabond, quoique je fusse le cadet d'une famille fière de son antiquité.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Elle ne s'en amusa que davantage à tenter la mise en cage de l'oiseau vagabond.Hector Bernier (1886-1947)
Il avait coulé jusqu'au vagabond, baignant une de ses jambes et une de ses mains.Guy de Maupassant (1850-1893)
Comment deviner mon homme, sous son costume de vagabond, un violon à la main et patoisant une ronde saintongeoise ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Et puis, tu ne serais pas longtemps sans renoncer à arranger convenablement l'existence de ton pauvre vagabond.George Sand (1804-1876)
Toi aussi, comme un nuage élevé, mais vagabond, tu lances des flammes, sans savoir toi-même où tu vas, sans savoir ce que tu fais !George Sand (1804-1876)
L'avant-veille, interpellé par des passants qui le prenaient pour un vagabond, le pauvre petit, peu habile à mentir, s'était entendu menacer des gendarmes.Lucien Biart (1828-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VAGABOND, ONDE » adj. & subst.

Qui erre çà & là, qui n'a point de route, de demeure certaine. Caïn devint errant, fugitif & vagabond sur la face de la terre. Les Bohemiens sont des gueux errants & vagabonds. Les Poëtes appellent les eaux d'un ruisseau, l'onde fugitive & vagabonde. Les Payens croyoient que les ames des corps privez de sepulture étoient errantes & vagabondes pendant 100. ans, avant que d'être receuës au Royaume de Pluton. L'Ordonnance veut que les Prevosts se saisissent des faineants, vagabonds & essorillez, qui n'ont ni feu, ni lieu, & qu'ils les envoyent aux galeres. Elle veut aussi qu'on chasse les vagabonds des forests.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020