végéter

 

définitions

végéter ​​​ verbe intransitif

vieux Se développer (surtout des plantes).
moderne (comparaison des plantes avec les animaux)
(plantes) Mal pousser, croître avec difficulté.
péjoratif (personnes) Avoir une activité réduite ; vivre dans une morne inaction ou rester dans une situation médiocre. ➙ vivoter.
(choses) Son entreprise végète. ➙ stagner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je végète

tu végètes

il végète / elle végète

nous végétons

vous végétez

ils végètent / elles végètent

imparfait

je végétais

tu végétais

il végétait / elle végétait

nous végétions

vous végétiez

ils végétaient / elles végétaient

passé simple

je végétai

tu végétas

il végéta / elle végéta

nous végétâmes

vous végétâtes

ils végétèrent / elles végétèrent

futur simple

je végéterai / ro je végèterai

tu végéteras / ro tu végèteras

il végétera / ro il végètera / elle végétera / ro elle végètera

nous végéterons / ro nous végèterons

vous végéterez / ro vous végèterez

ils végéteront / ro ils végèteront / elles végéteront / ro elles végèteront

 

synonymes

végéter verbe intransitif

dépérir, s'anémier, s'atrophier, s'étioler, se faner, se rabougrir

vivoter, languir, s'encroûter (familier), moisir (familier)

stagner, ne pas avancer, patiner, patauger, piétiner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les combats continus ont entraîné l'interruption des livraisons de nourriture aux camps et les réfugiés sont condamnés à végéter dans des conditions exécrables.Europarl
Le plus grand malheur pour elle serait de tomber sur un mari d'esprit peu cultivé, qui ne la comprendrait pas, qui la ferait végéter dans un milieu vulgaire...Daniel Lesueur (1854-1921)
Que le marquis, que la marquise continuent à végéter dans leur fastueuse inutilité, et qu'il n'en soit plus question.Jules Verne (1828-1905)
Il parcourt la nature entière pour démontrer que le principe qui sent et pense en nous, est le même qui nourrit notre corps et qui fait végéter la plante.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les plantes sont faites pour végéter sur place, et les hommes pour se mouvoir et se fréquenter.George Sand (1804-1876)
Par sa faute, sa mère, réduite à des rentes dérisoires, allait végéter dans un trou de campagne ; un nouvel enfant venait ajouter aux soucis d'hier des dépenses et des chagrins.Paul Margueritte (1860-1918)
Ce seroit donc une erreur grossière, que de nous regarder come des espèces d'automates destinés à végéter dans le monde.Pierre Desloges (1747-?)
Mais que voulez-vous quand on persiste à végéter dans ce monde-ci, on n'apprend rien, on reste ignorant comme un marsouin.Jules Verne (1828-1905)
Là, elle cesse complètement, car presque aucune plante ne semble pouvoir végéter à une température constamment inférieure à zéro degré.Émile Bouant (1847-1926)
Il vaut mieux que l'âme humaine se berce de rêves ; chimériques en s'avançant toujours que de végéter dans l'inaction et le doute.Ossip Lourié (1868-1955)
Un être qui se ruine ainsi pour vivre ne peut que végéter pauvre, incapable de progrès.Jules Michelet (1798-1874)
Dans l'état primitif, vos quatre droits, pêche, chasse, cueillette et pâture, faisaient vivre ou plutôt végéter dans toutes les horreurs du dénûment à peu près un homme par lieue carrée.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ce fut ensuite l'entrée dans un journal du boulevard, et aussitôt un changement de domicile montra que l'écrivain entendait bien ne pas végéter dans le même cercle d'étroites habitudes.Paul Bourget (1852-1935)
Puisque ma vie relative est retranchée du cours du monde, pourquoi végéter longtemps encore inutile au monde et fatigant à moi-même ?Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Cet infortuné dont toute la vie ne fut qu'un printemps court, morose comme un automne pluvieux, devait végéter, orphelin de père et de mère vivants.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Il fallait vivre là, ou s'abaisser aux plus vulgaires occupations de la vie pour végéter ailleurs.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Si vous avez du génie, vous êtes condamné quand même à végéter, obscur et inconnu : votre naissance vous interdit d'aspirer aux honneurs, aux emplois publics.Michel Zévaco (1860-1918)
Sans goûts, sans espérance, j'aurais pu végéter ennuyé mais tranquille : je pressentais l'énergie humaine, mais dans ma vie ténébreuse, je supportais mon sommeil.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Le pauvre est condamné, à moins d'être doué d'un génie exceptionnel, à végéter, privé de sagesse et d'instruction.George Sand (1804-1876)
Les plus hardis s'en allèrent, laissant végéter le cercle où s'éteignaient, une à une, toutes les flammes des forces et des ardeurs.Émile Verhaeren (1855-1916)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEGETATION » s. f.

Action par laquelle les arbres & les plantes se nourrissent ou croissent. On a découvert qu'il se faisoit dans la vegetation une circulation du suc de la terre ou de l'aliment des plantes, comme une circulation du sang dans les animaux : ce qui est assez visible dans le tithymalus, sur lequel on en a fait l'observation.

Définition de « VEGETER » v. n.

Prendre nourriture & accroissement par la racine. Il ne se dit que des arbres & des plantes. Ce mot vient du Latin vegetare, qui signifie avoir de la force & de la vigueur. On a vû à Paris vegeter les metaux, l'or, l'argent, le fer & le cuivre preparez avec l'eau forte, dans laquelle on a vû s'elever une espece d'arbre qui croist à veuë d'oeuil, & se divise en plusieurs branches dans toute la hauteur de l'eau, tant qu'il y a de la matiere. On appelle cette eau, eau de caillou, dont le secret a été donné par Rhodes Canasses Chymiste Grec, dont parle le Journal des Sçavans de 1677.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020