dépérir

 

définitions

dépérir ​​​ verbe intransitif

S'affaiblir par consomption graduelle. Cet enfant dépérit faute de soins. Plante qui dépérit. ➙ s'étioler. —  Ses forces dépérissent. ➙ décliner.
S'acheminer vers la ruine, la destruction. Cette affaire dépérit. ➙ péricliter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dépéris

tu dépéris

il dépérit / elle dépérit

nous dépérissons

vous dépérissez

ils dépérissent / elles dépérissent

imparfait

je dépérissais

tu dépérissais

il dépérissait / elle dépérissait

nous dépérissions

vous dépérissiez

ils dépérissaient / elles dépérissaient

passé simple

je dépéris

tu dépéris

il dépérit / elle dépérit

nous dépérîmes

vous dépérîtes

ils dépérirent / elles dépérirent

futur simple

je dépérirai

tu dépériras

il dépérira / elle dépérira

nous dépérirons

vous dépérirez

ils dépériront / elles dépériront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle voit sa victime dépérir et s'éteindre sous ses yeux qui ne lui pardonnent point.Pierre Louÿs (1870-1925)
Accepterait-il de partager avec sa mère, sans y rien ajouter, le pauvre reste d'une fortune qu'en somme il avait laissé dépérir par sa faute ?René Bazin (1853-1932)
Au souffle de quelles obscures suggestions desséchas-tu la sève d'amour en ces jeunes tiges, qui, pâlissantes, commencèrent, dès lors, à dépérir pour ta joie, – je vais te le dire !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Aussi, l'échéance venue, le créancier, qui voyait son gage dépérir, n'y alla pas par quatre chemins.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les nations qui le relevèrent le regarderont dépérir : les rosées froides jetteront sur lui une malédiction précoce.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Néant pour néant, ne vaudrait-il pas mieux languir et dépérir, avec le sentiment de son propre courage, que dans celui de son indignité ?George Sand (1804-1876)
Seulement, les images que représentent un tel mariage à l'intéressé ont, comme toutes les images, pour ne pas dépérir et s'effacer complètement, besoin d'être alimentées du dehors.Marcel Proust (1871-1922)
Elle s'amusa quelques instants de la nouveauté des choses, et bientôt je la vis dépérir encore plus rapidement.George Sand (1804-1876)
Il ne poussera sur ses côtés que quelques faibles rameaux, qui même dans le cours du siècle doivent dépérir et tomber.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Pour en venir à bout, il fallait que de longue date, de loin et tout autour, on fermât les canaux de sa prospérité, qu'on le fît peu à peu dépérir.Jules Michelet (1798-1874)
En reculer la confection aux premiers mois de l'année suivante, c'est s'exposer à voir augmenter le déficit, à voir dépérir les ressources.François Guizot (1787-1874)
L'homme voit les plantes et les animaux s'engendrer, croître, prendre des forces, se multiplier, puis faiblir, dépérir, vieillir et mourir.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Mais enfin ses serviteurs, ne pouvant le voir dépérir ainsi, exigèrent (c'était comme un droit du vassal) que leur seigneur se mariât.Jules Michelet (1798-1874)
Fernande, loin de dépérir dans cette vie de fatigues et de dangers, prenait chaque jour de nouvelles forces.Albert Delpit (1849-1893)
Moi, je m'y plais complètement quand j'y suis ; mais je ne sais si je pourrais y vivre toujours sans dépérir.George Sand (1804-1876)
Vous avez fait souffrir et dépérir une pauvre créature qui vous adore et que vous n'estimez seulement pas.George Sand (1804-1876)
Les tuteurs des dahlias étaient gigantesques ; – et on apercevait, entre ces lignes droites les rameaux tortueux d'un sophora-japonica qui demeurait immuable, sans dépérir, ni sans pousser.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cependant, ils jouent un rôle vital dans l'infrastructure sociale d'une société et il ne faut pas qu'ils puissent dépérir face à une concurrence renforcée.Europarl
Non content de laisser dépérir mes chiens, de maigrir toi-même, tu me perds ton fils !Eugène Sue (1804-1857)
Dans certaines circonstances, la réponse à cette interrogation est simple : avons-nous le droit de laisser dépérir des êtres humains ?Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEPERIR » v. neut.

S'alterer, diminuer de valeur & de qualité. Les provisions qu'on garde deperissent tous les jours, & se corrompent. Un bastiment deshabité deperit bientost. Les chevaux entre les mains d'un mauvais Cocher deperissent, deviennent maigres. Un enfant en chartre deperit à veuë d'oeuil. On dit aussi, qu'une affaire deperit, quand elle n'est pas vivement poursuivie. On dit d'une chose qui ne presse pas, Rien ne deperit.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020