ventru

 

définitions

ventru ​​​ , ventrue ​​​ adjectif

Qui a un gros ventre. ➙ gros, pansu, ventripotent.
(choses) Renflé, bombé.
 

synonymes

ventru, ventrue adjectif

ventripotent, bedonnant, pansu

renflé, bombé, pansu

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors il aperçut un homme debout, en face de lui, tout près, un petit homme ventru, chauve, qui portait des lunettes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le magistrat qui y siégeait était un gros homme rougeaud, ventru, emporté et brutal.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Un gros petit homme, ventru et bouffi, aux yeux gris pleins de malice et à la physionomie railleuse, sortit de la venta et s'approcha du hamac.Gustave Aimard (1818-1883)
C'était une gracieuse maison brique et pierre blanche, avec balcon ventru en fer forgé.Michel Zévaco (1860-1918)
A la place de la petite larve élancée et agile, se voit maintenant, reposant sur le miel, un ver court et ventru, muni de courtes pattes et d'antennes imperceptibles.Jean Pérez (1833-1914)
À dater de cette époque, le ventru capitaine ne m'adressa jamais la parole.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il emplit d'eau le plus ventru de ses pots bleus, pour y mettre la rose.Jules Renard (1864-1910)
En deux clins d'œil, le ventru bonhomme eut promptement constaté le mauvais état des boutons, du collet et de la doublure des basques.Eugène Chavette (1827-1902)
Devant celui-là, devant ce vieil homme ventru, aux joues tombantes, je fus suffoqué par le dégoût.Guy de Maupassant (1850-1893)
Dans le pot bleu et ventru, la rose s'était ouverte.Jules Renard (1864-1910)
Tout à coup le visage du ventru se contracta.Eugène Chavette (1827-1902)
Sous cette lueur inexprimable, chaque marche émaillée attend quelqu'un, peut-être un vieux mulsulman ventru, mais je crois qu'elle appelle un pied d'amoureux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Celui-ci, qui arrive dans la file, a des épaules tombantes de bouteille ; il est extrêmement mince du thorax et maigre des jambes, et, néanmoins, il est ventru.Henri Barbusse (1873-1935)
C'était un grand gaillard de quarante ans, rouge et ventru, et qui passait pour malicieux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un homme d'une cinquantaine d'années, ventru, au crâne chauve et déprimé, à l'air à la fois bête, égrillard et sournois, se montra timidement, sa casquette à la main...Émile Gaboriau (1832-1873)
Talon : petit abbé avignonnais, ragot, ventru, avec un visage rubicond comme la gourde dun mendiant.Frédéric Mistral (1830-1914)
Elle souriait à un quadragénaire ventru, déguisé en enfant de chœur, et qui gambadait très haut, levant d'une main son surplis et retenant de l'autre sa calotte rouge.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le faix réel, l'insecte lourd et ventru, est resté en arrière, aussitôt remplacé par ma pièce vivante.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Lui-même peu à peu deviendrait un employé ventru, ou trop maigre, une silhouette falote et ridicule.Paul Margueritte (1860-1918)
C'était mi homme ventru, de trente-quatre à trente-cinq ans, et qui portait une redingote bleue, étroitement boulonnée, un chapeau empruntant à la brosse un luisant excessif, et un énorme bambou.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENTRU, ÜE » adj.

Qui a un gros ventre.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020