vergogne

 

définitions

vergogne ​​​ nom féminin

vieux Sentiment de honte.
Sans vergogne locution adverbiale Sans honte, sans scrupule. Il nous a menti sans vergogne. ➙ effrontément, impudemment.
 

synonymes

vergogne sans adverbe

effrontément, sans honte, sans pudeur, sans scrupule

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
A quoi donc songe la police pour laisser ainsi la misère sans vergogne attrister les citoyens qui s'amusent ?Paul Féval (1816-1887)
Il me dit deux jours après qu'elles avaient la fièvre (effet de la vergogne et non de la maladie).Stendhal (1783-1842)
Les mécanismes qui ont plongé le monde dans une crise du crédit servent aujourd'hui les spéculateurs sans vergogne aux dépens des pays confrontés aux pires problèmes financiers.Europarl
Ce qu'il écrivait secrètement à son agent, ses journaux le proclamaient tout haut, multipliant sans vergogne les appels à ces alliés si nouveaux pour eux.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Si le référendum promis s'annonce perdu, il est annulé sans gêne et sans vergogne apparente.Europarl
En outre, le gouvernement s'est servi sans vergogne de son monopole sur la télévision et la radio pour répandre sa vision des choses.Europarl
On eut dit un vieux garçon sans vergogne dont les oreilles auraient pris en de certains milieux suspects, l'habitude des plaisanteries salées.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Sans vergogne aucune, il me dit qu'il prenait sur lui que tout allât au mieux si de francs rapports amicaux s'établissaient entre nous...René Boylesve (1867-1926)
Le commissaire lui avait-il coupé l'herbe sous le pied en rendant impossible la version, dénuée de toute vergogne, qu'il avait préparée ?Eugène Chavette (1827-1902)
Quelquefois, quand la foule le bousculait par trop, il lui prenait un accès de vergogne et il venait se réfugier dans ma loge ou dans quelque autre.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Mais, parce qu'il s'était aperçu que d'autres que lui labouraient son champ sans vergogne, il abandonna volontiers au public cet enfant, qu'en conscience, il ne considérait pas comme sien.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Pour arriver beau premier le runner coulerait sans vergogne non seulement le canot du camarade, mais le camarade lui-même.Georges Eekhoud (1854-1927)
Avec un pareil caractère, il était surprenant qu'il ne se fût pas encore ruiné, car plus d'un aigrefin l'avait exploité sans vergogne.Henry de Graffigny (1863-1934)
Mais on se relâcha peu à peu de cette vergogne toute française, et il y eut de la tolérance là où il n'y avait eu jusqu'alors qu'une implacable indignation.Paul Lacroix (1806-1884)
Dotchov est un traître qui nous a livrés sans vergogne à nos plus cruels ennemis, les ennemis des comités.Gaston Leroux (1868-1927)
Vos réglementations en matière de marchés publics ne sont que des coins enfoncés sans vergogne dans les économies concernées pour maintenir leurs marchés ouverts.Europarl
La question, c'est que vous vous obstiniez, que vous aggraviez la situation, en dépensant sans vergogne le peu qui nous reste.Europarl
Une légende, accréditée parmi l'aristocratie et la haute bourgeoisie locales, la représentait comme une créature extravagante et sans vergogne.Albert le Roy (1856-1905)
Des archers, venus pour conquérir le prix des tirs à la perche et au berceau, visèrent sans vergogne le si prodigue roi de leur confrérie.Georges Eekhoud (1854-1927)
Le malheureux père, cessant de poser pour le grand homme et de radoter sur ses glorieux ancêtres, versa sans vergogne des larmes sincères.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VERGOGNE » s. f.

Vieux mot qui signifie honte, & qui ne s'employe plus que dans le burlesque. C'est une grande vergogne de souffrir ce scandale public. Malherbe en parlant d'un Roy faineant, l'a appellé la vergogne des Princes.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020