Email catcher

vicier

Définition

Définition de vicier ​​​ verbe transitif

Droit Rendre nul.
littéraire Corrompre. ➙ polluer. Des fumées d'usine vicient l'air.

Conjugaison

Conjugaison du verbe vicier

actif

indicatif
présent

je vicie

tu vicies

il vicie / elle vicie

nous vicions

vous viciez

ils vicient / elles vicient

imparfait

je viciais

tu viciais

il viciait / elle viciait

nous viciions

vous viciiez

ils viciaient / elles viciaient

passé simple

je viciai

tu vicias

il vicia / elle vicia

nous viciâmes

vous viciâtes

ils vicièrent / elles vicièrent

futur simple

je vicierai

tu vicieras

il viciera / elle viciera

nous vicierons

vous vicierez

ils vicieront / elles vicieront

Synonymes

Synonymes de vicier verbe transitif

[Droit] annuler

[vieux ou littéraire] altérer, empester, gâter, infecter, polluer, souiller, corrompre (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot vicier

Les querelles se vicieraient à terre, au sabre et au pistolet.Marcel Schwob (1867-1905)
On dirait qu'ils ont la fatale puissance de vicier l'atmosphère où ils vivent...Eugène Sue (1804-1857)
Il y a là, nous semble-t-il, une contradiction, de nature à vicier l'ensemble de l'œuvre entreprise.Pouvoirs, 2003, Yves Lequette (Cairn.info)
Il en est de deux espèces ; ceux qui attaquent son existence physique, et ceux qui cherchent à vicier son existence morale.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Je lui prédis que ces nominations vicieraient son principe et lui feraient perdre à la longue toute force dans l'opinion : me suis-je trompé ?François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VICIER v. act.

Rendre nul, defectueux. Le manque d'expression d'un Benefice qu'on possede, vicie l'impetration qu'on fait d'un autre. Un legs sous une condition honteuse ne vicie pas un testament, mais il rend ce legs caduc. Un defaut de formalité vicie un acte qui est de droit estroit.
 
VICIÉ, ÉE. part. pass. & adj. On appelle du bois vicié, celuy qui est gasté & corrompu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022