vilenie

 

définitions

vilenie ​​​ | ​​​ | ​​​ ou vilénie ​​​ nom féminin

littéraire
Action vile et basse. C'est une vilenie. ➙ infamie, saleté.
Caractère vil.
 

synonymes

vilenie nom féminin

infamie, saleté, crasse (familier), saloperie (familier), vacherie (familier)

abjection, bassesse

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Parmi ses fidèles, y avait-il moins de haine, moins de vilenie, moins de traquenards, mois de bestialités, plus d'essor vers les cimes ?Hector Bernier (1886-1947)
Mais je m'associais, nous sommes tous associés à cette vilenie !René Boylesve (1867-1926)
Mais aujourd'hui enfin la lumière éclatait, les intrigues ténébreuses apparaissaient dans toute leur vilenie, avec cet incident du filigrane.Daniel Lesueur (1854-1921)
En effet, si l'esprit souvent reste calme sous de grands outrages, une petite vilenie suffit à un moment donné pour toucher l'âme au vif et l'aiguillonner jusqu'à la fureur.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Les uns, comme nos amis, étaient consternés ; les autres blâmaient le gouvernement d'avoir osé commettre une pareille vilenie.Albert Delpit (1849-1893)
Je n'ai pas de rancune, et, dans quelques semaines, je ne penserai plus à votre vilenie.Hector Berlioz (1803-1869)
Il commençait par deux chevaux et continuait par cent, et, le plus singulier, c'est qu'il ne paraissait pas se douter de la vilenie de l'action commise.Paul Gaffarel (1843-1920)
Mais j'étais aussi enchantée qu'indignée, et je ne demandais qu'à profiter de la vilenie inhérente à la nature humaine.Jean de la Brète (1858-1945)
Être fonctionnaire, gagner de l'argent et ajouter à la vilenie au milieu de laquelle on vit, cela me dégoûtait ; peut-être n'en étais-je pas capable...Romain Rolland (1866-1944)
Et moi qui aurais juré que vous étiez incapable d'une vilenie !Henri Ardel (1863-1938)
Que ce sera bon, de ne plus penser à la vilenie, à la lâcheté humaines.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Mais avec des intentions pures, une âme liliale, peut-on prévoir jamais la vilenie du troupeau d'alentour ?Fernand Kolney (1868-1930)
La seconde voie, c'est celle où l'on combat cette vilenie : pour cela, il faut être un héros, je n'en suis pas un.Romain Rolland (1866-1944)
Et voilà, maintenant, qu'elle tombait à l'adultère, à ce dernier degré de vilenie pour une femme, qui révoltait son honnêteté simple de brave homme !Émile Zola (1840-1902)
Il se mit donc – sans trop se rendre compte de la vilenie compassée d'un tel procédé – à leur tendre des pièges !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Cependant, les gamins ne passaient jamais devant sa porte, sans lui crier quelque vilenie, qu'il ne semblait même pas entendre.Émile Zola (1840-1902)
Tu n'as pas oublié cela, tu ne peux avoir commis une vilenie, donné ton âme à une créature indigne !...Hector Bernier (1886-1947)
Je dis le matin, parce que l'air est si vif et a tant de force, que toute cette vilenie est consumée avant midi.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Il a abusé de tout, poussant la vilenie jusqu'à jouer faux, et exprès, la même note pendant des heures entières.Eugène Sue (1804-1857)
Il n'y a pas de mal à ça quand on est bien décidé à ne jamais faire ni vilenie ni bassesse pour réaliser sa fantaisie.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VILENIE » s. f.

Ordure, saleté. Il faut balier cette chambre, il y a bien des vilenies, des ordures.
 
On le dit aussi au figuré, des paroles sales & injures. Il ne faut pas dire des vilenies devant des oreilles chastes. Ces deux femmes se sont querellées, & se sont dit mille vilenies. C'est un avare qui fait des lesines, des vilenies qui n'appartiennent qu'à luy. Cet homme n'oseroit comparoistre en Justice, il y a de la vilenie en son fait. Quelques-uns derivent ce mot du Latin vilania.
 
On appelle en termes de Blason un lion sans vilenie ou eviré, lors qu'il ne monstre point de verge ; & on l'appelle vilené, lors qu'il est peint avec une verge d'un autre esmail que son corps, & lors qu'on voit son sexe.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020