Email catcher

infamie

Définition

Définition de infamie ​​​ nom féminin

vieux Flétrissure sociale ou légale faite à la réputation de qqn. ➙ déshonneur.
vieux Caractère d'une personne infâme. ➙ abjection, bassesse.
littéraire Action, parole infâme.

Synonymes

Synonymes de infamie nom féminin

abjection, abomination, bassesse, horreur, ignominie (littéraire), turpitude (littéraire), vilenie (littéraire)

calomnie, abomination, saloperie (familier)

[vieux] déshonneur, honte, scandale, opprobre (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot infamie

Il fallait son manteau bleu semé de lis, symbole de la pureté, pour effacer l'infamie pesant sur la couronne.Esprit, 2016 (Cairn.info)
Dix met en scène l'infamie, le carnage du pourrissoir, les destructions, le caractère monstrueux des horreurs de la guerre.Champ psychosomatique, 2010, Jérôme Thomas (Cairn.info)
C'est un monument d'infamie dans la civilisation humaine et il est tout à fait inadmissible que cette centrale continue de tourner.Europarl
Il ne s'agissait plus que de savoir son passé et de deviner vers quelle infamie tendait sa pensée.Jules Lermina (1839-1915)
Car enfin c'est une infamie, ça... que la loi soit trop chère pour les pauvres gens.Eugène Sue (1804-1857)
Le monde des riches redécouvre soudainement son passé colonial : les paradoxes et les infamies de son histoire.Ouest-France, 15/06/2020
Ce grand roman est une épopée des confins aussi brutale que poétique, où se croisent, s'aiment et se trahissent des personnages inoubliables de grandeur comme d'infamie.Ouest-France, 26/01/2015
Comment peut-on devenir un homme, une femme aujourd'hui dans ce monde de l'infamie ?Cahiers de psychologie clinique, 2004 (Cairn.info)
Mais si cette infamie était possible... il n'y aurait donc pas de justice ?Eugène Sue (1804-1857)
Impossible de se cacher que notre bien-être allait devoir reposer sur une infamie.Esprit, 2021, Camille Riquier (Cairn.info)
De surcroît, si le roi peut pardonner, peut-il effacer l'infamie d'une telle condamnation ?Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2020, Benjamin Deruelle (Cairn.info)
Elle mesure votre myopie amoureuse, votre distance à la république, et l'infamie parfaite où meurent vos brasiers.La pensée de midi, 2010, Renaud Ego (Cairn.info)
Il avait horreur de la vie et de toutes les infamies qui l'accompagnent.Georges Ohnet (1848-1918)
De même a disparu la pratique du marquage au visage qui rend l'infamie visible et durable.Corps, 2011 (Cairn.info)
Assez d'infamie sur mon nom, la vie qui m'attend est affreuse, elle ne vaut pas la peine d'être disputée.Eugène Sue (1804-1857)
Il est d'ailleurs probable que l'archevêque a utilisé le rituel spectaculaire jetant l'infamie sur les coupables, même si cela n'est pas expressément formulé.Revue historique, 2008, Véronique Beaulande (Cairn.info)
Chercherai-je à obtenir cette adorable jeune fille à force d'infamie ?Georges Ohnet (1848-1918)
Elle ne saurait pourtant jamais complètement réduire leur trajectoire à la seule gestion quotidienne de l'infamie.Regards croisés sur l'économie, 2015, Stéphane Beaud, Fabien Truong (Cairn.info)
Non, c'est une infamie dont ils sont incapables.Joseph Fiévée (1767-1839)
Cette souillure que les parents ne souhaitent ou ne peuvent gommer est également une infamie civile, porteuse de mauvaise réputation.Dix-septième siècle, 2018 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de INFAMIE s. f.

Deshonneur, ce qui donne du mespris. Toutes les sentences données au grand criminel qui portent condamnation, portent en même temps note d'infamie.
 
INFAMIE, se dit aussi de toute action vilaine & qui ne se fait point par d'honnestes gens. Un avare fait mille infamies pour gagner du bien ; il fait mille infamies ; mille vilaines espargnes chez luy.
 
INFAMIE, se dit aussi des paroles injurieuses, des affronts qu'on fait à quelqu'un. Il luy a chanté pouilles, il luy a dit mille infamies. On a maltraitté ce Sergent dans un tel chateau, on luy a fait cent infamies.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine