villa

 

définitions

villa ​​​ nom féminin

Riche maison, en Italie. La villa Médicis.
Maison de plaisance ou d'habitation avec un jardin.
Voie calme, impasse bordée de belles maisons.
 

synonymes

villa nom féminin

pavillon, bungalow, chalet, cottage, maison, maisonnette, camp (Québec)

cité

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et si, quand je reviendrai, vous n'y étiez pas, à votre villa, alors, n'est-ce pas, je demanderai à monsieur ?Jules Claretie (1840-1913)
Chaque villa, suspendue au flanc de la montagne comme une cage blanche, rentre dans l'ombre, absorbée par son jardin.Marcel Nadaud (1889-?)
Les deux statues, placées à droite et à gauche comme les gardiennes de l'aristocratique villa, ne lui barrent pas le passage.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Toute cette partie de la villa fut dévorée par l'incendie et l'intensité du feu était telle qu'on n'essaya pas même de sauver les meubles ni les bijoux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'était la grande villa que j'avais achetée après avoir grandi, après avoir enterré grand-père et ses camarades dans le verger, être devenu riche et avoir quitté le village.Europarl
Il avait un palais pour loger les artistes, une villa pour traiter ses amis, des jeux publics pour amuser tout le monde.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'ailleurs, ce qu'elle voulait, c'était moins un palais qu'une villa à l'italienne, avec jardins, grottes, eaux courantes et eaux jaillissantes.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Cette villa n'avait pour tout édifice qu'une tour monumentale élevée à une hauteur pyramidale au-dessus des sapins les plus sylvestres et les plus sombres.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il est d'une activité que nous ne lui avons jamais connue ; il ne peut supporter de rester tranquille ; on dirait que la villa lui brûle les pieds.René Boylesve (1867-1926)
Ils marquent une époque poétique entre le communisme grossier de la villa primitive, et la licence du temps où une bourgeoisie naissante fit nos cyniques fabliaux.Jules Michelet (1798-1874)
Les autres hommes ont une maison, les autres hommes ont une villa, les autres hommes ont un palais ; le lazzarone, lui, a le monde.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il faudrait savoir ce qui conviendrait à la sœur ; est-ce un manoir seigneurial avec tours et créneaux, un chalet ou une villa italienne ?Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Ces impressions m'étaient neuves, consonnantes à l'âme et douces ; je les savourais avec autant de délices que les impressions champêtres de la villa.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est comme pour ma villa, je n'ai employé que les meilleurs ouvriers, je les payais 10 francs par jour ; rien qu'en ciment ils m'ont dépensé 42,000 francs.Hector Malot (1830-1907)
Je ne vois dans la brume de mon rêve ni château, ni villa, ni chalet pour abriter les créatures d'élite que j'évoque.George Sand (1804-1876)
En calculant la diagonale que suivait la barque, il était évident quelle devait atterrir devant la villa.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils étaient arrivés devant une très belle villa, peinte en rose, dont les fenêtres brillaient au travers des verdures touffues.Georges Ohnet (1848-1918)
Mais un soir qu'il avait dîné en ville et ruminé de mauvaise humeur toutes ces nuits gâchées, il se jura de ne pas monter à la villa, pour cette nuit.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Il apprit qu'elle habitait une jolie villa, toute seule avec son enfant et des domestiques ; elle était divorcée.René Boylesve (1867-1926)
Vilquin fit le généreux en achetant la villa, la maison de ville et une ferme.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019