Email catcher

vive

Définition

Définition de vive ​​​ nom féminin

Poisson aux nageoires épineuses et venimeuses, vivant surtout dans le sable des côtes.

Définition de vive exclamation

Acclamation envers qqn, qqch. à qui l'on souhaite de vivre, de durer longtemps. ➙ vivat. Vive la France, la République (opposé à à bas, à mort). (avec un nom au pluriel) Vive les vacances !
vieux (accordé) Vivent les héros ! ➙ vivre.

Exemples

Phrases avec le mot vive

Nous nous souhaiterons la bonne année de vive voix, sans embrassade.Ouest-France, 31/12/2020
D'autres substances sont incriminées, telles les amines hétérocycliques aromatiques, des composés nocifs générés par une cuisson vive.Ça m'intéresse, 11/12/2021, « Manger de la viande est-il encore bon ? »
Dès ce mercredi, le personnel soignant était bien présent pour assurer les rendez-vous de vaccination mais l'émotion reste encore vive.Ouest-France, 18/08/2021
Dans tous les territoires, la lutte pour le contrôle du nouveau pouvoir politique apparaît de plus en plus vive.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2006, Babacar Fall (Cairn.info)
Les différents leaders de la majorité sont pour l'instant restés vagues sur la question du mode de calcul du montant des pensions, qui suscite une vive polémique.Capital, 08/06/2010, « Retraites : vers un relèvement du taux de cotisation des… »
De même, ceux qui ont vécu une expérience traumatique ont pu en garder une très vive sensibilité à la rupture.Lettres de la SPF, 2007, Daniel Oppenheim (Cairn.info)
Les résultats sont donnés par le médecin de vive voix, sept jours plus tard au maximum.Ouest-France, Sophie CAPELLE, 21/03/2016
De façon très ramassée, le phénomène de l'urgence peut être défini comme une nécessité vécue sous l'emprise du temps et réclamant une réaction vive.Sève, 2006, Didier Houssin (Cairn.info)
Dans les premières rencontres avec les adolescents, l'interaction est vive.Enfances & PSY, 2013, Valérie Lejart, David Grulois, Johanna Guetta (Cairn.info)
A contrario, peut être retenu, comme motif de divorce pour faute, le fait que l'époux vive en concubinage et ait un nouvel enfant après le prononcé de l'ordonnance de non-conciliation.Capital, 20/09/2019, « Divorce pour faute : motifs et procédure »
Alors forcément, l'émotion est vive à la veille de sa fermeture.Ouest-France, Alexandre RAVASI, 05/07/2021
Pour réussir à adapter leurs organisations à un monde qui change à vive allure, les entreprises ont besoin d'expertises qu'elles ne trouvent pas toujours en interne.Capital, 03/11/2016, « Palmarès exclusif : les meilleurs cabinets de conseil et d’audit »
De plus, suggérer que la danse pourrait conduire à elle seule à une vive imagerie visuelle n'est pas confirmé par l'observation empirique.Afrique & histoire, 2006, Patricia A. Helvenston, Paul Bahn (Cairn.info)
La planète brûle et l'inquiétude est vive en ce qui concerne le réchauffement climatique et les émissions de gaz à effet de serre toujours plus galopantes.Capital, 11/01/2022, « Goodyear dévoile un pneu fait de riz et de soja »
De façon sans doute plus abstraite, l'expérience éclaire aussi d'une lumière vive les rapports entre politique urbaine et mécanismes socio-économiques.Diogène, 2001, Philippe Haeringer (Cairn.info)
Une vive hilarité s’en est suivie, qui est dans une certaine mesure parfaitement compréhensible.Europarl
C'est une petite fille très vive, qui compense sur le plan cérébral.Ouest-France, 11/12/2017
Son premier geste fut de porter sa main à son front ; une vive douleur répondit au contact de ses doigts.Amédée Achard (1814-1875)
Alors, le comédien a pris la route avec ses mètres et ses mots pour que sa pièce vive, autrement.Ouest-France, Pauline ROUSSEL, 23/07/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VIVE s. f.

Poisson de mer qui a la chair blanche & ferme, & des arestes fort piquantes. Elle est de la taille d'un maquereau. En Latin viva, draco marinus, ou araneus. Elle est ainsi appellée, parce qu'elle demeure long-temps en vie. Ses aiguillons sont venimeux, & même aprés la mort, principalement ceux qui sont au bout de ses ouyes, que les Pescheurs & Marchands de poisson sont obligez de coupper par les Reglements de Police.

Définition ancienne de VIVE

Exclamation, cry de joye par où l'on témoigne que l'on souhaitte à quelqu'un une longue vie, ou de la gloire. C'étoit un serment ordinaire en l'ancienne Loy de crier, Vive Dieu. Quand le Roy passe, ou dans les rejouïssances publiques, on crie, Vive le Roy. Les escoliers crient vivat, quand on leur donne congé.
 
VIVE, est aussi un cry qu'on donne pour le signal d'un party. Vive France, Vive Espagne. Quand les partis se rencontrent en campagne on demande, Qui vive ?
 
On dit aussi dans le monde, qu'on est sur le Qui vive, quand deux personnes de même condition attendent à qui se parlera, à qui se visitera le premier.
 
VIVE, se dit aussi pour marque qu'on aime quelque chose, qu'on la prise & estime. Vive les gens qui nous font du bien. Vive Paris pour la bonne chere. Vive la Champagne pour le bon vin. Vive la Touraine pour les bons melons. Regnier a dit dans ses Satyres :
 
Sur tout vive l'amour, & bran pour les Sergents.
 
VIVE, est aussi le feminin de vif. Voyez à VIF.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022