volupté

 

définitions

volupté ​​​ nom féminin

littéraire
Vif plaisir des sens (surtout plaisir sexuel) ; jouissance pleinement goûtée.
Plaisir moral ou esthétique très vif. ➙ délectation.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais je ne m'en fâchais pas : le secret qui était entre moi et ma conscience satisfaite me procurait assez de volupté.Marcel Proust (1871-1922)
Et le malheureux trouvait une volupté cruelle à revenir à cette pensée désolante et sans issue ; car le propre des grandes douleurs est de s'aviver incessamment par de terribles redites.Eugène Sue (1804-1857)
Que de fois cependant cette allusion fut-elle répétée par ceux qui feignent de croire que les inventions de l'homme dans la volupté sont méprisables !Remy de Gourmont (1858-1915)
Il en gonflait sa poitrine avec une volupté avide : c'était la première fois qu'il respirait depuis dix jours.Edmond About (1828-1885)
Il ne vous en restera plus, la honte et la gêne perdues, que la gloire et la volupté.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Lui aussi avait les yeux pleins de larmes, et penchait vers la terre ce visage délicat où la douleur même semblait n'être qu'un des masques de la volupté.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Et il l'eût savourée avec une amère volupté, le jour où il mit la main sur la petite grasse blonde boulotte.René Boylesve (1867-1926)
Il y en a encore trois, l'un plus grand que l'autre, dont le plus proche est un lieu enchanté et fait pour la volupté seulement.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Centre des jours solitaires et de ces heures vides que travail ni volupté, rassasiants à la longue, ne parvenaient à combler...Victor Margueritte (1866-1942)
Il s'était assis tout près d'elle, en face de la bouilloire qui commençait à chanter doucement ; son bras frôlait celui de la fausse ingénue et une sourde volupté l'envahissait.André Theuriet (1833-1907)
C'était le souvenir sans l'espérance, c'était l'amour sans la volupté, c'était le battement de cœur sans l'étreinte.Arsène Houssaye (1815-1896)
Il n'y a point, nulle part, de plus douce volupté qu'entre ces quatre murs étroits d'un couvent de dominicains.René Boylesve (1867-1926)
Aussi, leur empire s'établissait-il facilement, par la parole, sur les malheureuses et imprudentes victimes qu'elles avaient d'abord attirées et charmées par la volupté.Paul Lacroix (1806-1884)
Valbouillant me demanda comment, si jeune, je pouvais avoir si bien approfondi les diverses ressources de la volupté.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Le premier amour sait à peine s'il existe une volupté plus grande que celle de se savoir aimé.George Sand (1804-1876)
Et ces deux mystiques statues incarnaient ainsi le rêve d'une volupté seulement accessible à des cœurs immortels.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
La loi n'enjoint pas d'avoir plusieurs enfants, mais le permet, dit que les cadets sont issus, non pas du devoir, mais de la volupté...Élie Reclus (1827-1904)
Alors il sentit combien cette femme lui était devenue nécessaire ; l'habitude de la volupté lui avait créé des appétits nouveaux, d'une exigence aiguë.Émile Zola (1840-1902)
J'ouvris quelques-uns de ces livres, c'étaient de plats romans de 1780, mais pour moi c'était l'essence de la volupté.Stendhal (1783-1842)
Ni atmosphère de volupté, ni effluves amoureux autour de ces corps balourds, de ces gestes patauds.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VOLUPTÉ » s. f.

Plaisir, delectation, ce qui chatouille l'ame ou le corps. On accuse Epicure d'avoir mis le souverain bien dans la volupté : ce n'étoit pas une volupté corporelle, mais un repos, une satisfaction d'esprit, qui est le plaisir de l'ame.
 
VOLUPTÉ, se dit aussi des plaisirs sensuels & corporels, & particulierement de ceux qui regardent Bacchus & Venus. On sent une grande volupté à boire du vin de Rheims, à jouïr d'une personne qu'on aime. Les sales voluptés sont criminelles.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020