délectation

 

définitions

délectation ​​​ nom féminin

Plaisir que l'on savoure. ➙ délice. Écouter avec délectation. ➙ ravissement.
 

synonymes

délectation nom féminin

délice, jouissance, ravissement, volupté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si ce n'est qu'une délectation musicale, l'oiseau est un grand artiste ; si c'est un langage, l'oiseau est bien éloquent.George Sand (1804-1876)
Mais cette délectation spirituelle s'émoussa et il reprit son calme.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Un autre, racontant sa fantaisie occupée de délectation, prisoit sa bonne aventure, en ce spectacle, plus de deux cents écus.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Et ils écoutaient avec une délectation admirative les discours de leur aînée.Berthe de Buxy (1863-1921)
Par ailleurs, cette proposition attend avec impatience et délectation la création de plusieurs formes de gouvernance mondiale politique et économique.Europarl
Comment la tentation et la délectation peuvent être péchés.Saint François de Sales (1567-1622)
Je vais écouter avec délectation la réponse, tout comme les autres membres de la commission d'enquête sur la fraude dans les opérations de transit.Europarl
De loin en loin, il étendait la main vers un enfant et tirait au hasard d'un air de délectation pensive quelque mèche safran, duveteuse, qui semblait accoutumée à cet exercice.Berthe de Buxy (1863-1921)
Quelle délectation de remonter à de telles hauteurs de sagesse et de vertu à travers la nuit des temps !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je me sens le cœur emporté par une délectation victorieuse.Abbé Prévost (1697-1763)
Elles s'y employèrent avec délectation pendant les derniers mois de l'année.André Theuriet (1833-1907)
N'y reconnaissez-vous pas la montagne sainte dont s'approche le prêtre au sacrifice de la messe, la montagne de vie et de délectation qui apparaît si souvent dans les livres mystiques ?Marie d'Agoult (1805-1876)
Euphrosyne est la joie que nous cause la pure délectation de la voix musicale et harmonieuse.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Il est donc vrai que la sottise humaine sera la même sous tous les climats, et que le critique voudra toujours arracher de lourds légumes à des arbustes de délectation.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
C'est une imitation faite avec lignes et couleurs, sur une superficie plane, de tout ce qui se voit sous le soleil : sa fin est la délectation.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Il accompagnait cette délectation morose de sourires et de grimaces.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Et l'on ne parlait plus que des choses propres à la délectation.René Boylesve (1867-1926)
Brodée d'or et de lumière, comme elle fleurissait, comme elle s'épanouissait en odeurs de délectation, la jolie fille aux si blonds cheveux.Remy de Gourmont (1858-1915)
La mission de l'artiste consiste-t-elle seulement à disposer des matériaux et à laisser le spectateur en tirer comme il pourra une délectation quelconque, chacun à sa manière ?Eugène Delacroix (1798-1863)
Monsieur, je vous assure, pourvu que j'y puisse résister, que je n'ai point d'autre plaisir que de le servir : là, sont mes promenades, mes jeux, mes ébattements et ma délectation.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DELECTATION » s. f.

Action qui donne du plaisir, de la joye. Il y a de la sensualité à boire & à manger avec trop de delectation, de volupté. J'ay lû ce Livre avec beaucoup de delectation.
Drôles d'expressions Noter sur ses tablettes Noter sur ses tablettes

Noter sur ses tablettes : prendre bonne note de quelque chose.

Alain Rey 28/09/2020