Email catcher

à-coup

définitions

à-coup ​​​ nom masculin

Secousse, discontinuité dans un mouvement. ➙ saccade.
locution adverbiale Par à-coups : de façon irrégulière, intermittente.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lorsque la machine subit un à-coup, un arrêt brusque et bref, une accélération imprévue, le volant est là pour remettre les choses en état.Charles Nordmann (1881-1940)
Il remonta aussi ; mais, en arrivant près du panneau de l'arrière, il s'arrêta tout-à-coup à la vue d'un spectacle étrange et hideux...Eugène Sue (1804-1857)
Mais une lueur douce et rose venait tout-à-coup se jouer sur les facettes des brillants stalactites.Eugène Sue (1804-1857)
À la conduite, il se révèle parmi les meilleurs, pour son agrément : docile, sans aucun à-coup, disponible à tous les régimes.Ouest-France, Jean-Rémy Macchia, 03/04/2015
Les insurgés, privés tout-à-coup de leurs principaux chefs, furent obligés de se soumettre.Claude de La Poëpe (1814-1886)
Mais la détruire tout-à-coup, il n'y fallait pas songer.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Grâce à cet instrument, les parties les moins perceptibles de la plante saillissent tout-à-coup à ses regards, en centuplant leur volume ordinaire.Saintine (1798-1865)
Et la procession, tout-à-coup surprise comme par un vertige, croit achever à la nage une tournée commencée verticalement.Léon Gozlan (1803-1866)
Tout-à-coup s'élève parmi eux un de ces hommes que la nature semble produire quand elle est lasse du repos.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Irritable, à cause des réflexions persistantes, de l'effort pour les évincer, de l'insuccès, il se sentit méchant tout-à-coup, dominé par une sorte d'impatience féroce.Hector Bernier (1886-1947)
Mais en plein chaos financier de 2008, le président sortant et son successeur avaient tout mis en œuvre pour que le tuilage entre les deux administrations se déroule sans à-coup.Ouest-France, Bruno RIPOCHE, 10/01/2017
Tout-à-coup ce lumignon prit une forme distincte, celle d'un petit homme qui dansait au milieu de la flamme.George Sand (1804-1876)
Durant son règne, elle a réussi à moderniser la monarchie, sans à-coup, pour l'adapter aux évolutions de la société.Ouest-France, 16/04/2020
Bientôt ce bruit régulier cessa tout-à-coup devant sa porte.Saintine (1798-1865)
Enfin, je fus tout-à-coup privé d'imagination et d'enthousiasme, et livré sans secours à la triste réalité.Xavier de Maistre (1763-1852)
Cette crainte le fit changer tout-à-coup de conduite à l'égard de son prisonnier.Richard de Bury (1730?-1794?)
Après un redoublement de fièvre et de délire, le calme survint tout-à-coup, et fut suivi d'un sommeil profond.Sophie Gay (1776-1852)
Tout à-coup une balle perça son schako, et trois de ses voltigeurs tombèrent blessés à la tête.Paul de Musset (1804-1880)
Vous verrez, observa à demi-voix un jeune fat qui se croyait malin, vous verrez qu'un beau jour elle nous confondra aussi, tout-à-coup, par son esprit.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Tout-à-coup il le prit aux hanches, le souleva d'un puissant effort, et le fit passer par-dessus sa tête.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être comme un coq en pâte Être comme un coq en pâte

Le roi de la basse-cour n’est pas devenu le totem des Français par hasard.

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 21/12/2021