à-coup

 

définitions

à-coup ​​​ nom masculin

Secousse, discontinuité dans un mouvement. ➙ saccade.
locution adverbiale Par à-coups : de façon irrégulière, intermittente.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pendant mon sommeil, on s'aperçut tout-à-coup que le malade perdait ses forces et qu'il devenait agonisant : on lui mit les vésicatoires.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
L'empereur, soucieux, la tête baissée, les bras croisés, se promenait sur la plage, quand tout-à-coup des cris terribles se firent entendre.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Ses larmes firent cesser tout-à-coup mon emportement ; elle tombaient en abondance, et semblaient adoucir ma blessure....Adelaïde de Souza (1761-1836)
Vous verrez, observa à demi-voix un jeune fat qui se croyait malin, vous verrez qu'un beau jour elle nous confondra aussi, tout-à-coup, par son esprit.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
N'ayant rien à leur donner en échange, nous leur faisions des signes de remerciements, quand tout-à-coup s'offrit une merveilleuse occasion de les obliger.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Tout-à-coup s'élève parmi eux un de ces hommes que la nature semble produire quand elle est lasse du repos.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le ciel, qui jusque-là avait été doux et serein, s'est voilé de nuages ; la mer s'est soulevée tout-à-coup à la lueur de la foudre qui commence à gronder....Édouard Corbière (1793-1875)
Franklin commençoit à désespérer du succès de sa tentative, quand tout-à-coup il observa que quelques brins de la corde de chanvre s'écartoient l'un de l'autre et se roidissoient.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Derwich prend l'argent, mais il le jette tout-à-coup par terre, et, joignant ses mains, qu'il éleva jusqu'à son front, il se précipita de l'appartement en pleurant amèrement.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Une circonstance imprévue troubla tout-à-coup la fête ; un courrier que le ministre de la police avait expédié, arriva au moment où nous approchions de la ville.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Mais ces efforts lui coutoient beaucoup, et insensiblement devinrent si pénibles, qu'ils altérèrent sa santé et presque sa raison ; elle versoit des pleurs et sourioit tout-à-coup.Anne Marie de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837)
Au feu brûlant qui me dévoroit, je sentis tout-à-coup succéder un froid mortel, et je tombai sans connoissance.Joseph Fiévée (1767-1839)
Tout-à-coup la maison s'emplit d'une lumière fulgurante en même temps qu'un bruit formidable, pareil à une explosion de dynamite, fit sursauter tout le monde.Arsène Bessette (1873-1921)
Je crains qu'elle n'ait pas cet esprit de suite, cette persévérance, que demandent les grandes entreprises ; les impatients, qui procèdent par à-coup, me font douter de leur avenir.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Après plus de trois cent soixante-cinq jours d'assiduité, étant déjà son débiteur de près de 1,400 fr., je tombai malade tout-à-coup.Émile Marco de Saint-Hilaire (1796-1877)
Comment cet homme dont le dévoûment et l'amitié semblaient inépuisables, se montrait-il tout-à-coup sans pitié ?Pamphile Le May (1837-1918)
Tout-à-coup il le prit aux hanches, le souleva d'un puissant effort, et le fit passer par-dessus sa tête.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Irritable, à cause des réflexions persistantes, de l'effort pour les évincer, de l'insuccès, il se sentit méchant tout-à-coup, dominé par une sorte d'impatience féroce.Hector Bernier (1886-1947)
Il vit tout-à-coup un matelot se lever et asséner un coup de rames sur la tête du fidèle serviteur, celui-ci poussa un gémissement plaintif et disparut.Charles Deguise (1827-1884)
Tout à-coup une balle perça son schako, et trois de ses voltigeurs tombèrent blessés à la tête.Paul de Musset (1804-1880)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020