soubresaut

 

définitions

soubresaut ​​​ nom masculin

Saut brusque (d'un animal) ; secousse imprévue. —  au figuré Les soubresauts de la Bourse.
Mouvement convulsif et violent (du corps). ➙ haut-le-corps.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les étamines des mâles se redressent en la saison avec une sorte de soubresaut qui fait jaillir un petit nuage de poussière féconde sur les fleurs femelles.Alphonse Karr (1808-1890)
Mais son supérieur, dont la physionomie indiquait des habitudes moins soldatesques et une perspicacité plus développée, avait fait un soubresaut sur sa chaise à cette découverte bizarre.Octave Féré (1815-1875)
Il balbutia encore quelques syllabes inintelligibles, et sa tête retomba si pesamment sur la table, qu'elle imprima un soubresaut à la vaisselle.Octave Féré (1815-1875)
Enfin elle demanda qu'on lui amenât sa nièce, et, quand on lui dit que c'était elle qu'elle avait sous les yeux, elle fit un soubresaut d'étonnement.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Comme d'ordinaire, elle subissait l'influence ; cependant une idée la prit, qui lui fit faire un soubresaut sur ses oreillers.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle fit un soubresaut, me regarda d'un œil étonné et quelque peu lumineux, puis son regard redevint terne.Charles Deguise (1827-1884)
Mais, au bout d'un temps, il lui venait un soubresaut de réveil en palpant sous sa main la tiédeur d'une chair.Camille Lemonnier (1844-1913)
Nous fîmes tous un soubresaut,– sauf la dame, qui rêvait aux horizons, accoudée des deux mains sur le bord.Félix Nadar (1820-1910)
Je fis un soubresaut, et une sueur froide me glaça des pieds à la tête.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'animal répondit par un hurlement affreux, fit un soubresaut en arrière et s'élança d'un bond sur le petit homme.Victor Hugo (1802-1885)
Enfin, un soubresaut, plus fort que les autres, annonça que le dernier ruisseau était franchi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La roue motrice travaille, l'engrenage obeit, la vaste machine humaine marche desormais pacifiquement, sans temps d'arret, sans secousse, sans soubresaut, sans fracture.Victor Hugo (1802-1885)
Il tressaillait de tout son être au frôlement de sa robe, ou quand sa chevelure dénouée le frappait en plein visage dans un brusque soubresaut des rafales marines.André Lemoyne (1822-1907)
Porthos fit, au son de cette voix, un soubresaut comme ferait un homme qui se réveillerait après un somme de cent ans.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce compliment fit faire un soubresaut à la dame osseuse et ses bésicles glissèrent jusque sur l'extrémité de son nez pointu, où elles ne s'arrêtèrent que par miracle.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il fit un soubresaut sans savoir où il en était, et les deux mains se trouvèrent séparées.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Je fis un soubresaut, comme quand on est soudainement éveillé au milieu d'un affreux cauchemar.Charles Deguise (1827-1884)
Les coups de feu éclataient dans sa tête, et il avait très froid à la hanche que déchira cruellement chaque soubresaut du cheval.Paul Adam (1862-1920)
Au léger bruit que fit ce léger accident la comtesse eut un soubresaut qui la souleva sur sa chaise.Guy de Maupassant (1850-1893)
Étendue sur la plate-forme, elle se débattait, essayait de se retourner par des mouvements convulsifs, et faisait tant d'efforts qu'un dernier soubresaut allait la précipiter à la mer.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUBRESAUT » subst. masc.

Saut impreveu que fait le cheval, quand il veut se dérober de dessous le cavalier qui le monte. Ce mot vient de supra, & salio. Nicod. Pasquier croit qu'on a dit soubresaut, pour souple saut : ce qui est confirmé par Thoinot Arbeau dans son Orchesographie, parce qu'il arrive souvent qu'en faisant des souples sauts, on fait une chûte qu'on nomme soubresaut.
 
SOUBRESAUT, se dit aussi figurément des surprises qui se font dans les affaires & dans les procés, des obstacles, des chicanes qu'on y forme, à quoy on ne s'attendoit pas. Ce garçon croyoit épouser cette fille, il est venu un rival qui luy a donné un soubresaut.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020