secousse

 

définitions

secousse ​​​ | ​​​ nom féminin

Mouvement brusque qui ébranle ou met en mouvement un corps. ➙ choc ; secouer. Une violente secousse. —  Secousse sismique, tellurique, tremblement de terre (➙ séisme).
Choc psychologique. —  Perturbation qui affecte une collectivité. Secousse économique.
locution Par secousses : par accès. —  Sans secousse : paisiblement.
(Canada) Temps assez long qui s'écoule entre deux évènements. Cela fait une secousse qu'on s'est vus.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Donc, la secousse avait dû les agiter à peine, pendant un moment très bref, et ils n'en prévoyaient pas une seconde.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
A cette secousse terrible, je sentis toutes mes fibres se rompre à la fois ; j'entendis un coup de tonnerre dans ma tête et je m'évanouis.Paul Mariéton (1862-1911)
Peut-être le moindre mouvement, la plus légère secousse eût-elle suffi à rompre la base de glace !Jules Verne (1828-1905)
Une première fois, à une secousse violente, ils se séparèrent, puis revinrent l'un sur l'autre, les poings en avant.Jules Lermina (1839-1915)
En la voyant avec ses cheveux blancs et sa figure flétrie, agenouillée à mes pieds, je ressentis une secousse dans tout le corps.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Sa colère, soudain arrêtée et chassée par une émotion contraire, c'était une secousse trop forte pour l'ouvrière ; elle ne revint à elle qu'en sanglotant.Édouard Laboulaye (1811-1883)
La secousse que je lui donnai sans le vouloir la renversa évanouie dans mes bras.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Dans tout ce qui s'était passé, il ne fallait voir que l'effet d'une secousse imprévue ; telle fut la seule explication que l'on put en tirer.Louis Reybaud (1799-1879)
Louise fit un mouvement si brusque qu'elle faillit laisser tomber sa fille, qui, tout émue de la secousse, regarda l'innocente avec une sorte de crainte.Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Quand ils se trouvèrent aux bras l'un de l'autre, ils n'eurent pas la secousse de la faute.Émile Zola (1840-1902)
Mais si par là elle dépasse l'intelligence, c'est de l'intelligence que sera venue la secousse qui l'aura fait monter au point où elle est.Albert Farges (1848-1926)
Cependant, qu'elle se fût moquée de moi n'était rien au prix de l'étrange secousse que me causait la seule vue de son visage.René Boylesve (1867-1926)
Ils sortirent tous les deux, la tante ne se sentant pas suffisamment remise de sa secousse.René Boylesve (1867-1926)
Il avait passé sans secousse d'un monde à l'autre ; son dernier souffle n'avait pas été entendu.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais, en chemin, ils le sentirent qui se raidissait, qui expirait, dans une secousse dernière.Émile Zola (1840-1902)
La secousse serait trop violente pour son cœur et son émotion aussi funeste pour elle que dangereuse pour nous.Ernest Daudet (1837-1921)
Trois mathématiciens célèbres les trouvèrent en même temps : c'étoit l'effet de ses recherches et de la secousse qu'il avoit donnée aux esprits.René Descartes (1596-1650)
Mais quand ce progrès s'opère par une secousse violente, il ne se fait pas d'une manière complète et avec ensemble.François Guizot (1787-1874)
Comme on ne répondait plus, il donna tout à coup une secousse si violente et si vigoureuse que la vieille serrure de cette maison meublée céda.Guy de Maupassant (1850-1893)
La nouvelle de mon arrivée, malgré tous les ménagements possibles, lui avait causé une secousse très vive.Eugène Fromentin (1820-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SECOUSSE » s. f.

Mouvement qui ébransle un corps en toutes ses parties. Les tremblements de terre se font à diverses secousses. Il vint un grain de vent qui donna une estrange secousse aux vaisseaux. Deux batteries croisées donnent de fortes secousses à un pan de bastion. Les sauts de Brie donnent d'estranges secousses à ceux qui y voyagent en carrosse.
 
On dit aussi, qu'un homme prend sa secousse pour courir, pour sauter, c'est à dire, qu'il s'y prepare par un grand effort & ébranslement de son corps.
 
SECOUSSE, se dit figurément en Morale, de l'ébranslement de la fortune. Ce Marchand a souffert la perte d'un vaisseau sur mer, deux banqueroutes sur terre, ce sont de rudes secousses. L'epilepsie ne prend que par secousses, & à diverses reprises, à ceux qui en sont tourmentez ; elle leur donne quelquefois de fortes secousses.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Retrouvez ici les mots récemment inclus à notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert - et notamment, les mots de la crise sanitaire du coronavirus. 

10/06/2020