Email catcher

abdiquer

Définition

Définition de abdiquer ​​​ verbe transitif

littéraire Renoncer à (une chose). Abdiquer toute ambition.
sans complément Renoncer à agir, se déclarer vaincu. ➙ abandonner, céder, démissionner.
spécialement Abdiquer le pouvoir, la couronne. sans complément Renoncer au pouvoir suprême. Le roi abdiqua en faveur de son fils. On dit que la reine va abdiquer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe abdiquer

actif

indicatif
présent

j'abdique

tu abdiques

il abdique / elle abdique

nous abdiquons

vous abdiquez

ils abdiquent / elles abdiquent

imparfait

j'abdiquais

tu abdiquais

il abdiquait / elle abdiquait

nous abdiquions

vous abdiquiez

ils abdiquaient / elles abdiquaient

passé simple

j'abdiquai

tu abdiquas

il abdiqua / elle abdiqua

nous abdiquâmes

vous abdiquâtes

ils abdiquèrent / elles abdiquèrent

futur simple

j'abdiquerai

tu abdiqueras

il abdiquera / elle abdiquera

nous abdiquerons

vous abdiquerez

ils abdiqueront / elles abdiqueront

Synonymes

Synonymes de abdiquer verbe transitif

renoncer à, [sans complément] renoncer au pouvoir, se démettre, déposer sa couronne

[sans complément] capituler, abandonner, s'avouer vaincu, baisser les bras, céder, déclarer forfait, démissionner, se désister, s'incliner, lâcher prise, renoncer, laisser tomber (familier)

Exemples

Phrases avec le mot abdiquer

Cette condamnation à la polysémie ne signifie pas pour autant qu'il faille abdiquer tout effort de compréhension à son égard.Raisons politiques, 2019, Martin Deleixhe (Cairn.info)
Tant que vous vous plierez à ses impératifs allégués et abdiquerez devant les prétendues lois immuables du marché, vous ne résoudrez aucun problème.Europarl
Mais le noyau dur refuse d'abdiquer et continue à répéter dans son local.Ouest-France, Jean-Philippe GAUTIER, 22/03/2021
C'est de n'avoir point de politique, point d'avis sur les grandes affaires du pays, d'abdiquer.François Guizot (1787-1874)
Il rêva dès lors les moyens d'abdiquer, de ne penser plus qu'au salut.Jules Michelet (1798-1874)
Mais la plus douloureuse des contraintes de la charge consistait à abdiquer leurs droits maternels.Géo, 23/07/2018, « Japon : les concubines, esclaves du trône impérial »
M'a montré un mot presque aussi long que votre bras... abdiquer... quelque chose dans ce genre.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Si la première s'est imposée, la seconde a dû abdiquer après avoir mené 3-0 dans le troisième set.Ouest-France, 12/05/2013
Il ne s'agit en aucun cas de porter un patient qui abdiquerait toute participation personnelle.Le Carnet PSY, 2017, Pierre Delion (Cairn.info)
Il aurait pu abdiquer après avoir vu son avance fondre (0-1, puis 1-2).Ouest-France, 16/10/2017
Comme il était prévisible, la majorité d'entre eux l'incitent à abdiquer.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2016, Charlotte Nicollet-Milos (Cairn.info)
Ni l'un ni l'autre des jeunes gens n'était, si peu que ce fût, disposé à abdiquer en faveur de son rival.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils se disent responsables de l'avenir de leurs administrés et refusent d'abdiquer face à la pression d'un redécoupage territorial qui ne leur convient pas.Ouest-France, Philippe PÉRON, 13/09/2016
Ils peuvent cohabiter sans abdiquer leur identité particulière, bien qu'étant situés dans un cadre constitutionnel commun.La Revue des Sciences de Gestion, 2009, Jeanne Simard, Marc-André Morency (Cairn.info)
Face à la peur, elle n'a pas envie d'abdiquer ou de fuir.Ouest-France, 04/09/2021
Mais, si elle prépare sa succession, la reine de la com est encore loin de vouloir abdiquer.Capital, 17/08/2018, « Cette pro de la com peut défaire une réputation en… »
En toutes circonstances, le fonctionnaire doit conserver son impartialité et ne pas abdiquer son indépendance d'esprit.Revue française d'administration publique, 2013, Jean‑Marc Sauvé** (Cairn.info)
Tel est son rôle séculaire qu'elle n'abdiquera jamais !Albert Farges (1848-1926)
Déchirure sur la coque, dégâts sur le gréement : l'un des plus grands favoris de la course risque bien d'avoir à abdiquer.Ouest-France, Olivier CLERC, 24/11/2012
Elle n'est donc possible (elle ne peut rentrer dans la pratique réelle, avec ses règles et conditions) qu'à devenir impossible (à abdiquer son inconditionnalité).Raisons politiques, 2008, Yves Cusset (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ABDIQUER v. act.

Renoncer à une magistrature, à une charge, s'en deffaire, l'abandonner. Il y a eu bien des Empereurs & des Rois qui ont abdiqué l'Empire, le Royaume. Ce mot vient du Latin abdicare, qui sign. la même chose.
 
On dit aussi en Droit, Abdiquer un fils, pour dire, l'abandonner, le chasser de sa maison, ne le vouloir plus reconnoître pour fils.
 
ABDIQUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023