Email catcher

abdiquer

définitions

abdiquer ​​​ verbe transitif

littéraire Renoncer à (une chose). Abdiquer toute ambition.
sans complément Renoncer à agir, se déclarer vaincu. ➙ abandonner, céder, démissionner.
spécialement Abdiquer le pouvoir, la couronne. —  sans complément Renoncer au pouvoir suprême. Le roi abdiqua en faveur de son fils. On dit que la reine va abdiquer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'abdique

tu abdiques

il abdique / elle abdique

nous abdiquons

vous abdiquez

ils abdiquent / elles abdiquent

imparfait

j'abdiquais

tu abdiquais

il abdiquait / elle abdiquait

nous abdiquions

vous abdiquiez

ils abdiquaient / elles abdiquaient

passé simple

j'abdiquai

tu abdiquas

il abdiqua / elle abdiqua

nous abdiquâmes

vous abdiquâtes

ils abdiquèrent / elles abdiquèrent

futur simple

j'abdiquerai

tu abdiqueras

il abdiquera / elle abdiquera

nous abdiquerons

vous abdiquerez

ils abdiqueront / elles abdiqueront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous abdiquons notre devoir de législateurs pour reculer, faire une pause et réfléchir.Europarl
C'est de n'avoir point de politique, point d'avis sur les grandes affaires du pays, d'abdiquer.François Guizot (1787-1874)
Derrière, le condamné a abdiqué, laissant parfois d'innombrables espaces assez incroyables ou manquant des passes faciles.Ouest-France, Aymeric VIGIER, 26/04/2021
C'est que les peuples, pas plus que les individus, n'abdiquent impunément leur originalité.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Il rêva dès lors les moyens d'abdiquer, de ne penser plus qu'au salut.Jules Michelet (1798-1874)
Il aurait pu abdiquer après avoir vu son avance fondre (0-1, puis 1-2).Ouest-France, 16/10/2017
Déchirure sur la coque, dégâts sur le gréement : l'un des plus grands favoris de la course risque bien d'avoir à abdiquer.Ouest-France, Olivier CLERC, 24/11/2012
M'a montré un mot presque aussi long que votre bras... abdiquer... quelque chose dans ce genre.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais le noyau dur refuse d'abdiquer et continue à répéter dans son local.Ouest-France, Jean-Philippe GAUTIER, 22/03/2021
Ni l'un ni l'autre des jeunes gens n'était, si peu que ce fût, disposé à abdiquer en faveur de son rival.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La conclusion d'un traité n'équivaut pas à abdiquer sa souveraineté, parce qu'aucun pays qui conclut un traité n'est obligé de le faire, sauf s'il estime que c'est dans son intérêt.Europarl
Tant que vous vous plierez à ses impératifs allégués et abdiquerez devant les prétendues lois immuables du marché, vous ne résoudrez aucun problème.Europarl
Tel est son rôle séculaire qu'elle n'abdiquera jamais !Albert Farges (1848-1926)
Si la première s'est imposée, la seconde a dû abdiquer après avoir mené 3-0 dans le troisième set.Ouest-France, 12/05/2013
Est-on sûr qu'ils n'abdiquent pas, au contraire, un peu de leur âme européenne, dont ils ont souvent constitué les foyers les plus féconds ?Europarl
À dix minutes du terme, le trou est fait (23-29, 52'), mais les locales n'abdiquent pas.Ouest-France, 26/09/2021
Ces deux équipes ne sont pas décrochées au classement, et n'ont pas abdiqué.Ouest-France, 21/04/2017
Le mal était fait ou presque mais dans les intentions, elle n'a pas abdiqué.Ouest-France, Stéphane BOIS, 02/11/2020
Dépourvue de conseil municipal, celle-ci avait abdiqué peu de temps après, rappelle la radio locale.Ouest-France, 28/09/2021
Elle a fait mieux que ça en prenant l'avantage après avoir perdu la première manche et n'a jamais abdiqué dans le cinquième set.Ouest-France, 11/07/2018
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABDIQUER » v. act.

Renoncer à une magistrature, à une charge, s'en deffaire, l'abandonner. Il y a eu bien des Empereurs & des Rois qui ont abdiqué l'Empire, le Royaume. Ce mot vient du Latin abdicare, qui sign. la même chose.
 
On dit aussi en Droit, Abdiquer un fils, pour dire, l'abandonner, le chasser de sa maison, ne le vouloir plus reconnoître pour fils.
 
ABDIQUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Les deux font la paire Canicule et chenille Canicule et chenille

L’automne est là : finie la saison des vacances, des canicules… et des chenilles ?

Dr Orodru 27/09/2021