démettre

 

définitions

démettre ​​​ verbe transitif

Déplacer (un os, une articulation). ➙ disloquer, luxer. —  faux pronominal Elle s'est démis le pied.

démettre ​​​ verbe transitif

Retirer (qqn) d'un emploi, d'un poste, etc. ➙ destituer, relever, révoquer. On l'a démis de ses fonctions.

se démettre ​​​ verbe pronominal

Quitter ses fonctions (volontairement ou sous une contrainte). ➙ abandonner, abdiquer, démissionner. Se démettre d'une charge.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je démets

tu démets

il démet / elle démet

nous démettons

vous démettez

ils démettent / elles démettent

imparfait

je démettais

tu démettais

il démettait / elle démettait

nous démettions

vous démettiez

ils démettaient / elles démettaient

passé simple

je démis

tu démis

il démit / elle démit

nous démîmes

vous démîtes

ils démirent / elles démirent

futur simple

je démettrai

tu démettras

il démettra / elle démettra

nous démettrons

vous démettrez

ils démettront / elles démettront

actif

indicatif

présent

je démets

tu démets

il démet / elle démet

nous démettons

vous démettez

ils démettent / elles démettent

imparfait

je démettais

tu démettais

il démettait / elle démettait

nous démettions

vous démettiez

ils démettaient / elles démettaient

passé simple

je démis

tu démis

il démit / elle démit

nous démîmes

vous démîtes

ils démirent / elles démirent

futur simple

je démettrai

tu démettras

il démettra / elle démettra

nous démettrons

vous démettrez

ils démettront / elles démettront

 

synonymes

démettre verbe transitif

disloquer, déboîter, luxer, démancher (familier), démantibuler (familier)

démettre verbe transitif

destituer, chasser, donner congé à, relever, renvoyer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il a l'intention de se démettre de son mandat en ma faveur ; il ne m'a pas caché que l'appui de monsieur votre oncle était indispensable au succès de ma candidature.Octave Feuillet (1821-1890)
L'attitude très justifiable du recteur soulève une telle réprobation parmi ses collègues, qu'il doit se démettre du rectorat.Émile de Laveleye (1822-1892)
Des bruits avaient circulé, on l'accusait aussi d'être si inexact à son poste, qu'il était question de le forcer à se démettre.Émile Zola (1840-1902)
Barrère rédige donc un projet pour proposer aux vingt-deux et aux membres de la commission des douze de se démettre volontairement de leurs fonctions.Adolphe Thiers (1797-1877)
Les deux papes devaient se démettre ; mais, de peur d'être trompé, chacun ne voulait faire le sacrifice qu'en présence de son rival et en même temps que lui.Émile Vincens (1764-1850)
Si un homme politique exprime des idées nuisibles, c'est à ses électeurs de le « démettre », pas aux tribunaux et certainement pas à ses adversaires politiques.Europarl
Il nous a par exemple été rapporté que le président finlandais conserve le pouvoir de démettre le président de la banque centrale de ses fonctions.Europarl
Il partagea si bien l'opinion que ceux mêmes qui auraient dû défendre le doge allèrent lui proposer de se démettre.Émile Vincens (1764-1850)
Bientôt, en effet, il fut destitué, reçut l'ordre de se démettre immédiatement de ses fonctions, et son remplaçant fut annoncé.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Ce dernier, convaincu de s'être livré indirectement à des trafics répréhensibles, a dû se démettre des fonctions qu'il remplissait au ministère, et commande au loin une division d'infanterie.Georges Darien (1862-1921)
La plus grande partie des professeurs, dont j'étais, l'invita alors par écrit à se démettre.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Se soumettre spontanément, c'est se démettre du pouvoir, même de celui de changer ; c'est un acte irrévocable.Pierre Daru (1767-1829)
Tout mon équipage fut prêt en quatre jours ; il ne s'agissait plus que démettre ordre à mes petites affaires, tant spirituelles que temporelles.Louis-Balthazar Néel (1695-1754)
Il n'était occupé que des moyens démettre dans ce climat rigoureux, sa flotte en hivernage dans le port de la ville conquise.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Cinq ou six de ses collègues déclaraient être résolus à se démettre si sa politique triomphait.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ce n'est guère que vingt-cinq minutes plus tard que le « buraliste » se montre, bâillant à se démettre les mâchoires.Émile Gaboriau (1832-1873)
En descendre, c'est se dégrader ; se démettre de ses devoirs n'est pas s'en affranchir, mais les méconnaître.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Law fut nommé contrôleur général, et, peu de temps après, forcé de se démettre d'une charge qui le rendoit encore plus odieux.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Elle faisait autorité, ses mots étaient redits, elle ne put se démettre des fonctions dont elle était investie par la société parisienne.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un mandat de huit ans lui est confié et lui seul décidera de la date à laquelle il voudra éventuellement se démettre de ses fonctions.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEMETTRE » v. act.

Faire sortir un os hors de sa place, le disloquer. Il l'a tiré si rudement, qu'il luy a demis le bras. Il a fait une chûte, il s'est demis le pied. Ce cheval s'est demis l'espaule.
 
DEMETTRE, signifie aussi, Destituer, oster d'une charge, d'un employ. Un Seigneur ne peut demettre un Officier pourvû à titre onereux, sans remboursement. On doit demettre un Officier pour forfaiture, pour concussion.
 
DEMETTRE, avec le pronom personnel, signifie encore, Abdiquer volontairement, renoncer à un Office, ou à un Benefice. Diocletien se demit volontairement de l'Empire. Ce pere s'est demis de sa charge en faveur de son fils. Un tel Evêque s'est demis de son Evêché, a cedé la place à son Coadjuteur. On dit aussi, Se demettre d'une affaire, pour dire, s'en deporter, ne s'en plus mesler.
 
DEMIS, ISE. part. pass. & adj.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020