Email catcher

abrégé

Définition

Définition de abrégé ​​​ nom masculin

Discours ou écrit réduit aux points essentiels. ➙ résumé. L'abrégé d'un livre. En abrégé locution adverbiale : en résumé, en passant sur les détails.
Ouvrage présentant le résumé d'une connaissance, d'une technique. ➙ précis.

Synonymes

Synonymes de abrégé nom masculin

résumé, compendium, condensé, récapitulatif, sommaire, synopsis, abstract (anglicisme), digest (anglicisme)

Synonymes de mot en abrégé

abréviation

Exemples

Phrases avec le mot abrégé

C'est de plus, un texte effectivement abrégé puisqu'il resta inachevé.Le Coq-Héron, 2005, Béatrice Fortin (Cairn.info)
Telles sont, en abrégé, les dispositions adoptées dans les mines pour le montage des produits.Ernest Deharme (1838?-1916)
Voici une narration détachée qui montre fort bien et en abrégé les moyens d'intéresser qu'il emploie, et le grand intérêt qu'il excite.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il s'agit en effet d'un texte abrégé, supposé plus accessible (et moins cher) que la version intégrale.Romantisme, 2004 (Cairn.info)
Un abrégé d'une quinzaine de lignes vient enfin résumer la demande de brevet.Capital, 19/05/2015, « Futur entrepreneur : mettez toutes les chances de votre côté »
C'est une miniature du terrible, un abrégé de l'imposant.Léon Gozlan (1803-1866)
Ce sont les quantités qui sont le plus fréquemment écrites en abrégé.Graphies : signes, gestes, supports, 2010, Annie PIOLAT (Cairn.info)
Si le vent, redouté, n'était pas de la partie, le brouillard a abrégé les opérations, hier.Ouest-France, Claire DUBOIS, 12/12/2013
Les monnaies nationales garderont cours légal pendant six mois maximum après la période transitoire, délai qui peut toutefois être abrégé par les législateurs sur leur territoire national.Europarl
Quand la grêle a abrégé le défilé, obligeant tout le monde à s'abriter, la farce est devenue faribole, en privant de nombreuses personnes du spectacle des derniers chars et fanfares.Ouest-France, 11/02/2016
A la barre, l'un de ses interrogatoires doit d'ailleurs abrégé, la faute à la douleur.Ouest-France, Gaël HAUTEMULLE, 26/06/2019
En abrégé, ce dynamisme influence la qualité, la durée, voire même la manifestation ou l'absence d'un rappel explicite.Recherches en soins infirmiers, 2018, Mylène Suzie Michaud, Marilou Gagnon (Cairn.info)
Il est impossible de donner un abrégé des connexions et il faudrait lier, par exemple, acte, action et geste, bien, beau, mauvais.Le philosophoire, 2007, Alexis Philonenko (Cairn.info)
De quelle manière les énoncés de l'historien érigent ces mensonges de la loi, raison pratique du souverain, en abrégé du passé ?NAQD, 2014, Noureddine Amara (Cairn.info)
Un abrégé de 250 mots au maximum vient enfin résumer la demande de brevet.Capital, 11/01/2021, « Entrepreneurs, pensez à déposer un brevet pour vous protéger de… »
Cette série d'exemples peut être lue comme un abrégé de l'histoire occidentale.Multitudes, 2019, Vilém Flusser (Cairn.info)
D'où le principe énoncé selon lequel les versions que nous possédons peuvent être des abrégés de versions plus longues.Recherches de science religieuse, 2009, Jean-Louis Ska (Cairn.info)
Les dépressions successives ont abrégé les marées voire cloué les plus petites unités à quai.Ouest-France, Jean-Marie LE PROVOST, 09/01/2020
La demande comprend trois volets : description, revendications et abrégé.Capital, 11/01/2021, « Entrepreneurs, pensez à déposer un brevet pour vous protéger de… »
Le carat, abrégé ct, est l'unité de mesure usuelle du poids des gemmes.Ça m'intéresse, 14/04/2021, « Rubis, topazes, opales : comment se forment les pierres précieuses… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ABREGÉ s. m.

Sommaire, épitome. Abregé de l'Histoire Romaine. Mezeray a fait l'abregé de sa grande Histoire en trois Volumes in quarto.
 
On dit aussi, Un abregé des merveilles du monde, quand on veut bien loüer une chose, ou une personne qui a toutes sortes de perfections, & où on trouve tout ce qu'on peut voir de beau ailleurs. Paris est un abregé de merveilles. l'homme est appellé microcosme, pour dire, un abregé de l'Univers.
 
ABREGÉ, en termes d'Organistes, se dit d'une certaine reduction des touches du clavier de l'orgue, qui a été inventée, afin que chaque touche qui n'a que deux pieds de long se rapporte à chaque sous-pape des sommiers, qui sont longs de 4. 5. ou 6. pieds ; ce qui se fait par plusieurs barreaux, pointes & chevilles : d'où vient qu'une marche du clavier fait souvent parler un tuyau fort éloigné. En examinant une orgue, on connoist que les abregez sont bien faits, lors que le clavier n'est point tardif à donner le vent aux tuyaux, lors qu'il se ferme aisément, & qu'il n'est pas besoin d'enfoncer beaucoup les touches.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.