accablement

 

définitions

accablement ​​​ nom masculin

État d'une personne qui supporte une situation très pénible. ➙ abattement.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Arnold inclina avec accablement sa tête sur sa poitrine ; ses mains blanches et effilées, se détachant du clavier, retombèrent inertes sur ses genoux.Eugène Sue (1804-1857)
Quel que soit l'accablement des affaires, l'entraînement des passions, il n'est personne qui n'ait un moment dans sa vie pour rêver une vie plus haute.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
Ce qui dominait sur les fronts découverts de la plupart des assistants, c'était un enthousiasme mêlé d'accablement.Victor Hugo (1802-1885)
Je ne me rappelle pas avoir éprouvé un plus triste accablement dans toute ma vie ; tout ce qui me restait d'avenir et de rêves venait de s'écrouler.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Cet accablement d'esprit n'avait rien de surprenant chez un être si jeune et si peu habitué aux scènes parmi lesquelles il lui avait fallu vivre depuis quelque temps.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
L'accusateur public et ses substituts, épuisés de fatigue, brûlés d'insomnie et d'eau-de-vie, ne secouaient leur accablement que par un violent effort ; et leur mauvaise santé les rendait tragiques.Anatole France (1844-1924)
Vous me pardonnez ce silence, je le sais, je le vois, puisque vous m'écrivez toujours et que votre tendre affection semble augmenter avec mon mutisme et mon accablement.George Sand (1804-1876)
Munro se montra au milieu de ses troupes silencieuses avec un air de fermeté, mais d'accablement.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Enfin, vers deux heures et demie du matin, le roi ne put résister à l'accablement ; depuis vingt-quatre heures, il ne dormait pas.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Puis les heures d'accablement et de doute, lorsque, craignant de succomber, elle s'enfuyait au loin.Albert Delpit (1849-1893)
Tout était en proie à la mélancolie des ciels trop tranquilles, des temps trop beaux, à l'accablement des milieux de jour.Pierre Loti (1850-1923)
Seulement, il avait des inquiétudes pour le colonel, qui était tombé dans un grand accablement, bien que sa mère continuât à lui tenir compagnie du matin au soir.Émile Zola (1840-1902)
Si j'en eus l'intuition, c'est que je le vis, pendant plusieurs semaines, sombre, découragé, paresseux, las de tout travail et comme sous l'accablement d'un deuil.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Elle n'eut pas la force de continuer, elle se tut et baissa la tête avec accablement...Eugène Sue (1804-1857)
Loin d'être consolé par l'entretien qu'il avait surpris, il tomba dans une tristesse, dans un accablement inexprimables.Eugène Sue (1804-1857)
Je ressentis un choc au cœur... et l'espoir que j'avais eu, un moment, fit place à un accablement profond...Arnould Galopin (1863-1934)
Et ses bras retombèrent le long de son corps, dans un geste d'accablement et de désespoir.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Dans mes heures d'accablement, j'essaie de penser à ceux qui sont plus à plaindre que moi.Laure Conan (1845-1924)
Au faîte de sa prospérité impie, il était retombé sur lui-même avec accablement, et, à la veille de vivre selon ses rêves, l'agonie s'était emparée de lui.George Sand (1804-1876)
Il était si affamé, qu'il éprouva un accablement extraordinaire aussitôt qu'il se fut assouvi, et tomba endormi sur sa chaise avant que la nappe fut enlevée.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCABLEMENT » s. m.

Charge excessive sous laquelle on succombe. Pendant ce tremblement de terre il y eut un accablement general dont personne ne se pust sauver.
 
Il est plus en usage au figuré. Les peuples de cette province sont dans un grand accablement à cause des charges. il est dans un grand accablement d'esprit & de douleurs, &c. il est dans un grand accablement d'affaires.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020