accommodement

 

définitions

accommodement ​​​ nom masculin

Accord ou compromis à l'amiable. ➙ conciliation.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et tout d'abord toute société exige nécessairement un accommodement réciproque, un tempérament : aussi, plus elle est nombreuse, plus elle devient fade.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Je ne crois pas que cela empêche l'accommodement que tous veulent, mais cela nous donnera encore beaucoup de peine et de tracas.Dorothée de Dino (1793-1862)
Après les cruautés qu'ils avaient commises, il ne leur venait pas même dans l'esprit de parler de paix et d'accommodement.Charles Rollin (1661-1741)
Le gouverneur se borna donc à faire porter, par un de ses officiers d'ordonnance, des propositions d'accommodement qui ne furent même pas discutées.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ce que je dis ici n'est point une sorte de transaction ou d'accommodement pour faciliter la pratique médicale.Claude Bernard (1813-1878)
Il travailla en effet avec ardeur à un accommodement entre le fils et la mère.Hyacinthe Corne (1802-1887)
J'ajouterai qu'au moment de décider – et le responsable politique est toujours confronté à un tel dilemme -, il faut choisir entre l'accommodement ou l'efficacité.Europarl
Cette objection, si elle était fortement articulée et que les puissances ne voulussent point s'en désister, laisserait peu de jour à la possibilité d'un accommodement.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Ces dispositions produisirent une trêve qui se prolongea quelques jours, et pendant laquelle on essaya de travailler à un accommodement définitif.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Ils avoient souvent recours à la négociation, ressource impuissante de la foiblesse, et jamais ils ne firent d'accommodement qui ne portât quelque préjudice direct ou indirect à leurs priviléges.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Elle le prêcha longtemps, lui répéta vingt fois qu'un médiocre accommodement vaut mieux que le meilleur procès, et qu'on ne plaide pas contre sa sœur.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Mais je réparerai ma faute, car dans l'ordre de la chevalerie il y a accommodement pour tout péché.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Mais voyant qu'ils refusoient toute espèce d'accommodement, il présenta au conseil-d'état, la pétition de l'assemblée.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
Mais cet incident, en rendant impossible de continuer la campagne, ne fit que hâter l'accommodement.Émile Vincens (1764-1850)
S'il y avait eu un peu plus de douceur et d'accommodement dans son caractère, il aurait encore été, je le pense, plus intéressant.Auguste Angellier (1848-1911)
Les révolutions, messieurs, ne se terminent que par les transactions, par un accommodement général, légitime, entre tous les partis, entre tous les intérêts, entre toutes les idées.François Guizot (1787-1874)
Il y a, dans cette déclaration, une franchise d'exigence qui présente beaucoup de difficultés pour un accommodement.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Cette affaire mettait fin à une espèce d'armistice qui existait aux avant-postes ; elle achevait de détruire toute espèce d'accommodement, et devait hâter notre départ.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
On avait pendant l'hiver entamé des négociations, sans qu'il y eût apparence qu'elles amenassent un accommodement.Pierre Daru (1767-1829)
Metternich, qui paraissait assez disposé à une politique d'accommodement, n'avait pas les allures impérieuses qu'il prit plus tard.Henri Welschinger (1846-1919)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCOMMODEMENT » s. m.

Ce qui rend une chose plus commode, ou qui la met en meilleur ordre. Je ne loüeray point vôtre logis, que vous n'y ayez fait tels & tels accommodemens. ce curieux entend fort bien la disposition, l'accommodement d'un cabinet, d'une bibliotheque.
 
ACCOMMODEMENT, signifie aussi, Accord, la fin qu'on donne à un procés, à un different à l'amiable. Ces parties sont en voye, en termes d'accommodement. cet homme n'est point chicaneur, il est homme d'accommodement, il est porté naturellement à l'accommodement, il écoute tous les moyens d'accommodement. cet acte d'hostilité a rompu l'accommodement qu'on avoit mesnagé.
 
On dit proverbialement, que le meilleur procés ne vaut pas le pire accommodement.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020