Email catcher

accommodement

Définition

Définition de accommodement ​​​ nom masculin

Accord ou compromis à l'amiable. ➙ conciliation.

Synonymes

Synonymes de accommodement nom masculin

arrangement, accord, composition, compromis, compromission, conciliation, entente

Exemples

Phrases avec le mot accommodement

Toutefois, cette philosophie, ces principes avaient chez eux le relâchement, les facilités et les accommodements de l'époque et des mœurs qui les entouraient.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il est des accommodements avec les situations les plus difficiles.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'abord une distinction toujours judicieuse entre la politique comme visée, poursuivant de grandes finalités, et une politique comme accommodement de stratégies et de moyens.Carrefours de l'éducation, 2003, Jacky Beillerot, Sandrine Collette (Cairn.info)
Ce qui prévaut assez largement, ce sont des formes d'accommodement, les uns aux autres.Mouvements, 2014, Catherine Achin, Armelle Andro, Renaud Epstein (Cairn.info)
J'ajouterai qu'au moment de décider – et le responsable politique est toujours confronté à un tel dilemme -, il faut choisir entre l'accommodement ou l'efficacité.Europarl
Il offrit divers accommodements, qui pouvaient être acceptés, sauf à voir si la conduite répondrait aux promesses.Adolphe Thiers (1797-1877)
Au lieu d'accepter un accommodement sous forme de composition pénale avec 200 € d'amende, ce dernier n'a rien voulu savoir ensuite pour dédommager son ex-compagne.Ouest-France, 01/12/2017
L'ouvrage résulte d'un travail de six ans, pour réunir en plus de 1 000 pages d'accommodements raffinés de nombreuses espèces.Ouest-France, 08/01/2016
Mais bien d'autres accommodements sont possibles avec ce fruit, les desserts entre autres, qu'amateurs et professionnels auront concoctés pour l'occasion, et qui passeront devant un jury.Ouest-France, 12/10/2014
On trouvait dans cette calme, grasse et opulente retraite tant d'accommodements avec le ciel !Eugène Sue (1804-1857)
Conscients mais démobilisés, nos grimpeurs modèrent leur soif de liberté, dans une forme ambiguë d'accommodement envers un régime largement méprisé.La pensée de midi, 2009, Éric Boutroy (Cairn.info)
Elle a été victime d'une distinction, d'une exclusion ou d'une préférence (par exemple : un refus d'embauche ou le rejet d'une demande d'accommodement raisonnable).La nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation, 2017, Cédrick Pautel (Cairn.info)
Car si les guides de bonnes pratiques et la morale prônent la vérité absolue, les faits, eux, imposent parfois de subtils accommodements.Capital, 27/07/2016, « Quand peut-on mentir à ses troupes ? »
Dans le régime d'accommodement collaboratif, elles se traduisent par des ajustements organisationnels limités qui contrastent avec une rhétorique ambitieuse.Revue Internationale des Sciences Administratives, 2018, Gérard Divay, Youssef Slimani (Cairn.info)
Je ne sais comment cela put s'arranger, mais il est avec le ciel des accommodements.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
En osant affronter les difficultés quand elles se présentent : un soutien scolaire, une visite chez l'orthophoniste valent mieux que des critiques répétées ou qu'un accommodement à la situation.Ouest-France, Philippe SIMON, 12/05/2017
Dans le roman, les accommodements avec le réel se jouent sur la corde raide.Revue française d'études américaines, 2004, Emmanuelle Delanoe-Brun (Cairn.info)
Mais ces accommodements peuvent-ils entrer dans un esprit droit et libre ?Jules Janin (1804-1874)
D'autre part, il est nécessaire de tenir compte des effets de l'accommodement envisagé sur autrui.Délibérée, 2017, Tatiana Gründler (Cairn.info)
Dans la pratique, la doctrine du caractère fédéral est appliquée de manière nébuleuse, au gré des accommodements et interprétations recherchés.Afrique contemporaine, 2006, Daniel C. Bach (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ACCOMMODEMENT s. m.

Ce qui rend une chose plus commode, ou qui la met en meilleur ordre. Je ne loüeray point vôtre logis, que vous n'y ayez fait tels & tels accommodemens. ce curieux entend fort bien la disposition, l'accommodement d'un cabinet, d'une bibliotheque.
 
ACCOMMODEMENT, signifie aussi, Accord, la fin qu'on donne à un procés, à un different à l'amiable. Ces parties sont en voye, en termes d'accommodement. cet homme n'est point chicaneur, il est homme d'accommodement, il est porté naturellement à l'accommodement, il écoute tous les moyens d'accommodement. cet acte d'hostilité a rompu l'accommodement qu'on avoit mesnagé.
 
On dit proverbialement, que le meilleur procés ne vaut pas le pire accommodement.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.