Email catcher

accort

Définition

Définition de accort ​​​ , accorte ​​​ adjectif

vieux ou littéraire Gracieux et vif. Une accorte servante.

Synonymes

Synonymes de accort, accorte adjectif

aimable, agréable, avenant

Exemples

Phrases avec le mot accort

Auprès de lui vivait une gouvernante encore jeune et assez accorte.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Cette jeune femme, âgée de 38 ans, blonde, accorte, charpentée, se présente souriante, mais le discret sourire tente de masquer un état dépressif malgré tout perceptible.Le Coq-héron, 2010, Jacques Gorot (Cairn.info)
Seulement le plus élémentaire des savoir-vivre, l'entregent le plus accort, que plus d'un, dans la vie, devrait dûment et continûment, manifester à l'égard d'autrui.Ouest-France, 18/03/2019
Il vient de donner son accort pour un prix global de 40 000 € pour environ 4 200 m2.Ouest-France, 06/12/2013
Ce sont les jeudis et les dimanches que la gentille et accorte marchande fait sa plus longue tournée.Paul Sébillot (1843-1918)
La patronne est la plus accorte hôtelière du royaume et la plus joyeuse.Alphonse Allais (1854-1905)
Elle sourit gracieusement à son mari, mais elle n'en fut guère plus accorte pour les autres.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Avec quelques amis, il a décidé de créer une bannière pour cette chapelle, en accort avec la commission de l'art sacré du diocèse.Ouest-France, 01/07/2012
Les substantifs dont les adjectifs accorte ou libidineux peuvent être épithètes sont en nombre fort restreint.Revue Française de Linguistique Appliquée, 2002, Jean-François Sablayrolles (Cairn.info)
De l'épithète : pourquoi seules les servantes, soubrettes et autres bonniches sont-elles accortes et non pas les princesses, impératrices et maitresses ?Le Français aujourd'hui, 2006, Marie-Anne PAVEAU (Cairn.info)
Parmi les femmes, plusieurs étaient, sinon jolies, du moins accortes et provoquantes.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Aussi accueillîmes-nous le nouveau venu d'une mine accorte.Alphonse Allais (1854-1905)
Les grâces mignardes de femmes accortes et dodues valent bien les langueurs de cérébrales mal nourries.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2006, Frédéric Martinez (Cairn.info)
De nos jours, l'acolyte accorte, jeune femme mi-marmiton, mi-accessoiriste, semble moins nécessaire.Études, 2003, Emmanuelle Giuliani (Cairn.info)
S'ils n'avaient pas commis d'infractions, ils vivraient comme nous, au bord d'une piscine, un verre de caïpirinha à la main, entourés d'accortes jeunes femmes.Association la Revue nouvelle, 2016, Anathème (Cairn.info)
Titis ni claqueurs ne cherchaient l'accorte et agaçante proie.Hector Berlioz (1803-1869)
Elle était polie, accorte, couverte de diamants, noblement mise et avait bien l'air d'une grande princesse.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Comme il entrait dans sa chambre, il y trouva une petite bonne accorte et fraîche qui venait de lui préparer son lit.Jules Moinaux (1815-1895)
Une dizaine d'accortes jeunes femmes, blondes de crinières, hautes de talons et courtes de robe, ont pris place derrière les diverses tables de jeux.L'Espace géographique, 2017, Marie Redon (Cairn.info)
Page 170 : « accort » remplacé par « accord » (un accord parfait entre les choses).Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ACCORT, ORTE adj.

Celuy qui est courtois, complaisant, adroit, qui se sçait accommoder à l'humeur des personnes avec qui il a affaire, pour reüssir en ses desseins. Ce mot vient de l'Italien accorto, signifiant la même chose. On a dit autrefois accortise & accortement : mais ces mots ont vieilli ; quoy que Pasquier témoigne qu'ils étoient nouveaux de son temps.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine