accourir

 

définitions

accourir ​​​ verbe intransitif

Venir en courant, en se pressant. Je suis accouru ou j'ai accouru.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'accours

tu accours

il accourt / elle accourt

nous accourons

vous accourez

ils accourent / elles accourent

imparfait

j'accourais

tu accourais

il accourait / elle accourait

nous accourions

vous accouriez

ils accouraient / elles accouraient

passé simple

j'accourus

tu accourus

il accourut / elle accourut

nous accourûmes

vous accourûtes

ils accoururent / elles accoururent

futur simple

j'accourrai

tu accourras

il accourra / elle accourra

nous accourrons

vous accourrez

ils accourront / elles accourront

 

synonymes

accourir verbe intransitif

se hâter, se précipiter, se presser, presser le pas, venir en courant

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces deux personnes se cachèrent pour l'observer, et virent accourir treize loups, dont un énorme alla droit au garde et lui fit des caresses.George Sand (1804-1876)
Son coup de sonnette fit accourir une camérière qui débutait, ce matin-là, dans le service de la chambre.Pierre Louÿs (1870-1925)
Il entend que je suis la femme d'un commandant ; on fait avertir celui de la ville, qui s'empresse d'accourir et de m'ouvrir une petite porte.Louise Fusil (1771?-1848)
Il aurait eu honte de confesser quelle idée l'avait fait accourir, et il s'en retourna sans mot dire et sans en parler à personne, que bien longtemps après.George Sand (1804-1876)
J’étais sur le point d’accourir à leur défense et de réfuter cette allégation lorsque l’un d’eux m’a demandé d’affirmer que c’était entièrement vrai !Europarl
Il les avait prévenus qu'il ne leur demandait de se défendre que quelques jours, pour lui donner le temps d'accourir.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Je me suis hâté d'accourir, et le premier boutiquier des environs que j'ai questionné, ne m'a que trop prouvé que le journal disait vrai.Émile Gaboriau (1832-1873)
Au même instant, je la vis accourir vers moi en criant, enveloppée d'un tourbillon de flammes qui s'élevait au-dessus de sa tête au moins d'autant de pieds qu'elle était haute.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Byron quitte tout pour accourir auprès d'elle ; mais il était trop tard, et il ne put recueillir son dernier soupir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Tandis que les trompettes et les clairons sonnaient fortement, on vit chacun accourir pour rendre hommage à la compagne du prince.Jules Delaborde (1806-1889)
Je m'empressai d'accourir, et je ne sais quelles folies je débitai à mon auguste amphitryon, qui le mirent de très-joyeuse humeur.Hector Berlioz (1803-1869)
Nous parlions de toi, assieds-toi là ; autrement tous mes jaloux vont accourir et me faire un mauvais parti en me trouvant tête à tête avec monsieur ton neveu.George Sand (1804-1876)
Quand il rentra, en ouvrant la porte avec sa clef, comme toujours, il fut surpris de ne pas voir sa femme accourir au devant de lui pour l'embrasser.Hector Malot (1830-1907)
À ces cris, un homme qui pêchait en aval de la rivière s'était empressé de pousser son bateau au rivage et d'accourir au secours du gros homme.Eugène Chavette (1827-1902)
Mais, si je le puis, je vous promets d'accourir vous retrouver à l'une de vos prochaines étapes.Henry de Graffigny (1863-1934)
On vit accourir avec enthousiasme dans les ports des milliers d'individus de toutes les classes de la société.Dominique Vivant Denon (1747-1825)
Je la vis accourir dans l'allée, un petit paquet à la main : elle ouvrit la porte palissadée qui donnait sur la route, et, d'un saut, bondit dans la calèche.Henry Gréville (1842-1902)
A l'insistance qu'on avait mise pour le faire accourir, le docteur s'attendait à trouver son malade au lit et presque agonisant.Eugène Chavette (1827-1902)
En quel état je suis, imaginez-le ; s'il vous importe d'accourir, jugez-en ; et si je vous aime ou non, l'événement vous le fera connaître.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si tu ne viens pas avec moi, je vais crier si fort que je vais faire accourir tout le monde.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCOURIR » verbe neut.

Venir en haste en quelque lieu, soit qu'on nous y appelle, soit que nôtre passion nous y porte. L'armée est accouruë au secours de cette place. tous ses amis sont accourus pour le feliciter de sa nouvelle dignité, pour honorer son entrée. Venez, venez, accourez tous, Cybele va descendre. Opera d'Atis.
 
ACCOURU, ÜE. part. & adj.
 
Ce mot vient du Latin accurrere.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020