Email catcher

hâter se hâter

Définition

Définition de hâter ​​​ verbe transitif

littéraire Faire arriver plus tôt, plus vite. ➙ avancer, brusquer, précipiter. Hâter son départ.
Faire évoluer plus vite, rendre plus rapide. ➙ accélérer, activer. Hâter le pas. ➙ presser.

Définition de se hâter ​​​ verbe pronominal

Se dépêcher, se presser. Se hâter vers la sortie. ➙ se précipiter. Se hâter de terminer un travail. locution Hâte-toi lentement (traduction du latin festina lente).

Conjugaison

Conjugaison du verbe hâter

actif

indicatif
présent

je hâte

tu hâtes

il hâte / elle hâte

nous hâtons

vous hâtez

ils hâtent / elles hâtent

imparfait

je hâtais

tu hâtais

il hâtait / elle hâtait

nous hâtions

vous hâtiez

ils hâtaient / elles hâtaient

passé simple

je hâtai

tu hâtas

il hâta / elle hâta

nous hâtâmes

vous hâtâtes

ils hâtèrent / elles hâtèrent

futur simple

je hâterai

tu hâteras

il hâtera / elle hâtera

nous hâterons

vous hâterez

ils hâteront / elles hâteront

Synonymes

Synonymes de hâter verbe transitif

accélérer, activer, brusquer, précipiter, presser, trousser (littéraire ou vieilli)

avancer, brusquer, précipiter

Synonymes de se hâter verbe pronominal

se dépêcher, s'empresser, faire vite, se presser, activer (familier), se bouger (familier), se décarcasser (familier), se dégrouiller (familier), faire fissa (familier), se grouiller (familier), se magner le train, le popotin (familier), se magner (familier), faire diligence (littéraire)

courir, se précipiter

Exemples

Phrases avec le mot hâter

La fin du feuilleton ariégeois ne devrait en conséquence que hâter la réflexion pour une meilleure organisation d'ensemble de l'intersaison.Ouest-France, 11/09/2014
C'est plutôt le besoin de mouvement que le désir d'arriver chez moi, où je n'ai que faire, qui me faisait hâter le pas.Paul Scudo (1806-1864)
Je crois que nous pouvons faire beaucoup pour hâter sa progression et créer ainsi des emplois.Europarl
Étrange liberté que celle qui consisterait à hâter l'inéluctable !Ouest-France, Jeanne Emmanuelle Hutin, 01/11/2019
Adieu, ma belle amie ; s'il vous vient quelque idée heureuse, quelque moyen de hâter ma marche, faites-m'en part.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Des pas qui résonnent derrière soi et qui incitent à se hâter.Capital, 03/09/2021, « Coworking, restaurants étoilés... bienvenue dans les gares du futur »
Autant dire que l'urgence consiste à se hâter lentement, pour ne pas se louper.Ouest-France, Olivier CLERC, 30/06/2021
En somme, il suffira de déverser dans les champs les milliards de litres d'eau de toilettes recueillis chaque année pour hâter la pousse des cultures dans le sous-continent.Capital, 18/02/2018, « Plus fort que le glyphosate, la pause pipi ! »
Dans cette hypothèse on craint le désir de hâter cette dernière.Droits, 2021, Sarah Rigaudeau (Cairn.info)
Faites de votre côté tout ce qu'il faudra pour hâter votre commun départ.Ernest Daudet (1837-1921)
Dans les mythologies anciennes oui, puisque là il est un monstre femelle qui essaye de séduire l'homme et hâter ainsi sa perte.Études Germaniques, 2014, Astrid Starck-Adle (Cairn.info)
Le chagrin d'un profit si lent nous fit employer toutes sortes de voies pour le hâter.Abbé Prévost (1697-1763)
Et pour hâter la cicatrisation, au stade des vésicules, c'est l'huile essentielle de lavande fine qui convient.Ouest-France, Dr Brigitte BLOND, 02/12/2019
Il y appelait les militants socialistes à n'opposer aucune résistance à l'occupant et à hâter le retour à une vie normale.Courrier hebdomadaire du CRISP, 1986, Rik Hemmerijckx (Cairn.info)
Autrefois, grâce à la science, nous pouvions jouer avec elle, la hâter ou la reculer.George Sand (1804-1876)
Il ne faudrait pas pour autant hâter l'analyse et laisser penser qu'avant les catégorisations coloniales, le pôle homogène a été totalement absent.Les temps modernes, 2002, Cécile Canut (Cairn.info)
La date limite étant le 11 juin, il faut maintenant se hâter.Ouest-France, 05/06/2021
La constitution vous a donné des droits, elle y a mis une condition que vous devez vous hâter de remplir.Adolphe Thiers (1797-1877)
D'un côté, pour mieux cerner les risques d'achoppement, il faudrait ne pas trop se hâter de proposer des solutions purement médicalisées.TOPIQUE, 2011, Claire Squires (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de HASTER v. act.

qui se dit souvent avec le pronom personnel. S'empresser, avancer besogne. Hastez vous de partir de peur de la pluye. hastez vostre retour. haster le courier. les gens qui doivent ne se hastent jamais trop de payer. on ne se haste point d'annoncer les meschantes nouvelles. Ce mot vient de l'Allemand hasten, qui signifie la même chose. D'autres le derivent du Latin actitare, ou de adstare, ou instare.
 
HASTER, se dit aussi des soins que l'on prend pour faire avancer quelque chose. Hastez le souper, afin qu'on se promene aprés. les cloches qu'on met sur les melons les font haster de meurir. si on ne haste les ouvriers, ils font bien peu de besogne.
 
HASTER, signifie aussi, Procurer, estre cause. Ce mauvais remede a hasté la mort de ce malade. cette perte a hasté sa banqueroute.
 
On dit proverbialement, qu'on hastera bien d'aller quelqu'un, pour dire, qu'on luy fera une forte reprimende sur quelque faute qu'il a faite, qu'on luy fera bien faire son devoir par les menaces, par les chastiments. On dit aussi, qu'un homme ne gagnera pas la pleuresie à force de se haster, quand il va lentement en besogne.
 
HASTÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.