Email catcher

accusateur

Définition

Définition de accusateur ​​​ , accusatrice ​​​ nom et adjectif

nom Personne qui accuse. Histoire L'accusateur public : magistrat chargé du ministère public, pendant la Révolution française.
adjectif Qui constitue ou dénote une accusation. Un regard accusateur.

Synonymes

Synonymes de accusateur, accusatrice nom et adjectif

dénonciateur, calomniateur, délateur, détracteur

Exemples

Phrases avec le mot accusateur

La police, qui tenait le rôle d'accusateur dans ce dossier, réclamait de son côté huit mois fermes.Ouest-France, 21/12/2020
D'après linguistes et philosophes, c'est de ce pointage accusateur que dérive la forme latine dicere, dire.Champ Lacanien, 2018, Marie-José Latour (Cairn.info)
Une avocate de l'accusé en doute, notamment concernant le premier jeune accusateur.Ouest-France, Patrick GUYOMARD, 09/03/2021
Si la situation perdure, expliquez-vous avec votre collègue sans vous poser en accusateur.Capital, 09/09/2011, « La jalousie au bureau, une émotion à combattre »
On risque d'être agressif, accusateur, et de créer un sentiment d'injustice démotivant.Capital, 03/10/2018, « Managers, comment bien recadrer un collaborateur »
Il rappelait à ses accusateurs les gages multipliés qu'il avait donnés à la révolution.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
La bonne méthode : auditionner l'accusateur et l'accusé séparément, en prenant bien soin d'écouter chacun de leurs arguments.Capital, 10/02/2015, « Harcèlement moral : la bombe qui fait peur aux managers »
D'un côté, il y a ceux qui cèdent à un discours larmoyant et accusateur considérant la gestatrice du seul point de vue de la victime.Études, 2014, Laura Lange (Cairn.info)
En début de semaine, des tags accusateurs ont fleuri sur les murs de l'usine.Ouest-France, 06/11/2015
La parole était aux avocats, notamment ceux de ses accusateurs.Ouest-France, Benoit LE BRETON, 24/06/2020
Du point de vue de la communauté germano-américaine, l'assimilation fut totale, l'effaçant définitivement dans un creuset national accusateur.Hypothèses, 2011, Boris Le Chaffotec (Cairn.info)
Certainement pas désigner d'un doigt accusateur des secteurs d'activité qui, pour importants qu'ils soient pour l'économie, ne sont ni cruciaux ni vitaux.Capital, 11/03/2019, « Syndics de copropriété : l'erreur de diagnostic du gouvernement »
Il a déjà un accusateur, on lui donne des juges.Édouard Corbière (1793-1875)
Dans un premier temps, le capitoulat pointa un doigt accusateur vers les seuls bouchers, réputés comme propriétaires de gros chiens (dogues et mâtins).Histoire urbaine, 2016, Jean-Luc Laffont (Cairn.info)
D'après nos informations, le message accusateur a été retiré du réseau social.Ouest-France, Amélie GIRARD, 21/11/2012
Sur la route du retour, les enfants continuent de repérer des déchets sauvages, en les pointant souvent d'un doigt accusateur.Ouest-France, Violette VAULOUP, 17/07/2021
Dans un retournement, il leur attribue la responsabilité de sa propre absence et il nourrit une sourde rancœur dans un mutisme accusateur.La clinique lacanienne, 2013, Catherine Fava-Dauvergne (Cairn.info)
Dans cette situation, l'accusateur est comme un ignorant qui sait tout parce qu'il ne sait pas ce qu'il ignore.Genèses, 2009, Céline Jouin (Cairn.info)
Je suis prêt à quitter le service, mais je tiens à confondre d'abord mes accusateurs.Anatole France (1844-1924)
Nos systèmes judiciaires ont toujours placé, avec raison, la charge de la preuve du côté de l'accusateur et non du côté de la partie défenderesse.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ACCUSATEUR, ACCUSATRICE subst. masc. & fem.

Celuy ou celle qui poursuit quelqu'un en justice criminellement. Il a eu reparation contre son faux accusateur. en tout procés criminel il y a un complaignant qui est demandeur & accusateur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.