calomniateur

 

définitions

calomniateur ​​​ , calomniatrice ​​​ nom

Personne qui calomnie. ➙ diffamateur.
 

synonymes

calomniateur, calomniatrice nom

accusateur, dénonciateur, délateur, dénigreur, détracteur, diffamateur, médisant, sycophante (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Résolus de le poursuivre comme calomniateur, ils le sommèrent de produire les pièces à l'appui de sa dénonciation.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais quel est le conseil de guerre qui fera justice du calomniateur ?Georges Darien (1862-1921) et Édouard Dubus (1864-1895)
Je somme celui qui pourrait me supposer des projets d'ambition, de dilapidation, de forfaiture quelconque, de s'expliquer demain franchement sur ces soupçons, sous peine d'être réputé calomniateur.Georges Jacques Danton (1759-1794)
Quel est le méchant calomniateur qui m'impute une telle tache ?Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
J'espère que vous ne m'humilierez pas au point d'écouter un calomniateur aussi ridicule, et qu'au contraire, vous allez le faire chasser immédiatement de ce salon par vos domestiques.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Il n'y a qu'un calomniateur qui jette ainsi, sans aucune preuve, des soupçons sur la probité d'un individu.Marquis de Sade (1740-1814)
Cependant les papiers examinés, aucun des députés actuels ne se trouva compromis, et le comité de surveillance fut déclaré calomniateur.Adolphe Thiers (1797-1877)
Comment, dès lors, le mérite et le patriotisme de ce président l'auraient-ils garanti contre les traits acérés de son calomniateur ?Claude de La Poëpe (1814-1886)
Je dis que cette censure sur les actes d'administration ne pourra pas s'exercer sans que, en vertu de l'article qui vous est proposé, on puisse poursuivre le censeur comme calomniateur.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Latude ne se cachait pas, il fut arrêté comme calomniateur.Émile Gaboriau (1832-1873)
J'aurois donc passé pour un calomniateur, et mon honneur, qui me sera toujours plus cher que ma propre vie, estoit perdu sans ressource.Alfred de Vigny (1797-1863)
Tel est ouvertement injuste, violent, perfide, calomniateur, qui cache son amour ou son ambition, sans autre vue que de la cacher.Jean de La Bruyère (1645-1696)
En 1817, lorsqu'il porta ses plaintes au pied du trône, des magistrats le condamnèrent comme calomniateur, comme s'il n'eût pas légitimement acquis le droit de se plaindre !Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il fut pris, et condamné au fouet ; mais ayant accusé des personnes considérables, il fut condamné, comme calomniateur, à être brûlé.Montesquieu (1689-1755)
Le jeune homme crut qu'elle avait eu vent de l'article tendancieux et calomniateur, par quelque phrase maladroite ou méchante d'un client de l'écurie peut-être celui qui l'avait inspiré.Paul Bourget (1852-1935)
Du dehors, il n'y a d'attaque possible contre l'honneur que par la calomnie ; le seul moyen de défense, c'est une réfutation accompagnée de la publicité nécessaire pour démasquer le calomniateur.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Si je découvre le calomniateur, peut-être agirai-je autrement ; mais alors je ne me contenterai pas d'écrire.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
A la sortie du bal, ce père irrité guetta le calomniateur et lui donna de sa canne sur le dos.Paul Mariéton (1862-1911)
N'est-ce donc pas chose excellente que d'arracher le masque à un courage, de faire éclater la vérité, de mettre la main de la justice sur le calomniateur ?...Octave Féré (1815-1875)
Si vous prétendiez jamais que je ne vous ai pas reçu avec bonté, vous seriez un audacieux calomniateur.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CALOMNIATEUR, IATRICE » s. m. & fem.

Qui accuse faussement quelqu'un. Les calomniateurs doivent être condamnés severement en Justice. le nom que les Grecs ont donné au Diable, c'est celuy de Calomniateur.
Le français des régions Tartiflette Tartiflette

Cette spécialité à base de pomme de terre et de reblochon, qui réchauffe les âmes en hiver, est une spécialité emblématique des Alpes françaises, et plus spécialement des Pays de Savoie, où est produit le reblochon (AOC).

03/12/2020