dénonciateur

définitions

dénonciateur ​​​ , dénonciatrice ​​​ nom et adjectif

Personne qui dénonce à une autorité. ➙ indicateur, mouchard. —  adjectif Lettre dénonciatrice.

synonymes

dénonciateur, dénonciatrice nom

accusateur, délateur, indicateur, sycophante (littéraire), balance (familier), cafard (familier), cafardeur (familier), cafteur (familier), donneur (familier), mouchard (familier), rapporteur (familier), capon (argot scolaire, vieilli), mouton (argot criminel)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'avocat et l'étudiant sortirent ensemble et ils ne rencontrèrent pas dans les corridors le dénonciateur, relégué dans la chambre des témoins, par ordre du juge d'instruction.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Ils attribuèrent au dénonciateur la prime énorme et monstrueuse du tiers des biens du dénoncé !Jules Michelet (1798-1874)
Je devais donc d'abord me borner à faire connaître mon dénonciateur, quand je me suis vu accusé d'aristocratie.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Je ne m'occuperai point de rendre à la vie celui dont il m'est enjoint par l'équité naturelle, le bien de la société, le salut de mes semblables, d'être le dénonciateur.Denis Diderot (1713-1784)
Une nouvelle fois, le dénonciateur a été empêché de livrer sa version des faits devant la commission du contrôle budgétaire.Europarl
Premièrement, elle doit protéger le dénonciateur et son identité et deuxièmement, elle doit protéger les personnes contre lesquelles on porte les accusations jusqu'à ce qu'une enquête adéquate soit menée.Europarl
En vertu d'une ordonnance du présidial, cette déclaration devait être faite sous peine d'une amende, dont une partie reviendrait au dénonciateur.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Immédiatement l'idée nous vint qu'il était le vil dénonciateur, et nous délibérâmes si le pli ne devrait pas être ouvert.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Deux heures après, je vis venir ma mère ; elle m'apprit ce que j'ignorais encore, que mon dénonciateur était le musicien que j'avais appelé en duel.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Cauvin ayant organisé, disait-on, une police secrète, chacun se méfiait de son voisin comme d'un dénonciateur : les femmes mêmes se taisaient.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Ces résolutions regardent comme très licite et très honorable le commerce désigné sous le nom ile contrebande, et comme infâme quiconque se porterait dénonciateur contre les contrebandiers...Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Il recula donc peu à peu, poussé par cet implacable justicier, qui était plus décidé à prendre la vie du dénonciateur de son père qu'à défendre la sienne.Jules Verne (1828-1905)
Napoléon le vit sortir, fièrement et traverser la foule de ses partisans, emportant ses révélations, et se déclarant son adversaire et même son dénonciateur.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Depuis le 2 décembre, chaque ville a sa nuée d'espions ; chaque bourg, chaque village, chaque hameau a son dénonciateur.Victor Hugo (1802-1885)
La seule chose qui embarrassa le dénonciateur ; c'est qu'une instruction et une procédure légale étaient indispensables.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Il ne les avait pas dénoncés parce qu'il les croyait sans danger, et que d'ailleurs un homme tel que lui ne faisait pas le métier de dénonciateur.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je renie la dénonciation et le dénonciateur ; faites-moi me justifier devant l'infâme ; mettez-moi en présence de lui.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Je tiens mon pardon et je ne me soucie d'un espion ou d'un dénonciateur pas plus que d'un maravédi.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Dénonciateur acharné de tous les hommes entourés de la faveur publique, il avait toujours provoqué, par ses dégoûtantes invectives, les disgrâces encourues par les chefs populaires.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais une dernière loi portait que l'argent, l'or ou les bijoux enfouis, appartiendraient, partie à l'état, partie au dénonciateur.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DENONCIATEUR » s. m.

Celuy qui denonce, qui accuse, qui defere un accusé. Un denonciateur est secret, & se doit inscrire sur le Registre du Procureur General, & donner caution. Quand un homme est absous, la partie publique est obligée de nommer son denonciateur, pour le faire condamner aux dommages & interests.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020