acompte

 

définitions

acompte ​​​ nom masculin

Paiement partiel à valoir sur le montant d'une somme due. ➙ arrhes, avance, provision. Verser un acompte.
au figuré, familier Petit avantage, petit plaisir qu'on reçoit ou prend en attendant mieux.
 

synonymes

acompte nom masculin

avance, arrhes, à-valoir, provision, [Impôts] tiers (provisionnel)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voici deux mille livres en or ; prenez-les en acompte si nous réussissons ; si nous échouons, chacun tirera de son côté.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il paye, mais il ne paye que saisi... ne commence à verser un acompte, que lorsque le colleur pose une affiche jaune à sa porte.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Un petit acompte qu'il prenait ainsi chaque soir, de neuf à dix, afin, disait-il, d'être plus frais la nuit si l'on avait besoin de ses services.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il attend encore le premier acompte ou plutôt il ne l'attend plus, le procès lui ayant appris, après dix années, quel était le vrai coupable.Gaston Leroux (1868-1927)
Dans la catégorie 2 – les actions structurelles – les paiement peuvent être réduits, conformément à la proposition d'adapter l'acompte de 4 à 3,5% : cela peut être fait sans trop de difficultés.Europarl
Je savais qu'il était sorti pour se faire donner un acompte sur sa pension du mois prochain.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
On ne sait pas ce qu'on doit, et l'on verse de temps en temps un petit acompte.Anatole France (1844-1924)
Vous serez battu pour cela ce matin, mais je peux aussi bien vous donner un acompte.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Enfin il poussa ce soupir de satisfaction de l'homme affamé, qui indique qu'après avoir pris un premier et solide acompte il va faire une petite halte.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le roi n'y voulait consentir qu'après avoir reçu un acompte, et ce ne fut pas sans peine qu'il fut amené à se désister de cette prétention.Jules Verne (1828-1905)
Worms avait accepté l'acompte de cinquante mille francs ; elle sortait de cet embarras d'argent, avec des rires de convalescente.Émile Zola (1840-1902)
Elle venait de toucher en arrivant quelques petits coupons qu'elle pensait lui verser en acompte.René Boylesve (1867-1926)
Les consommateurs bénéficieront également d'un délai de 14 jours pour renoncer aux contrats sans devoir verser d'acompte.Europarl
Seulement on ne lui remit qu'un acompte de cinquante francs en lui promettant qu'il toucherait le reste de la somme après l'élection.Adolphe Retté (1863-1930)
Une pièce d'or en acompte ; une autre après pour sa peine, s'il m'a procuré tout cela avant une demi-heure.Pierre Loti (1850-1923)
Les actions ont porté un coup au volume des affaires de ces promoteurs, mais les victimes attendent toujours des possibilités de recours adéquates et le remboursement de leur acompte.Europarl
Le rapport peut déjà être vu comme un premier acompte sur la discussion qui doit avoir lieu plus tard cette année au sujet de la révision des grandes orientations économiques.Europarl
Cependant, il s'apaisa, à l'idée de n'accepter les six pièces qu'en acompte ; et il parla de refaire son reçu.Émile Zola (1840-1902)
Ceux qui les employaient s'épuisaient à les soudoyer ; et le pillage du pays même qu'ils venaient servir était immanquablement le supplément ou l'acompte de leur solde.Émile Vincens (1764-1850)
C'est pour cela que je suis une jeune fille parfaitement sage, qui ne laissera pas toucher le moindre petit acompte avant le mariage.Marcel Prévost (1862-1941)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ? « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ?

Consultez la règle complète de l'accord de l'adjectif demi.

28/10/2020