Email catcher

s'affaisser

Définition

Définition de s'affaisser ​​​ verbe pronominal

Plier, baisser de niveau sous un poids ou une pression. Le sol s'est affaissé par endroits. ➙ s'effondrer.
(personnes) Tomber en pliant sur les jambes. ➙ s'abattre, s'écrouler. Se relâcher. Traits qui s'affaissent avec l'âge.

Conjugaison

Conjugaison du verbe affaisser (s')

pronominal

indicatif
présent

je m'affaisse

tu t'affaisses

il s'affaisse / elle s'affaisse

nous nous affaissons

vous vous affaissez

ils s'affaissent / elles s'affaissent

imparfait

je m'affaissais

tu t'affaissais

il s'affaissait / elle s'affaissait

nous nous affaissions

vous vous affaissiez

ils s'affaissaient / elles s'affaissaient

passé simple

je m'affaissai

tu t'affaissas

il s'affaissa / elle s'affaissa

nous nous affaissâmes

vous vous affaissâtes

ils s'affaissèrent / elles s'affaissèrent

futur simple

je m'affaisserai

tu t'affaisseras

il s'affaissera / elle s'affaissera

nous nous affaisserons

vous vous affaisserez

ils s'affaisseront / elles s'affaisseront

Synonymes

Synonymes de affaisser verbe transitif

tasser

affaiblir, abattre, accabler, amoindrir, déprimer

Exemples

Phrases avec le mot affaisser

Ils risquent ainsi d'affaisser ces terrains meubles et donc de causer de dangereux déraillements.Ouest-France, 06/11/2020
Le jardin s'affaisserait désormais par endroits, selon le quotidien régional.Capital, 23/07/2021, « Morbihan : leur rêve de piscine tourne au cauchemar »
Il avance et tire sur un employé qu'on voit s'affaisser.Les cahiers de la justice, 2019, Denis Salas (Cairn.info)
Leurs bosses peuvent ainsi s'affaisser, jusqu'à totalement tomber sur le côté, une fois que leurs réserves sont épuisées.Géo, 07/05/2021, « Chameau et dromadaire : quelles différences ? »
On essaye de l'apaiser, de le convaincre que ce n'est pas encore le moment et il finit par s'affaisser en larmes sur sa couche.Études Germaniques, 2020, Daniel Azuelos (Cairn.info)
Jeudi, la houle commence à s'affaisser avec le retour des conditions anticycloniques qui s'installent à l'ouest.Ouest-France, 08/07/2021
Du fait du feu dans la toiture en chaume, les poutres calcinées ont fait s'affaisser le plancher des chambres au-dessus de la pièce de vie.Ouest-France, 06/01/2021
Ce n'est plus le cas pour tomber, trébucher, se noyer, s'affaisser, saigner, se casser, se détériorer, etc.Bulletin de psychologie, 2018, Pierre Gaudriault (Cairn.info)
La loi naturelle de la surrection, qui oblige les montagnes à s'élever afin de ne pas s'affaisser, est de mise dans la vie sportive.Ouest-France, 23/01/2014
Leur pouvoir d'achat pourrait même encore s'affaisser avec l'augmentation du chômage.Capital, 05/05/2010, « La distribution de prêts immobiliers rebondit… pour l’instant »
Dans dix ans, elle sera vidée comme un œuf à la coque et elle s'affaissera.Les temps modernes, 2006, Jacques Lanzmann (Cairn.info)
Mais la situation progresse et la dorsale comme à s'affaisser tandis que l'anticyclone ouvre le passage à cette dépression vers le sud.Ouest-France, 26/12/2020
La plage et son sous-sol sont alors asséchés par drainage, évitant au sable de s'affaisser et à la mer de le grignoter à chaque marée.Ouest-France, Michel ORIOT, 07/01/2016
Dans un moment caractérisé par la crise de tous les englobants symboliques, ce qui semble s'affaisser c'est le niveau intermédiaire entre l'individu et l'humanité.Esprit, 2008, Paul Zawadzki (Cairn.info)
Elles passeront sur sa tête et s'affaisseront sur ses propres mines.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFAISSER v. act.

S'abaisser par sa propre pesanteur, ou par quelque force ou impression exterieure. On affaisse les marchandises, quand on les emballe. les terres nouvellement remuées ne sont pas propres à bastir, parce qu'elles s'affaissent. il n'y a gueres de planchers qui ne s'affaissent avec le temps. Ce mot vient du François faix, qui vient de fascis, cedere fasci, Ceder à la pesanteur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l’automne Top 10 des mots de l’automne

Le retour de l’automne s’accompagne souvent d’une saveur douce-amère. Certains craignent la baisse de la luminosité et le premier rhume de la...

Marjorie Jean 28/09/2022