abattre

 

définitions

abattre ​​​ verbe transitif

Faire tomber.
Faire tomber (ce qui est vertical), jeter à bas. Abattre un arbre. Abattre un mur. ➙ démolir.
Faire tomber (un être vivant) en donnant un coup mortel. ➙ tuer. Abattre qqn, l'assassiner avec une arme à feu. ➙ familier descendre.
Détruire (un avion) en vol.
Abattre son jeu : étaler (mettre à plat) ses cartes, en les montrant, avant la fin du jeu. —  au figuré Dévoiler ses desseins et passer à l'action.
Abattre de la besogne, en faire beaucoup ; travailler beaucoup et efficacement.
Rendre faible, ôter les forces de (qqn). Cette fièvre l'a abattue. ➙ épuiser, fatiguer.
Ôter l'énergie, l'espoir, la joie à (qqn). ➙ décourager, démoraliser, déprimer. Ne pas se laisser abattre.

s'abattre ​​​ verbe pronominal

Tomber tout d'un coup. Le grand mât s'abattit sur le pont. ➙ s'affaisser, s'écrouler, s'effondrer.
Tomber, se laisser tomber (sur qqch.), en venant des airs. La grêle s'est abattue sur les vignes. au figuré Se jeter sur (pour piller).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'abats

tu abats

il abat / elle abat

nous abattons

vous abattez

ils abattent / elles abattent

imparfait

j'abattais

tu abattais

il abattait / elle abattait

nous abattions

vous abattiez

ils abattaient / elles abattaient

passé simple

j'abattis

tu abattis

il abattit / elle abattit

nous abattîmes

vous abattîtes

ils abattirent / elles abattirent

futur simple

j'abattrai

tu abattras

il abattra / elle abattra

nous abattrons

vous abattrez

ils abattront / elles abattront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sans amour, on ne peut manier que les objets ; sans amour, on peut abattre des arbres, faire des briques, forger le fer ; on ne peut sans amour traiter les hommes.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Les artistes allemands modernes se trouvent en ce cas ; car ils déclarent nuisibles les branches de l'art qu'ils ne possèdent pas, et conseillent de les abattre.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Cependant, nous ne pouvons pas laisser croire aux gens que les animaux seront de nouveau sains et que nous ne devrons pas les abattre.Europarl
En effet, si nous voulons faire autant qu'il se peut, cela peut inclure le fait d'abattre tous les opposants à ce point de vue.Europarl
Si l'on doit absolument capturer des animaux, on doit alors les abattre de façon raisonnable.Europarl
Il est insensé de transporter des animaux pendant une aussi longue durée avant de les abattre.Europarl
Le soir même, ainsi que je l'avais prévu, et une heure plus tôt que la veille, nous aperçûmes un second messager qui alla s'abattre sur le pigeonnier.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Nous devons inciter les propriétaires de forêts à ne pas les abattre, mais à les préserver.Europarl
L'unique abattoir restant, bien que tournant à pleine capacité, ne pouvait pallier cette défaillance, et les éleveurs ne pouvaient pas faire abattre leurs animaux.Europarl
Mais, dans le trajet, une de ces crises qu'il avait déjà éprouvées, et qui semblaient s'abattre sur lui tout à coup, le reprit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est également important de s'en tenir au principe qui consiste à abattre les animaux le plus près possible du lieu où ils ont été élevés.Europarl
Ni le froid ni la faim n'étaient de force à l'abattre, et pourtant nous savions qu'il avait lié connaissance avec l'une et l'autre.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
L'éléphant en agit ainsi lorsque le feuillage ne se trouve pas à portée de sa trompe ; il n'hésite pas à abattre l'arbre trop élevé, afin de le dépouiller à loisir.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
À quoi sert-il, en effet, d'étendre le marché intérieur, d'alléger les régulations nationales, d'abattre les frontières si c'est pour obtenir un marché de la fraude ?Europarl
Il est tout à fait déplorable de devoir, de nos jours, recommencer à abattre les préjugés contre les demandeurs d'asile.Europarl
En ce qui concerne la question de savoir s'il faut abattre tout le troupeau, il n'existe aucune preuve scientifique de la nécessité d'une telle mesure.Europarl
S'ils ne parviennent pas à abattre un nombre suffisant de phoques, ils n'auront pas de poissons à pêcher.Europarl
Cette masse, humide venait de s'abattre sur le sol et y faisait couler une longue mare rouge.Charles Dickens (1812-1870) et Wilkie Collins (1824-1889), traduction Mme Judith (1827-1912)
Il est inacceptable d'abattre inutilement dix millions d'animaux s'il existe de meilleures procédures, tant sur le plan éthique qu'économique.Europarl
Le tronc s'inclina et ne tarda pas à s'abattre avec un bruyant craquement et sans le moindre accident.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABATRE » v. act.

Renverser, demolir, faire tomber, coucher par terre. Il a fait abatre sa maison pour la rebâtir. il y a bien des chablis que le vent a abatus dans cette forest. on abat les noix avec la gaule. ce luitteur a abatu son homme sous luy. ce cheval est sujet à s'abatre, c'est à dire, à broncher, à tomber. On dit aussi, que le tabac abat les fumées du vin, les vapeurs. Cette maladie, ce voyage l'a bien abatu. Nicod derive ce mot de à bas, adverbe local composé de a & de bas.
 
ABATRE, en termes de Marine, sign. Descheoir, deriver, s'écarter de la vraye route : ce qui se fait par la force des courans, ou des marées, ou par les erreurs du pointage ou du mauvais gouvernement du timonnier. On dit aussi, qu'un Pilote abat son vaisseau d'un quart de Rumb ou d'un autre aire de vent, quand il vire ou change sa course & gouverne sur un autre Rumb de celuy de sa route. On dit aussi, Abatre un navire, pour dire, le faire obeïr au vent lors qu'il est sur les voiles. On dit aussi, Abatre un vaisseau sur le costé, lors qu'on veut travailler à la carene, ou en quelque endroit des oeuvres vives.
 
En termes de Fauconnerie on dit, Abatre l'oiseau, pour dire, le tenir & serrer entre deux mains pour le garnir de gets, le poivrer ou luy donner quelque medicament par force.
 
ABATRE, se dit figurément en Morale, des troubles & des afflictions de l'ame & du corps. Ce changement de fortune luy a abatu l'esprit & le courage. il s'est laissé vaincre & abatre à la douleur.
 
On dit proverbialement, Petite pluye abat grand vent. On dit d'un homme qui fait bien de la besogne, & d'un Juge qui expedie plusieurs procés, qu'ils abatent bien du bois.
 
ABATU, ÜE. part. pass. & adj. Maison abatüe, courage abatu.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020