Email catcher

affligeant

Définition

Définition de affligeant ​​​ , affligeante ​​​ adjectif

Qui afflige, frappe douloureusement. ➙ désolant.
Pénible en raison de sa médiocrité. ➙ lamentable. Un film affligeant.

Synonymes

Synonymes de affligeant, affligeante adjectif

attristant, décourageant, démoralisant, déplorable, déprimant, triste

lamentable, calamiteux, consternant, désastreux, désespérant, désolant, misérable, navrant, nul, pitoyable, claqué au sol (familier), éclaté au sol (familier), minable (familier)

Exemples

Phrases avec le mot affligeant

La comédie humaine s'y livre à un spectacle tantôt affligeant tantôt comique.Sociétés & Représentations, 2004, Frédéric Chauvaud, Solange Vernois (Cairn.info)
Les douze équipes ont offert un spectacle affligeant avec seulement 6 petits buts inscrits au cours de cette soirée.Ouest-France, 14/12/2019
D'ailleurs, cela se retrouve dans les débats aujourd'hui, qui sont assez affligeants.Esprit, 2012, Daniel Cohn-Bendit, Michel Marian, Alice Béja (Cairn.info)
Comme je vous l’ai dit cet après-midi, la liste incluse dans cette résolution est affligeante, mais elle n’est pas exhaustive.Europarl
Le constat qu'il faisait de tous les clubs où il se déplaçait a été affligeant, terrible à écouter.Ouest-France, 05/02/2020
Quelque affligeants que soient ces détails, il est cependant indispensable de les retracer ici.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
La politique, qui est la seule chose qui pique encore un peu ma faible curiosité, me persuade plus tous les jours ces vérités affligeantes.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Il s'agit là d'une conclusion vraiment affligeante si l'enjeu consiste à alléger la pauvreté en pourvoyant aux besoins fondamentaux des pauvres (nourriture, santé et éducation).Afrique contemporaine, 2004, Jean-Philippe Platteau (Cairn.info)
Cet état d'esprit chauvin et inintelligent du peuple serait comique, s'il n'était affligeant pour la nation française.Ouest-France, 08/08/2014
La conduite des élites et des services publics dans la majeure partie de la région offre un tableau profondément affligeant.Le débat, 2001, Anatol Lieven, Pierre-Emmanuel Dauzat (Cairn.info)
Quelle autre preuve vous faut-il de la vanité affligeante de vos lectures ?Paul Féval (1816-1887)
Dans le désert affligeant de créativité sur cet enjeu déterminant, cela rehausse au moins l'impasse tragique de la campagne.Ouest-France, 29/04/2012
Nous ne pûmes lui apprendre que des événements affligeants.Louise Élisabeth de Croÿ de Tourzel (1749-1832)
Ils s'adressèrent au magistrat qui jusqu'alors avait connu de cette affligeante affaire, mais ils eurent la douleur d'en éprouver un refus.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
D'une banalité affligeante, la réalité ne pouvant être plus nette.Revue internationale et stratégique, 2014, Jean-Pierre Maulny (Cairn.info)
Si quelqu'un l'essaie, quel est l'affligeant spectacle qui s'offre à la société ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Après 45 premières minutes affligeantes de ses troupes, le technicien nantais a haussé le ton et montré, par quelques gestes d'énervement, sa frustration.Ouest-France, Julien SOYER, 09/05/2021
D'autre part, ce type de réaction témoigne d'une méprise ou d'un brouillage encore plus affligeants quant aux usages de la technologie et aux pratiques techniques.A contrario, 2016, Michel Vanni (Cairn.info)
C'est affligeant de voir comment quelques critères nous divisent selon qui on est.Ouest-France, 11/06/2021
Il est affligeant, mais ne doit pas nous décourager ; une bataille gagnée peut nous donner encore le temps de nous reconnaître.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFLIGEANT, ANTE adj.

Qui afflige. La mort de la personne aimée est la chose du monde la plus affligeante.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.