triste

 

définitions

triste ​​​ adjectif

Qui éprouve un malaise douloureux, de la tristesse. ➙ affligé. Être triste de partir, de l'absence de qqn. ➙ abattu. —  locution Triste comme un bonnet de nuit : ennuyeux. Triste à mourir, très triste.
Habituellement sans gaieté. ➙ mélancolique, morose.
Qui exprime la tristesse, est empreint de tristesse. ➙ malheureux, sombre. Un visage triste. Le Chevalier à la triste figure : don Quichotte. De tristes pensées.
(choses) Qui répand la tristesse. ➙ morne, sinistre. Le ciel est triste.
(choses)
Qui fait souffrir, fait de la peine. ➙ affligeant, attristant, douloureux, malheureux, pénible. Une triste nouvelle. —  Qui raconte ou montre des choses pénibles.
Qui suscite des jugements pénibles. ➙ déplorable. Ce malade est dans un triste état. ➙ lamentable. C'est bien triste. ➙ malheureux, regrettable.
péjoratif (devant le nom) Dont le caractère médiocre ou odieux afflige. ➙ lamentable. Quelle triste époque ! Un triste sire.
 

synonymes

triste adjectif

une triste figure

un air de chien battu, une tête d'enterrement (familier), une tête de bonnet de nuit (familier), une tête de six pieds de long (familier), une tête à caler des roues de corbillard (familier, vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Néanmoins, je suis particulièrement triste d'entendre le président en exercice parler ce soir de spéculations.Europarl
Si j'entrais dans la chambre pendant que l'on causait, ma mère qui semblait gaie, le moment d'auparavant, devenait triste et silencieuse.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Le triste problème est que nous manquons trop souvent d'apprendre de nos erreurs, et apporter de simples retouches à la stratégie de sécurité ne fera pas la différence.Europarl
Ils me racontèrent qu'ils m'avaient trouvé dans un bien triste état, et disant tant d'extravagances, qu'ils crurent que j'avais perdu l'esprit.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
C'était il y a vingt ans, un triste anniversaire, que nous nous serions honorés de commémorer en rendant hommage à ces jeunes victimes.Europarl
Il semblerait que, globalement, des progrès aient été accomplis dans ce domaine, mais le triste fait reste que des régimes totalitaires existent encore aujourd'hui.Europarl
Je vous suis reconnaissant pour l'occasion qui m'est donnée d'intervenir dans ce débat – reconnaissant mais triste que ce débat soit nécessaire.Europarl
Le report du financement des réseaux transeuropéens, nous en avons tous parlé jusqu'à présent, et la création d'emplois qui doit en découler, en est un triste exemple.Europarl
Des poumons en triste état et des dents gâtées sont d'autres conséquences néfastes du tabagisme.Europarl
C'est une grande et triste ville, habitée par des gens qui ne manquent pas d'esprit, et encore moins d'argent, et qui ne se servent ni de l'un ni de l'autre.Gaston Maugras (1850-1927)
Souvent elle passait triste et pensive à côté du troupeau d'hommes et de femmes enchaînés.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Il est triste de constater qu'un quart de siècle plus tard, on commence timidement à envisager de rendre justice aux victimes.Europarl
Nous sommes effectivement confrontés à une triste situation, puisque nous devons discuter aujourd'hui d'une demande d'aide immédiate.Europarl
Son incapacité à le faire est un triste témoignage de son incapacité à tirer les leçons du passé.Europarl
Si elle devait être adoptée, je garantis pourtant que ce sera une triste journée pour les petites entreprises du continent.Europarl
Le plus triste, c'est qu'elle a le plus gravement touché ceux dont dépend notre avenir.Europarl
Il était de mon triste devoir - même si j’ai été content de le faire - de me rendre à ses funérailles.Europarl
Je suis triste de dire que nous nous trouvons ici face à un exemple du protectionnisme français auquel il faut mettre fin.Europarl
C'est une bien triste histoire que les députés britanniques en particulier, et les conservateurs britanniques, n'ont cessé de dénoncer au fil des ans.Europarl
C'est précisément la raison pour laquelle il est triste de constater que certains principes et valeurs subissent d'épouvantables restrictions.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRISTE » adj. m. & f.

Affligé par quelque perte ou accident qui luy est arrivé ; ou qui est d'un temperament sombre & melancolique. Dans la maison d'un mourant on ne voit que des visages tristes. On luy a annoncé la mort de son pere d'un oeuil triste & couvert de larmes. Les gens qui endurent du mal font une triste mine. Dom Quichot fou melancolique voulut faire le Chevalier de la triste figure.
 
TRISTE, se dit aussi des animaux & des choses inanimées. Les cerfs & plusieurs autres animaux sont tristes & melancoliques. On appelle aussi un cheval triste. Le sejour d'une prison est fort triste. Une maison est triste, quand elle est obscure, quand elle n'a point de veuë. On dit que le temps est triste, quand il est couvert de nuages, & pluvieux ; que des forests, des campagnes sont tristes, lors qu'elles sont si solitaires, qu'on n'y voit personne.
 
Il y a un arbre triste, qui ne fleurit qu'aprés le Soleil couché, & qui laisse tomber ses fleurs, dés que le Soleil se leve. Elles sont presque semblables à celles des orengers, & sont plus belles & plus odoriferantes. On n'en a pû eslever en Europe. Il y a deux sortes d'arbres tristes ; dont l'une est appellée par les Portugais, Triste de die ; & l'autre, Triste de notte. L'un jette ses fleurs au lever, & l'autre au coucher du Soleil.
 
TRISTE, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Il est allé dans ce bois entretenir ses tristes pensées, ses tristes resveries. Le Sauveur dit que son ame étoit triste jusqu'à la mort. Cela renouvelle le triste souvenir de ses malheurs. Les Hermites menent une triste vie. Il y a aussi une couleur sombre qu'on appelle de triste amie. On dit aussi en Poësie, les tristes accens, pour dire, les plaintes, les chants tristes & lugubres. Il est menacé par son horoscope d'une fin triste & sinistre.
 
On dit proverbialement, Triste comme un bonnet de nuit sans coiffe.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020