Email catcher

triste

définitions

triste ​​​ adjectif

Qui éprouve un malaise douloureux, de la tristesse. ➙ affligé. Être triste de partir, de l'absence de qqn. ➙ abattu. —  locution Triste comme un bonnet de nuit : ennuyeux. Triste à mourir, très triste.
Habituellement sans gaieté. ➙ mélancolique, morose.
Qui exprime la tristesse, est empreint de tristesse. ➙ malheureux, sombre. Un visage triste. Le Chevalier à la triste figure : don Quichotte. De tristes pensées.
(choses) Qui répand la tristesse. ➙ morne, sinistre. Le ciel est triste.
(choses)
Qui fait souffrir, fait de la peine. ➙ affligeant, attristant, douloureux, malheureux, pénible. Une triste nouvelle. —  Qui raconte ou montre des choses pénibles.
Qui suscite des jugements pénibles. ➙ déplorable. Ce malade est dans un triste état. ➙ lamentable. C'est bien triste. ➙ malheureux, regrettable.
péjoratif (devant le nom) Dont le caractère médiocre ou odieux afflige. ➙ lamentable. Quelle triste époque ! Un triste sire.

synonymes

triste adjectif

une triste figure

un air de chien battu, une tête de bonnet de nuit (familier), une tête d'enterrement (familier), une tête de six pieds de long (familier), une tête à caler des roues de corbillard (familier, vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Couronnée par de nombreux prix littéraires, elle fait le triste constat d'une langue qui perd de plus en plus son sens et devient intraduisible.Ouest-France, 10/03/2015
Vous ne vous faites pas une idée comme je suis triste et abandonnée depuis quelque temps !Daniel Lesueur (1854-1921)
Sur ce point, nous ne pouvons oublier le triste et lamentable exemple de la directive sur le cacao.Europarl
Ça change si vite un enfant ; et, quand on n'est pas là pour le voir changer c'est si triste ; on ne le retrouve plus !Guy de Maupassant (1850-1893)
Les dix acteurs tremblent ballon en main et offrent un triste quart-temps (37 points) aux 999 spectateurs du soir.Ouest-France, 09/06/2021
Pour finir par un triste 0/5 à trois points en deuxième mi-temps, entretenant au passage son image de joueur parfois agaçant.Ouest-France, Julien HIPPOCRATE, 13/05/2021
Ces deux années avaient été tristes pour elle.Daniel Lesueur (1854-1921)
Les statistiques actuellement disponibles dépeignent une triste et pénible réalité.Europarl
Tu es donc amoureux, cher ami ; mais pourquoi es-tu triste ?...Marcel Proust (1871-1922)
Le bilan de la déforestation à fin 2019 établit bel et bien, désormais, un triste record.Ouest-France, André THOMAS, 27/12/2019
C'est une triste histoire, et, puisque vous désirez l'entendre, écoutez-moi.Gustave Aimard (1818-1883)
Partagés entre cette satisfaction de pouvoir aider ceux qui sont dans le besoin et le triste constat de voir des personnes engluées dans leurs difficultés.Ouest-France, 31/08/2018
Mais il est triste tout de même, et sa mère qui se présente se plaint de le voir refuser son bonheur.Émile Zola (1840-1902)
Un trêve internationale qui arrive à point nommé après un triste bilan à tirer sur les clubs français.Ouest-France, Guillaume LAINÉ, 11/11/2019
Il aura fallu attendre 24 ans pour voir ce triste record, non pas tomber, mais être égalé.Ouest-France, 03/02/2021
Cette triste diaspora ne peut pourtant pas être la seule perspective d’avenir pour cette nation séculaire.Europarl
La triste nouvelle a rapidement circulé parmi ses amis correspondants.Ouest-France, 10/09/2021
Triste lever pour ses propriétaires qui ont été réveillés par cette nouvelle.Ouest-France, 05/11/2020
La première plainte déposée le 23 février 2006 va bientôt fêter un bien triste anniversaire.Ouest-France, Josué JEAN-BART, 06/02/2021
Nous sommes tous déprimés par les événements extrêmement tristes qui se sont succédés dans la région.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRISTE » adj. m. & f.

Affligé par quelque perte ou accident qui luy est arrivé ; ou qui est d'un temperament sombre & melancolique. Dans la maison d'un mourant on ne voit que des visages tristes. On luy a annoncé la mort de son pere d'un oeuil triste & couvert de larmes. Les gens qui endurent du mal font une triste mine. Dom Quichot fou melancolique voulut faire le Chevalier de la triste figure.
 
TRISTE, se dit aussi des animaux & des choses inanimées. Les cerfs & plusieurs autres animaux sont tristes & melancoliques. On appelle aussi un cheval triste. Le sejour d'une prison est fort triste. Une maison est triste, quand elle est obscure, quand elle n'a point de veuë. On dit que le temps est triste, quand il est couvert de nuages, & pluvieux ; que des forests, des campagnes sont tristes, lors qu'elles sont si solitaires, qu'on n'y voit personne.
 
Il y a un arbre triste, qui ne fleurit qu'aprés le Soleil couché, & qui laisse tomber ses fleurs, dés que le Soleil se leve. Elles sont presque semblables à celles des orengers, & sont plus belles & plus odoriferantes. On n'en a pû eslever en Europe. Il y a deux sortes d'arbres tristes ; dont l'une est appellée par les Portugais, Triste de die ; & l'autre, Triste de notte. L'un jette ses fleurs au lever, & l'autre au coucher du Soleil.
 
TRISTE, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Il est allé dans ce bois entretenir ses tristes pensées, ses tristes resveries. Le Sauveur dit que son ame étoit triste jusqu'à la mort. Cela renouvelle le triste souvenir de ses malheurs. Les Hermites menent une triste vie. Il y a aussi une couleur sombre qu'on appelle de triste amie. On dit aussi en Poësie, les tristes accens, pour dire, les plaintes, les chants tristes & lugubres. Il est menacé par son horoscope d'une fin triste & sinistre.
 
On dit proverbialement, Triste comme un bonnet de nuit sans coiffe.
Drôles d'expressions Faire un tabac Faire un tabac

« C’est une folie comme du tabac ; quand on y est accoutumée, on ne peut plus s’en passer », plaisante Madame de Sévigné à propos d’un parfum (1675).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 21/12/2021