agonie

 

définitions

agonie ​​​ nom féminin

Moments, heures précédant immédiatement la mort. Être à l'agonie.
littéraire Déclin précédant la fin. L'agonie d'un règne.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me semblait que j'avais à ce moment deux personnes en moi, l'une à l'agonie, et l'autre examinant froidement ce qui se passait.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Par mépris de toute morale, donner du plaisir à celle qui provoqua, pour sa paix, des hoquets d'agonie !...Remy de Gourmont (1858-1915)
Il resta là, tenant en sa main brûlante cette main que secouaient des frissons d'agonie, comme il avait tenu, tout à l'heure, une autre main que crispaient des frissons d'amour.Guy de Maupassant (1850-1893)
A cette soudaine vision, je ressentis une agonie : il me sembla que toute ma vie se reproduisait au fond de mon âme.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Personne ne saurait jamais ce que j'avais souffert... combien j'avais voulu être sincère... par quelle agonie j'avais passé.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Autour de lui, ses serviteurs s'empressent pour hâter son agonie, comme si la force des choses ne devait pas à elle seule assez rapidement l'amener.Louis Maigron (1866-1954)
Je ne vous dirai pas quelle douleur il éprouva, à quelle agonie son âme fut en proie, quelle lutte il eut à soutenir contre lui-même.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Une ardeur plus profonde se fixait à chaque instant dans les yeux dardés sur mon agonie !Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Cette sentence fut exécutée presque aussi vite qu'elle avait été prononcée, et un instant après le malheureux était dans les convulsions de l'agonie.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Quelque chose mourait en lui, et l'on suivait ce refroidissement graduel de l'agonie sur son visage, dans toute son attitude.Louis Ulbach (1822-1889)
L'acceptation de l'agonie en pleine jeunesse et en pleine santé fait de l'intrépidité une frénésie.Victor Hugo (1802-1885)
A ce moment, un cri terrible, un cri d'horrible agonie déchira le silence des choses...Michel Zévaco (1860-1918)
Il était étendu par terre, ses membres s'agitaient et se raidissaient sous l'étreinte d'une suprême agonie.Charles Deguise (1827-1884)
Ses derniers chants d'agonie ont encore de la grandeur et le montrent puissant et résigné.George Sand (1804-1876)
Comment voulez-vous qu'elle ait la force de sortir, elle qui était encore à l'agonie il y a quelques heures ?George Sand (1804-1876)
J'eusse voulu lui épargner une trop lente agonie, mais je n'ai plus le temps d'expérimenter ceci.Michel Zévaco (1860-1918)
C'eût été celle de l'agonie physique, car son amour était devenu sa vie, et, délicieuse ou amère, il ne dépendait pas de lui de s'y soustraire un seul instant.George Sand (1804-1876)
Combien de sanglots ont répondu à ton dernier soupir, quand tu te débattais dans les angoisses de l'agonie !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
J'ai vu un homme pendu à cet arbre, dans les convulsions de l'agonie, et j'ai coupé la corde par pure humanité.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Seulement par intervalles et au milieu d'un tourbillon convulsif, une voix solitaire retentissait encore ; c'était le dernier cri d'un fort nageur à l'agonie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGONIE » subst. fem.

Extremité de la maladie, où la nature fait son dernier effort contre le mal qui menace de mort. Ce malade a été trente heures à l'agonie. Ce mot vient du Grec agon, certamen. Il n'y a pas un plus grand combat que celuy de la mort contre la vie.
 
AGONIE, se dit figurément en Morale de l'esprit, quand il souffre de grands travaux ou inquietudes. Cette nouvelle a mis son esprit dans une mortelle agonie.
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020