Email catcher

aigrir

Définition

Définition de aigrir ​​​ verbe

verbe transitif
Rendre aigre. pronominal Le vin s'aigrit.
Remplir d'aigreur, rendre aigri. Les échecs l'ont aigri. pronominal Elle s'est aigrie.
verbe intransitif Devenir aigre.

Conjugaison

Conjugaison du verbe aigrir

actif

indicatif
présent

j'aigris

tu aigris

il aigrit / elle aigrit

nous aigrissons

vous aigrissez

ils aigrissent / elles aigrissent

imparfait

j'aigrissais

tu aigrissais

il aigrissait / elle aigrissait

nous aigrissions

vous aigrissiez

ils aigrissaient / elles aigrissaient

passé simple

j'aigris

tu aigris

il aigrit / elle aigrit

nous aigrîmes

vous aigrîtes

ils aigrirent / elles aigrirent

futur simple

j'aigrirai

tu aigriras

il aigrira / elle aigrira

nous aigrirons

vous aigrirez

ils aigriront / elles aigriront

Synonymes

Synonymes de aigrir

verbe transitif

rendre amer, exaspérer, fâcher, indisposer, irriter

verbe intransitif

tourner, piquer

Exemples

Phrases avec le mot aigrir

Suivant le contexte, il peut prendre le sens de : changer, transformer, traduire, virer, aigrir, mettre bas, etc.Ouest-France, Martial MENARD, 16/03/2013
Le malheur l'attendrissait au lieu de l'aigrir, elle y compatissait davantage chez les autres depuis qu'elle le comprenait mieux en l'éprouvant davantage.Louis Énault (1824-1900)
Car comme le mentionne le directeur, devant la durée de leur internement, le caractère de certains internés commence à s'aigrir.Déviance et Société, 2005, Marc Bernardot (Cairn.info)
C'est à vous de faire disparaître entièrement toutes ces dénominations insignifiantes et qui ne tentent que d'aigrir les esprits.Ouest-France, 16/08/2013
Elle craint la guerre civile et la manipulation des esprits par des hommes de mauvaise foi qui cherchent à les aigrir.Clio. Femmes, Genre, Histoire, 2018, Sophie Wahnich (Cairn.info)
Les rares changements en ce domaine n'ont fait qu'aigrir les rapports avec ses voisines.Le Mouvement Social, 2009 (Cairn.info)
Le dialogue avec le lecteur tend lui-même à s'aigrir dans les trois dernières feuilles.Revue d'Histoire Littéraire de la France, 2012, Alexis Lévrier (Cairn.info)
Il avait l'art, au contraire, d'aigrir tous ses maux et d'envenimer toutes ses blessures.George Sand (1804-1876)
Cet héritage historique d'inimitié continue d'aigrir les relations entre les deux parties.Confluences Méditerranée, 2020, Ali Fathollah-Nejad (Cairn.info)
Je m'en gave toute la journée ; cela fait aigrir mes eaux ; cela me rend jaune ; mais je me porte bien.Léon Gozlan (1803-1866)
Mais il n'était pas homme à se courber sous la main qui le frappait, et à s'aigrir dans le désespoir.Hector Malot (1830-1907)
Ce dernier, furieux, sermonnera son cadet, lui reprochant d'aigrir les ministres français.Revue du Nord, 2015, Bruno Demoulin (Cairn.info)
Mais les privations, les coups, les pénitences aigrirent mon caractère ; et ce sont les seules preuves d'amour paternel dont je puisse me souvenir.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
L'adversité a pu nous aigrir ; elle n'a point étouffé dans nos cœurs le sentiment de la justice.Jules Sandeau (1811-1883)
N'ayant pu en retirer le bénéfice qu'il devait équitablement attendre, son humeur avait commencé à s'aigrir.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AIGRIR v. act.

Donner, causer de l'aigreur. La grande chaleur aigrit le lait. le levain aigrit la paste. le vin s'aigrit quand il est long-temps à l'air.
 
AIGRIR, se dit figurément en Morale, & signifie, Piquer, mettre en colere. Cette conference a aigri les esprits, au lieu de les adoucir. cette proposition l'a aigri davantage. les affaires s'aigrissent, s'éloignent de l'accommodement. le mal s'aigrit, resiste aux remedes, la playe s'envenime.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.