Email catcher

fâcher

définitions

fâcher ​​​ verbe transitif

vieux Attrister, peiner (qqn).
Mettre (qqn) dans un état d'irritation. ➙ mécontenter.
sans complément, locution Des sujets qui fâchent : des sources de discorde.

se fâcher ​​​ verbe pronominal

Se mettre en colère. ➙ s'emporter. Se fâcher contre qqn. Se fâcher pour un rien.
Se fâcher avec qqn. ➙ se brouiller, rompre. —  Ils se sont fâchés.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je fâche

tu fâches

il fâche / elle fâche

nous fâchons

vous fâchez

ils fâchent / elles fâchent

imparfait

je fâchais

tu fâchais

il fâchait / elle fâchait

nous fâchions

vous fâchiez

ils fâchaient / elles fâchaient

passé simple

je fâchai

tu fâchas

il fâcha / elle fâcha

nous fâchâmes

vous fâchâtes

ils fâchèrent / elles fâchèrent

futur simple

je fâcherai

tu fâcheras

il fâchera / elle fâchera

nous fâcherons

vous fâcherez

ils fâcheront / elles fâcheront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et mieux vaut ne pas la chauffer, car parfois fâchée, la chafouine cherche dans ses fiches et chasse les plus bravaches.Ouest-France, 22/01/2016
Mais on se fâcha : il pouvait rester, il était de la famille.Émile Zola (1840-1902)
Et on sent que rien – ou presque – n'a été laissé au hasard, en particulier les sujets qui fâchent.Ouest-France, Philippe ECALLE, 08/11/2019
Là il aurait eu des raisons de se fâcher, voire de déserter.Ouest-France, Michel URVOY, 13/04/2016
Il faut être juste, on se fâcherait à moins.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Bon élève, mais fâché avec les maths, c'est l'allemand qui l'a amené aux joies de la traduction.Ouest-France, 12/11/2019
Et qui est-ce qui ne se fâcherait pas ?Denis Diderot (1713-1784)
Et elle les gardait le plus longtemps possible, elle se fâchait lorsqu'elle les voyait prendre leurs chapeaux.Émile Zola (1840-1902)
Comme dans un mariage, il est important de parler des sujets qui fâchent.Europarl
En effet, je suis très fâché par la déclaration de la présidence concernant l'élection et je regrette que les mêmes sentiments aient été exprimés aujourd'hui.Europarl
Un terme qui fâche de nombreux francophones, car il change le sens du terme original en ajoutant un aspect moral à l'expression.Ouest-France, 20/07/2018
Je serai bien aise de n'être plus ici, et toi tu ne seras pas fâchée d'être débarrassée de moi.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Loin de fuir les sujets qui fâchent, nous avons réussi à réduire les divergences.Europarl
De quoi refroidir l'ardeur de bergers peu désireux de se fâcher avec quiconque.Ouest-France, 18/12/2019
Nous avons surtout pu constater que les dockers sont fâchés mais aussi désespérés.Europarl
Elle voulait la convaincre, puis elle se fâchait.Émile Zola (1840-1902)
Ainsi, des coureurs ou des suiveurs propres préfèrent éluder le sujet qui fâche, même s'ils n'ont rien à se reprocher, de peur d'être rejetés.Ouest-France, Vincent COTÉ, 06/07/2021
Comme à son habitude, il se fâche avec la plupart de ses collègues.Ouest-France, 28/08/2021
Les commerçants du marché sont fâchés d'avoir appris par la presse le projet de caméras de surveillance.Ouest-France, 07/11/2019
Reste la question qui fâche : qui va payer ?Ouest-France, Julia TOUSSAINT, 07/04/2021
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FASCHER » v. act.

Choquer, offenser quelqu'un, luy donner un sujet de chagrin ou de colere. Il est dangereux de fascher ceux de qui on depend. la mort fasche assez d'elle-mesme, sans y ajoûter de la honte. on est souvent malade pour s'estre fasché. il me fasche bien de payer cette taxe. On dit proverbialement, S'il se fasche, il aura deux peines. Menage tient que ce mot vient de fatigare, dont les Latins ont usé, pour dire, Offenser & piquer par brocards & railleries.
 
FASCHÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être au septième ciel Être au septième ciel

Être au septième ciel, ou bien, pour le dire en québécois, être aux oiseaux, c’est être transporté de joie.

21/12/2021