alibi

 

définitions

alibi ​​​ nom masculin

Moyen de défense tiré du fait qu'on se trouvait, au moment d'une infraction, dans un lieu autre que celui où elle a été commise. Avoir un bon alibi.
Circonstance, activité qui cache et justifie autre chose. ➙ justification, prétexte.
 

synonymes

alibi nom masculin

justification, excuse, prétexte

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Idéologiquement je ne suis pas contre l'autoassistance, mais celle-ci ne peut servir d'alibi à des formes de dumping social et d'économies sur la qualification professionnelle et sur la sécurité.Europarl
Nous n'avons donc pas besoin de longues recherches ou de commissions «alibi» pour réaliser dans de brefs délais une réelle réforme.Europarl
Ici, au contraire, nous voulions un alibi au monde humain, la profonde solitude et le désert des anciens jours.Jules Michelet (1798-1874)
Mais également, et je m'expliquerai, l'industrie de l'assistance doit cesser de culpabiliser unilatéralement la communauté internationale et, de cette façon, de fournir un alibi au régime local.Europarl
Ce n’est plus la femme alibi d’autrefois, mais la jeune femme qui brille dans les médias, mais qui s’use très vite.Europarl
D'un autre côté, nous ne pouvons pas toujours faire de la crise économique un alibi systématique pour ce désagrément, les compagnies aériennes faisaient faillite avant le déclenchement de la crise.Europarl
La référence à l'absence de statut des députés sert toujours d'alibi pour laisser cette question de côté.Europarl
Les violations des droits de l'homme doivent être traitées sérieusement – et pas seulement quand elles fournissent un alibi à une action politique.Europarl
Mon groupe a clairement déclaré – peut-être pas au plus haut niveau – que nous ne souhaitons pas de nouveau centre servant d'alibi.Europarl
La politique européenne pour l'emploi ne peut servir d'alibi à l'échec des politiques nationales pour l'emploi.Europarl
Il est vrai que de nouveaux foyers de famine apparaissent tous les jours dans le monde, et pas uniquement là où les guerres servent d'alibi et ou d'évènement déclencheur.Europarl
Une telle situation provient uniquement de la volonté de créer un alibi démocratique dans ce domaine.Europarl
Sans cette cohérence, toute la proposition risque de devenir un grand alibi, un palliatif à la mauvaise conscience.Europarl
Mais cela ne peut constituer un alibi pour mettre fin soudainement à un certain nombre d'actions positives et encore indispensables en faveur des femmes.Europarl
Elle y eut peu de mérite, ayant au cœur deux passions, qui lui créèrent contre toutes les autres un alibi continuel.Jules Michelet (1798-1874)
On venait d'amener un prévenu devant le juge d'instruction, et malgré ses dénégations, ses ruses et un alibi qu'il invoquait, il fut convaincu de faux et de vol avec effraction.Émile Gaboriau (1832-1873)
Celui qui se coupe, se trouble, s'enferre et ne peut prouver immédiatement son alibi, passe à l'état de prévenu.Oscar Méténier (1859-1913)
Le climat économique défavorable auquel nous devons faire face à l'heure actuelle ne doit pas être utilisé comme un alibi ou un prétexte pour ne pas la renforcer encore davantage.Europarl
Son objectif ultime est d'offrir aux responsables un alibi pour leur permettre de poursuivre cette même politique qui exacerbe ce problème.Europarl
Dès lors, la croissance démographique ne devrait pas servir d'alibi pour refuser l'octroi des aides nécessaires et des préférences commerciales indispensables.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALIBI » subst. masc.

Lieu éloigné de celuy où on pretend qu'un homme étoit en quelque occasion particuliere. On a prouvé la fausseté de cette piece, de cette accusation par un alibi : car on a fait voir que la personne qu'on pretend l'avoir signée un tel jour en un tel lieu, étoit à cent lieuës de là.
 
On appelle proverbialement des alibi forains, de vaines allegations pour sa deffence, ou des contes en l'air. Je luy reprochois une telle faute, il m'a apporté mille alibi forains. On dit aussi, Chercher des alibi, pour dire, des chicanes, des defaites, de frivoles appellations, &c. Regnier a dit agreablement en parlant d'un chat :
 
On m'écrit sur les reins
 
De griffes & de dents mille alibi forains.
Vidéos Luciférien, par Alain Rey Luciférien, par Alain Rey

Pourquoi le mot préféré d'Alain Rey est-il le mot "luciférien(ne)" ? Un mot plus "lumineux" qu'il n'y paraît ! 

02/10/2020