Email catcher

prétexte

Définition

Définition de prétexte ​​​ nom féminin et adjectif

Antiquité Toge blanche bordée de pourpre des jeunes patriciens romains. adjectif Toge prétexte.

Définition de prétexte ​​​ nom masculin

Raison donnée pour dissimuler le véritable motif d'une action. Un mauvais prétexte. Trouver un prétexte pour refuser. locution Sous… prétexte. Sous un prétexte quelconque. Ne sortez sous aucun prétexte, en aucun cas. Elle ne sort plus, sous prétexte qu'il fait trop froid.
Ce qui permet de faire qqch. ; occasion.

Synonymes

Synonymes de prétexte nom masculin

alibi, allégation, couverture, échappatoire, excuse, faux-fuyant, faux motif, faux-semblant, (mauvaise) raison, subterfuge

Synonymes de donner prétexte à

donner lieu, matière à, servir de point de départ à

Synonymes de prendre, tirer prétexte de

exciper de (littéraire)

Synonymes de sous prétexte de, que

sous couleur de, parce que, sous le couvert de, sous le voile de (littéraire), sous le manteau de (vieux), sous ombre de (vieux)

Synonymes de sous aucun prétexte

en aucun cas, à aucun prix

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot prétexte

Tout doit être prétexte à communiquer avec eux et à les bichonner.Capital, 10/07/2020, « Entrepreneurs, pensez à l'abonnement pour fidéliser vos clients »
La tendance à se défausser sur sa hiérarchie sous prétexte que la décision vient d'en haut.Capital, 22/07/2014, « Faire passer une décision impopulaire auprès de ses équipes »
Et, quel que soit le lieu, trouve toujours prétexte à prendre des photos.Ouest-France, 16/12/2020
Chez lui, tout est prétexte pour jouer avec les mots, les entrechoquer, les aligner, les malaxer.Ouest-France, Michel Troadec, 30/12/2018
Cette dernière circonstance servit de prétexte aux arrestations et aux procès sous inculpation d'espionnage.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2016, Jerzy Holzer (Cairn.info)
Cette difficulté ne peut pas servir de prétexte pour les supprimer.Nouvelle revue théologique, 2009 (Cairn.info)
Le mois dernier, elle avait refusé un vol à deux fillettes en leggings sous prétexte qu'elles étaient mal habillées.Ça m'intéresse, 12/04/2017, « Surbooking : est-ce que c'est légal ? »
L'histoire est un prétexte, c'est le montage qui va tout déterminer.Ouest-France, 09/10/2014
Les opposants n'ont pas tardé à exprimer leur inquiétude que cette attaque ne soit un nouveau prétexte à plus de répression.Ouest-France, 05/08/2018
Elle a été pour nous un prétexte pour lier l'enfance, la santé mentale et le travail en réseau dans un contexte africain.Spécificités, 2015, Léna Diamé Ndiaye, Myreille St-Onge (Cairn.info)
Le sport à domicile devient dès lors le prétexte à une mise en scène de soi rendue possible par une habitation interconnectée avec le monde et pensée comme telle.Ça m'intéresse, 04/08/2021, « Le sport à domicile, une pratique qui ne date pas d’hier »
Cette révision peut donc être comprise comme une tentative d’appliquer la discipline budgétaire et comme un autre prétexte aux diminutions des dépenses.Europarl
Avant la fin du dîner, il avait trouvé un prétexte.Daniel Lesueur (1854-1921)
Cette disposition veut interdire à un donneur d'ordres d'utiliser la sous-traitance comme prétexte en vue de se défaire d'un syndicat naissant ou encombrant.Gestion, 2004, Noël Mallette (Cairn.info)
Sous prétexte de se faire respecter, il n'est pas admissible de basculer dans un autoritarisme déplacé.Capital, 23/04/2008, « A partir de maintenant, c'est moi le chef ! »
Ce qui ne doit en aucun cas être un prétexte pour y renoncer.Travail et Apprentissages, 2014, Patrick Mayen (Cairn.info)
En utilisant parfois un prétexte tout trouvé : l'harmonisation des tarifs découlant des fusions d'intercommunalités.Capital, 20/04/2018, « Piscine, garderie, cantine... comment les collectivités locales font flamber la… »
Cette grille n'est finalement qu'un prétexte à pousser la réflexion encore plus profondément.Revue d'éthique et de théologie morale, 2017, Yara Matta (Cairn.info)
Peut importe car ces vins ne sont que le prétexte à un tas d'animations.Ouest-France, Emmanuel CHARLOT, 21/02/2016
Autant de prétextes à donner du sens à la création.Ouest-France, 04/07/2015
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PRETEXTE s. m.

Motif, ou cause vraye ou apparente, ou dont on couvre un dessein qui a souvent quelque chose de vicieux, ou de blasmable. Les Princes ne manquent pas de pretexte de faire la guerre, de s'emparer du bien d'autruy. Il se commet bien des injustices sous le pretexte, sous le voile de devotion. Elle est sortie de son Couvent sous pretexte d'aller aux eaux, d'être infirme. C'est un pretexte fort specieux, un honneste pretexte, une couleur qu'on donne à cette injustice.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022