prétexte

 

définitions

prétexte ​​​ nom féminin et adjectif

Antiquité Toge blanche bordée de pourpre des jeunes patriciens romains. —  adjectif Toge prétexte.

prétexte ​​​ nom masculin

Raison donnée pour dissimuler le véritable motif d'une action. Un mauvais prétexte. Trouver un prétexte pour refuser. —  locution Sous… prétexte. Sous un prétexte quelconque. Ne sortez sous aucun prétexte, en aucun cas. Elle ne sort plus, sous prétexte qu'il fait trop froid.
Ce qui permet de faire qqch. ; occasion.
 

synonymes

prétexte nom masculin

alibi, allégation, couverture, échappatoire, excuse, faux-fuyant, faux motif, (mauvaise) raison, faux-semblant, subterfuge

donner prétexte à

donner lieu, matière à, servir de point de départ à

prendre, tirer prétexte de

exciper de (littéraire)

sous prétexte de, que

sous couleur de, sous le couvert de, parce que, sous le voile de (littéraire), sous le manteau de (vieux), sous ombre de (vieux)

sous aucun prétexte

en aucun cas, à aucun prix

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et qu'on n'invoque plus le prétexte de la fragilité financière des petites et moyennes entreprises !Europarl
Aujourd'hui, on leur tire le tapis sous prétexte que ça pourrait être plus juteux de surfer sur le marché du rosé en faisant du rouge et du blanc.Europarl
Son évaluation, en cours actuellement, ne peut pas servir de prétexte à un recul quelconque.Europarl
Nous affirmons clairement les principes : quel que soit le lieu et quel que soit le prétexte, nous considérons qu'il est inacceptable d'enlever des personnes pour affirmer des opinions politiques.Europarl
Il semble par conséquent que votre objectif d’abolir la charge administrative est plus un prétexte pour annihiler certaines avancées sociales et administratives.Europarl
En période de récession, le discours tenu consiste à prendre prétexte des coûts pour justifier l'impossibilité d'accorder des salaires tout à fait égaux.Europarl
L'adhésion de nouveaux pays est un prétexte pour accentuer une construction européenne qui ne satisfait que les groupes industriels.Europarl
Toutefois, il ne faut pas que ce processus devienne un prétexte pour opérer une centralisation européenne rampante.Europarl
Les démarches administratives concernant le cabotage peuvent et doivent être améliorées, mais il ne saurait être question de tout passer par-dessus bord sous le seul prétexte de gagner du temps.Europarl
C'est pourquoi, tout en votant pour un renforcement des mesures de sécurité dans le secteur aérien, nous dénonçons ce nouveau prétexte à subventionner les intérêts privés sur des fonds publics.Europarl
Cette tâche ne doit pas incomber uniquement aux femmes sous le prétexte qu'il s'agit de techniques destinées à lutter contre des maladies affectant les femmes.Europarl
La politique de privatisation sert aussi de prétexte pour s'en prendre aux droits des travailleurs.Europarl
Il va sans dire que ce rapport ne doit pas donner prétexte à un usage abusif des données.Europarl
Il n'est pas tolérable qu'on déteste le peuple serbe sous prétexte qu'il veut avoir le droit de décider qui est appelé à le diriger.Europarl
Et je veux redire ma conviction que cette réforme des institutions n'est en aucun cas, à nos yeux, un prétexte pour retarder l'élargissement : c'est la condition pour le réussir.Europarl
Sous prétexte, aussi, du changement de conduite en matière de communication, le rapport ouvre la voie au réexamen de la définition du service universel.Europarl
Cette dernière situation pourra alors servir de prétexte pour justifier plus facilement le démantèlement ultérieur du régime des quotas.Europarl
Il y a donc des pays qui ne respectent pas ces règles sous prétexte de garantir une option pour les femmes.Europarl
Tout est prétexte à une nouvelle harmonisation comme si les virus, les microbes et les particules polluantes faisaient partie de la liberté de circulation.Europarl
Toutefois, sous le prétexte de l'actualisation technique du règlement 2075/92, la proposition va bien au-delà.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRETEXTE » s. m.

Motif, ou cause vraye ou apparente, ou dont on couvre un dessein qui a souvent quelque chose de vicieux, ou de blasmable. Les Princes ne manquent pas de pretexte de faire la guerre, de s'emparer du bien d'autruy. Il se commet bien des injustices sous le pretexte, sous le voile de devotion. Elle est sortie de son Couvent sous pretexte d'aller aux eaux, d'être infirme. C'est un pretexte fort specieux, un honneste pretexte, une couleur qu'on donne à cette injustice.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020