alluvion

 

définitions

alluvion ​​​ | ​​​ nom féminin

au pluriel Dépôts (cailloux, sables, boues) provenant d'un transport par les eaux courantes. ➙ limon, lœss, sédiment.
 

synonymes

alluvions nom féminin pluriel

sédiments, boue, dépôt, limon, lœss

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'allais aussi tous les jours m'étendre nonchalamment sous les arbres rabougris d'un petit îlot d'alluvion, formé au milieu du fleuve et pouvant avoir deux cents pas de tour.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Nous avons traversé ces grands terrains d'alluvion tout récemment sortis de la mer.George Sand (1804-1876)
Le sol de la nature se recouvre ainsi d'une riche alluvion qui va sans cesse en croissant.Émile Durkheim (1858-1917)
Elle est au centre d'une petite plaine d'alluvion plantée de cannes.Ernest Michel (1837-1896)
A droite, une vaste terre d'alluvion, marbrée de plaques de mousse, et, à quelques mètres de la rive, un hôtel en planches et un cottage à moitié construit.René Bazin (1853-1932)
Il se trouve à l'état de minerai, mélangé avec les terres d'alluvion, ou renfermé dans sa gangue de quartz.Jules Verne (1828-1905)
Elles entrent en elle, s'y déposent comme une lente alluvion de beauté, de calme et de douceur.Auguste Angellier (1848-1911)
Le fleuve traverse déjà les terres d'alluvion qu'il a portées lui-même pour en combler la partie orientale de son estuaire, et se divise en bras tortueux autour des îles changeantes.Élisée Reclus (1830-1905)
Ma grand'mère se plaignait d'une espèce d'alluvion de couvertures qui se faisait tout le temps du même côté sur sa jambe gauche et qu'elle ne pouvait pas arriver à soulever.Marcel Proust (1871-1922)
Elle a des couches d'alluvion, des alvéoles de syringe, des spirales de labyrinthe.Victor Hugo (1802-1885)
Mais, pour ceux qui étudient la langue ainsi qu'il faut l'étudier, c'est-à-dire comme les géologues étudient la terre, l'argot apparaît comme une véritable alluvion.Victor Hugo (1802-1885)
De jolis chemins bordés d'aulnes méandraient entre les cultures plantureuses, où affleurait par places, fertile et sombre, l'alluvion molle d'un humus gras.Louis Dumure (1860-1933)
Plus loin, je visite une autre fonderie où les propriétaires de diverses mines et dépôts d'alluvion viennent fondre leur minerai moyennant un certain prix.Ernest Michel (1837-1896)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALLUVION » s. f.

Accroissement qui se fait le long des rivages de la mer ou des grandes rivieres par les tempestes ou inondations. Les alluvions ont éloigné Aigues-mortes de la mer, où il y avoit un port du temps de St. Louïs. cette Isle s'est faite par alluvion, & le Seigneur voisin pretend qu'elle est à luy par droit d'alluvion. Ce mot vient du Latin alluere, qui signifie, baigner, arroser de son eau.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020