amarre

 

définitions

amarre ​​​ nom féminin

Câble, cordage servant à retenir un navire, un ballon en l'attachant à un point fixe.
 

synonymes

amarre nom féminin

cordage, amarrage, attache, câble, lien

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il fit un effort désespéré, tâchant de l'autre main de soulever l'amarre, mais le chalut traînait déjà et le câble roidi ne céda point.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le capitaine envoie chercher à bord un long bout d'amarre goudronnée, le fait couper en dix morceaux.Louis Boussenard (1847-1910)
Puis il coupa l'amarre du bateau, l'éloigna de terre avec un long croc, et, saisissant deux rames, s'assit à l'avant, en ramant de toutes ses forces vers le large.Victor Hugo (1802-1885)
Quinze hommes passent la bricole sur leur épaule et portent tout leur effort sur une autre amarre crochée près de la première.Louis Boussenard (1847-1910)
L'amarre détachée, le rameur ne pouvait d'abord que godiller, pour sortir du bassin de batelage et de la rade sans heurter les chalands et les navires à l'ancre.Georges Eekhoud (1854-1927)
Le long du rivage, où s'amarre le rustre bateau, de toutes les poitrines, tendues vers ceux qui arrivent, s'échappe le cri de la bienvenue française.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Il fallut recommencer le pénible travail du lancement de l'amarre par- dessus la porte, afin de rencontrer un obstacle où elle pût s'accrocher solidement.Jules Verne (1828-1905)
Cela fait, il largua doucement l'amarre du canot et saisit sa pagaie pour la pousser d'un coup vigoureux.Jules Verne (1828-1905)
Le soir, on amarre contre le pont un énorme bateau de foin, auquel on met le feu ; après avoir brûlé pendant une heure, trois arches s'abîment dans la rivière.François Guizot (1787-1874)
C'est le coup de hache qui coupe la dernière amarre retenant le temps présent au passé.Edmond de Goncourt (1822-1896)
L'amarre filée par le bateau mesure environ une encâblure, soit à peu près deux cents mètres.Louis Boussenard (1847-1910)
Son amarre larguée, il poussa aussitôt au milieu du fleuve et reprit son éternelle godille.Jules Verne (1828-1905)
Les uns suivaient ou remontaient le courant, d'autres tendaient la corde de leur ancre ou l'amarre qui les retenait au quai.Jules Verne (1828-1905)
À une heure, chacun prit place sur le radeau, que son amarre retenait à la rive.Jules Verne (1828-1905)
Il flottait tranquillement sur les eaux du lagon, retenu au rivage par une forte amarre.Jules Verne (1828-1905)
L'ingénieur, s'y embarquant le premier, en saisit l'amarre et s'assura au toucher que cette amarre avait été réellement usée par son frottement sur des roches.Jules Verne (1828-1905)
En effet, j'étais seul sur le bac ; mais avant qu'il eût détaché son amarre, il nous arriva du monde.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le pauvre animal est croché tout palpitant au bout d'une amarre et traîné jusqu'à la tente, par une dizaine d'hommes ravis de l'aubaine.Louis Boussenard (1847-1910)
Dès que cette bouée eut été relevée ainsi qu'une amarre qui y était fixée, le canot la transporta sur l'avant de la goélette.Jules Verne (1828-1905)
Je détachai l'amarre qui nous retenait au rivage ; la voile fut orientée et nous débordâmes rapidement.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMARRES » s. m. plur.

Terme de Marine. Ce sont les cordages avec lesquels on attache le vaisseau à quelques pieux ou anneaux, ou avec lesquels on le lie, ou on l'arreste sur la mer par le moyen des ancres. On dit qu'un vaisseau a ses trois amarres dehors, quand il a mouillé ses trois ancres. les escoutes, les couëts sont des amarres de voiles.
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020