antre

 

définitions

antre ​​​ nom masculin

littéraire Caverne, grotte (spécialement servant de repaire à une bête fauve). L'antre du lion.
au figuré Lieu inquiétant et mystérieux. —  Lieu où l'on aime rester seul.
Anatomie Cavité naturelle. L'antre mastoïdien.
 

synonymes

antre nom masculin

repaire, gîte, retraite, tanière

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Que ne suis-je la... rivière qui te berce de son doux murmure et qui t'apporte la fraîcheur dans ton antre !George Sand (1804-1876)
Mais, monsieur, n'avez-vous pas de honte de venir parader ainsi la bouche pleine, dans l'antre de la faim, devant de pauvres gents qu'on exténue par le jeûne ?Pétrus Borel (1809-1859)
Ainsi le tigre ou la hyenne, après avoir dévoré leur proie, regagnent leur antre pour se livrer au sommeil.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Elle ruminait ces choses en repromenant sa baronne : car la noble douairière, comme le renard à l'antre du lion, ne voyait jamais le chemin par où l'on sort.Edmond Haraucourt (1856-1941)
L'antre sauvage s'ouvre, et l'attente muette veille attentivement dans les rangs pressés du cirque silencieux.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il l'avait vue de loin sortir de l'antre de l'athéisme, s'élever autour du trône et des autels, et de là se répandre sur les chaumières, qu'elle remplit de ses ténèbres.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Puis, cette gueuse de presse, malgré les dégoûts du métier, est une sacrée puissance, une antre invincible aux mains d'un gaillard convaincu...Émile Zola (1840-1902)
Ils marchaient fièrement le long du mur, lançant de temps à antre sur les passants un coup d'œil sauvage, hautain et méprisant.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Deux violons, une harpe et une flûte cachés dans les profondeurs de l'antre l'accompagnaient tout de travers.George Sand (1804-1876)
Il embrassa tendrement les enfants ; il n'avait rien antre chose leur donner ; car tout son or avait été perdu au milieu de son voyage aventureux avec le perfide gnome.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La pesante porte de chêne et de fer tourna sur ses gonds, et une ouverture livide et froide s'offrit, pareille à une bouche d'antre.Victor Hugo (1802-1885)
Celui qu'on redoutait, l'emporté, le terrible, dans l'antre du lion cachait et nourrissait la molle créature qui fait mollir les lions, un enfant de deux ans (1784).Jules Michelet (1798-1874)
Un couloir sous terre, avec une cellule au bout ; une galerie, une excavation, un antre informe.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
A entendre de telles successions de notes hideuses, et à l'accent menaçant, on se croirait transporté dans un antre de druides préparant un sacrifice humain.Hector Berlioz (1803-1869)
B... entra la première dans l'antre de la sibylle, y resta long-temps, mais fut fort discrète sur ce qui lui avait été dit.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Cet antre, cette forge à indigestion, cette cuisine effrayante, est jour et nuit pleine de vacarme, l'oiseau dort.Victor Hugo (1802-1885)
Le cri de délivrance avait tiré les bêtes fauves de leur antre ; elles venaient voir si l'on osait réellement leur enlever leur proie.Octave Féré (1815-1875)
De temps à antre, le son d'une conque ou d'un porte-voix nous arrivait à travers la brume, qui s'étendait plus grise et plus épaisse que jamais.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
On ne s'aventure qu'avec circonspection dans l'antre du lion, même quand il est blessé, au fond de son trou cerné, et qu'il semble n'avoir plus ni dents ni griffes.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Tu te voyais à jamais enchaînée dans cet antre ; il a fallu, pour t'en arracher, le hasard qui t'a placée sur mon chemin.Eugène Sue (1804-1857)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ANTRE » subst. masc.

Grande caverne, ou creux sousterrain qui s'y est trouvé naturellement. L'antre de la Sibylle de Cumes. l'antre de Trophonius. Il y a un antre au pays de Mexique qui regne sous terre plus de deux cens lieuës. Voyez Herrera. Ce mot vient du Grec antron, qui signifie le même.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020