Email catcher

aparté

définitions

aparté ​​​ nom masculin

Parole(s) que l'acteur dit à part soi (et que les spectateurs seuls sont censés entendre).
Entretien particulier, dans une réunion. S'entretenir avec qqn en aparté.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un couple de touristes du pays basque, de passage, s'arrête pour filmer et en aparté, modère cet enthousiasme.Ouest-France, 17/08/2020
Ils animaient la conversation, veillant à ce qu'il n'y ait pas d'apartés, nous entraînaient à nous exprimer sur un sujet choisi.Les Études Sociales, 2008, Emmanuel de Sartiges (Cairn.info)
Néanmoins, nous devrons nous opposer aux apartés du rapport qui ne respectent pas le concept des droits de l'homme.Europarl
Un peu plus tard, en aparté, le sculpteur confiera son émotion particulière d'avoir réalisé ce bronze à cet endroit précis.Ouest-France, Thierry DUBILLOT, 11/12/2019
Il y avait même, entre le missionnaire et moi, des apartés en langue polynésienne.Pierre Loti (1850-1923)
Dans les coulisses, en aparté, on rit ou l'on se désespère de l'absurdité de ces nouvelles règles.L'homme et la société, 2012, Virginie Milliot (Cairn.info)
Si nous avions seulement quelque chose à manger... ajoute-t-il en aparté.Joseph Marmette (1844-1895)
Il est nécessaire de solliciter régulièrement sa participation orale, et elle communique en ce cas quasi exclusivement en aparté avec ses voisins.Développements, 2009, Agnès Witko, Aline Mollat (Cairn.info)
Matt était là aussi, se tenant un peu à l'écart, et je vis parfaitement qu'elle épiait cet aparté, comme un fauve regarde sa proie !Paul Bourget (1852-1935)
Bel effort dans les apartés qui apportent une touche d'humour et de légèreté.Ouest-France, 16/04/2017
De là, des phrases banales, des suppositions presque ridicules, des apartés, qui sont comme une provocation à une explication.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'ordre du jour est mince, mais en aparté, certains prévoient des débats vifs et cinglants.Ouest-France, Charles DROUILLY, 26/09/2019
De prime abord, les auteurs se sont attachés à ne pas dérouter le néophyte grâce à de judicieuses définitions placées en aparté du texte principal.Revue internationale et stratégique, 2001 (Cairn.info)
Elles se révèlent par les allusions, les apartés, les évitements et rejets, par le fonctionnement de classi ?Éducation et Sociétés, 2004, Stephen J. ball, Carol Vincent, Sophie Kemp (Cairn.info)
Dans cette conversation, à la fois grave et plaisante, tous les aparté étaient médisants et cruels.Sophie Gay (1776-1852)
Ursus, stupéfait, épanoui, riant, inondé de larmes, les regardait et s'adressait à lui-même un aparté.Victor Hugo (1802-1885)
Elle accueille le spectateur, devient sa complice, fait des apartés.Ouest-France, Agnès LE MORVAN, 07/11/2014
Puis, en aparté, interrogez ceux avec lesquels vous entretenez une complicité suffisante pour qu'ils fassent preuve de franchise envers vous.Capital, 17/02/2014, « Personnalité : soignez votre image et votre réputation »
Il leur arrive même d'encourager ou de remercier leurs internes – mais manifestement toujours en aparté plutôt qu'en public.Travail et emploi, 2015, Emmanuelle Zolesio (Cairn.info)
D'ailleurs, il s'amuse à taquiner le public avec quelques apartés.Ouest-France, 18/05/2015
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APARTE »

Terme de la Poëtique. Il ne se dit qu'en parlant des pieces de theatre, quand un Acteur dit à part & en un coin pour l'instruction de ses auditeurs quelques-uns de ses sentiments secrets, & qu'il feint de n'être point entendu des autres Acteurs. Il y a des Critiques severes qui condamnent tous les sentiments aparte. En effet ils pechent contre la justesse de la vraisemblance. Neantmoins ils sont excusables, pourvû qu'ils soient courts, par la necessité qu'on a d'en user.
Drôles d'expressions Cultiver son jardin Cultiver son jardin

Quand on fleurit notre langage de cette expression, on cite en réalité la fin du Candide de Voltaire (1759).

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 22/04/2022