apologue

 

définitions

apologue ​​​ nom masculin

Petit récit visant essentiellement à illustrer une leçon morale.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ainsi, aujourd'hui, ou au plus tard demain sans faute, j'irai entendre l'apologue qui, en bonne règle, est à moi, puisqu'il a été fait pour moi.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
L'apologue est d'une clarté limpide ; encore faut-il un peu d'esprit pour le comprendre.Anatole France (1844-1924)
L'apologue est composé de deux parties, dont on peut appeler l'une le corps, l'autre l'âme.Jean de La Fontaine (1621-1695)
Elle ne voyait pas qu'elle servait au philosophe de texte à apologue.Marcel Schwob (1867-1905)
Le poète, furieux et de plus en plus fier de sa virilité, traite les critiques de chapons dans un apologue oriental.Jules Lemaître (1853-1914)
Je compris l'apologue, et lui fis don d'une cravate.George Sand (1804-1876)
On trouvera dans le 2e volume de ce recueil, au chapitre final, un apologue imaginé par moi à ce sujet.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Comme ces deux pigeons célèbres dans l'apologue, tu gardes le nid ; mais je préfère les riants rêves des ruisseaux, les roches tapissées de vieille mousse, les vastes forêts.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le roi veut au moins qu'on la mutile : elle raconte elle-même un autre apologue qui prouve qu'elle ne doit pas être mutilée.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Je n'ai donc pu penser à cet apologue.George Sand (1804-1876)
Cette fable est moins un apologue qu'une épigramme.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Car qu'y a-t-il de recommandable dans les productions de l'esprit, qui ne se rencontre dans l'apologue ?Jean de La Fontaine (1621-1695)
La farce, l'idylle ou l'apologue, bien voilé, peuvent seuls subsister en présence d'une si terrible réalité.Astolphe de Custine (1790-1857)
Un très court détail des circonstances accompagne le récit probant comme un apologue, un peu mystérieux comme un lied.Gustave Kahn (1859-1936)
Puisque je me suis laissé entraîner à cette dissertation, qu'il me soit permis de la terminer par une espèce d'apologue.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Et cependant, si de votre second apologue vous concluez qu'on est toujours tenu de prêter pour rien, du premier vous devez conclure qu'on est toujours obligé de travailler gratis.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Dites-moi, donc, cher lecteur ou belle lectrice, – c'est pour l'esprit perspicace des lectrices surtout que sont faites les charades, – dites-moi de quelle langue est tiré l'apologue suivant.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Heureusement, vous m'avez fourni vous-même la réponse dans le premier apologue, que j'aurais inventé, si vous ne m'aviez prévenu.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Cette fable n'a pas la perfection qu'on admire dans plusieurs autres, si on la considère comme apologue.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
C'est à lui seul qu'il était réservé de faire admirer, dans la brièveté d'un apologue, l'accord des nuances les plus tranchantes et l'harmonie des couleurs les plus opposées.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APOLOGUE » subst. masc.

Instruction morale qu'on tire de quelque fable inventée exprés. L'Apologue de l'Asne & du Roussin dans Rabelais. Ce mot vient du Grec apolegein, qui signifie, raconter, rapporter.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020