applaudissement

définitions

applaudissement ​​​ nom masculin

(au pluriel) Battement des mains en signe d'approbation, d'admiration ou d'enthousiasme. ➙ bravo. Une tempête d'applaudissements.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Celui-là ne ferait-il pas tout à la fois la tâche de l'histoire bien misérable et sa récompense bien basse, qui donnerait pour ambition à l'historien l'applaudissement du présent ?Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le théâtre, et ceux qui se livrent aux travaux et aux études, honorés de tant d'applaudissement et de suffrages, tout cela était l'objet d'un insultant mépris.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Et ces tours de force sont tels qu'on ne peut presque jamais les exécuter avec assez de perfection pour exciter l'applaudissement.Jules Lemaître (1853-1914)
Ce cri devint un applaudissement général qui ne cessa que lorsqu'on vit ma fenêtre s'éclairer et moi apparaître derrière le vitrail colorié.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Toute la famille est réunie ; alors c'est le bruit des jeunes voix, l'applaudissement des yeux, le trépignement des petits pieds sous la table.Alphonse Chabot (?-1921)
Sa gloire, placée en viager, est venue s'éteindre dans cette mer, dont il a voulu suborner le murmure pour le transformer en applaudissement éternel.Jules Lemaître (1853-1914)
Pour elle, j'aurai des hommes bien mis aux galeries qui souriront et qui feront de petits murmures afin d'entraîner l'applaudissement.Honoré de Balzac (1799-1850)
La victoire, quand elle est selon le progrès, mérite l'applaudissement des peuples ; mais une défaite héroïque mérite leur attendrissement.Victor Hugo (1802-1885)
Je doute aussi que l'on ait encore écrit, cette pièce a pris tout d'un coup ; pour dire qu'elle a eu applaudissement général dès la première fois qu'on l'a jouée.Jean-Léonor Le Gallois de Grimarest (1659-1713)
Ce ne fut pas l'applaudissement de l'unanimité qu'il rechercha, mais le suffrage discret d'une élite.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il ne fut pas moins habile à se parer de celles qu'il lui jeta ; et enfin il gagna le prix avec un applaudissement général.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Il avait écrit, en effet, beaucoup de choses gaies en vers rythmiques et en prose, pour s'attirer l'applaudissement des hommes.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Je le répète, mon applaudissement était le triomphe le plus éclatant de votre parole et peut-être aussi celui de mon amitié.Dorothée de Dino (1793-1862)
La belle gloire de courtiser des opinions qui se laissent faire, bien entendu, et qui vous donnent un applaudissement pour une caresse !Victor Hugo (1802-1885)
Ainsi les noces se firent avec l'applaudissement des deux nations, qui s'efforcèrent à l'envi de se distinguer par leur magnificence.Richard de Bury (1730?-1794?)
Il n'applaudissait pas en rapprochant ses mains l'une de l'autre, il applaudissait en frappant sur la balustrade, et, à chaque applaudissement, il semblait ébranler la salle.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Aucun cri de joie, aucun applaudissement n'accueillit cette victoire ; la foule, oppressée, resta muette et silencieuse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Comme ce genre d'applaudissement est assez dispendieux, c'est ordinairement le plus proche parent, le plus intime ami de l'artiste, ou l'artiste lui-même, qui en fait les frais.Hector Berlioz (1803-1869)
On tressailloit de joie dès qu'il paroissoit sur la scène ; on l'écoutoit avec l'ivresse du plaisir ; et toujours l'applaudissement marquoit les repos de sa voix.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Un mot un peu heureux, échappé dans la conversation, était relevé avec une approbation qui allait souvent jusqu'à l'applaudissement manuel.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APPLAUDISSEMENT » subst. masc.

Approbation qu'on fait par un battement de mains. Il n'y a plus qu'au College où on fasse des applaudissements par des battements de mains, & où ce mot se puisse dire au propre : mais au figuré on le dit des acclamations ou des loüanges qui se donnent par plusieurs personnes ensemble. Les Tragedies de Corneille ont eu un applaudissement universel. le Prince a fait son entrée avec de grands applaudissements.
Les mots de l’époque Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ? Candidater, présentiel, distanciel... Comment savoir si des mots sont vraiment des anglicismes ?

L’accusation d’anglicisme est l’épouvantail favori que dressent les puristes de la langue française contre les innovations linguistiques qui leur...

Florent Moncomble 15/09/2021