apprêter

 

définitions

apprêter ​​​ verbe transitif

vieux ou littéraire Rendre prêt, préparer. ➙ accommoder.
Technique Soumettre à un apprêt. Apprêter des étoffes, des cuirs, des peaux, du papier, pour leur donner l'apparence, la consistance voulue.

s'apprêter ​​​ verbe pronominal

Se préparer (à). S'apprêter au départ, à partir. ➙ se disposer.
Se préparer, préparer sa toilette. Elle s'apprête pour aller dîner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'apprête

tu apprêtes

il apprête / elle apprête

nous apprêtons

vous apprêtez

ils apprêtent / elles apprêtent

imparfait

j'apprêtais

tu apprêtais

il apprêtait / elle apprêtait

nous apprêtions

vous apprêtiez

ils apprêtaient / elles apprêtaient

passé simple

j'apprêtai

tu apprêtas

il apprêta / elle apprêta

nous apprêtâmes

vous apprêtâtes

ils apprêtèrent / elles apprêtèrent

futur simple

j'apprêterai

tu apprêteras

il apprêtera / elle apprêtera

nous apprêterons

vous apprêterez

ils apprêteront / elles apprêteront

 

synonymes

apprêter verbe transitif

préparer, accommoder, assaisonner, cuisiner, faire cuire

s'apprêter à verbe pronominal

se préparer à, se disposer à

s'habiller, se parer, se pomponner, se bichonner (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après l'entrevue qui eût lieu de deux heures à trois heures, et sans en avoir été informés l'un et l'autre, je fus prévenu subitement d'avoir à m'apprêter pour le départ.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Pendant le temps d'apprêter une feuille de papier et de tailler ma plume, l'ennui me gagne ; l'odeur de l'encre me donne des nausées.George Sand (1804-1876)
Nantouillet s'excusa en vain de recevoir de tels hôtes ; mais il fut forcé d'obéir à l'ordre du roi et de faire apprêter la collation.Paul Lacroix (1806-1884)
Encore l'entrevue avait-elle été fort courte, car il lui avait fallu retourner au brig, pour en diriger le déchargement, et s'apprêter pour la cérémonie du tantôt.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La meilleure manière d'apprêter les papillons et les insectes, c'est de ne pas chercher à les préparer.George Sand (1804-1876)
Il s'excusa, disant qu'il ne pouvait s'empêcher de redouter l'avenir pour elle, que, plus elle conservait encore d'illusions, plus elle devait s'apprêter à souffrir.Daniel Lesueur (1854-1921)
Celle-ci, en le voyant s'apprêter à lui donner une poussée dans le dos, recula davantage, fit mine de rentrer.Émile Zola (1840-1902)
Elle fit appeler sa femme de chambre pour lui apprêter une robe élégante quoique simple.Sophie Gay (1776-1852)
Un après-midi, devançant sa femme qui achevait de s'apprêter, il venait de s'installer, guides en mains, dans son spider – ou léger phaéton de campagne.Raymon Roussel (1877-1933)
Il fit fort bien apprêter le dîner, et y convia les comediens et les comediennes.Paul Scarron (1610-1660)
Aux approches de midi, nous entendîmes là-haut, dans la mansarde, le voyageur s'apprêter pour descendre.Alain-Fournier (1886-1914)
Je ris en voyant toutes les mains se tendre à moitié, et s'apprêter à recevoir le bouquet.Comtesse de Ségur (1799-1874)
En voyant cette manœuvre, le capitaine donna l'ordre d'apprêter trois bateaux et de poursuivre le mystérieux bâtiment.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
L'abbé leva les doigts pour s'apprêter à bénir, et les arrêta un instant sur sa bouche, en commandant le silence.Louis Ulbach (1822-1889)
Je ne voulais pas refuser de rester si on me le demandait ; je ne voulais pas les empêcher de sortir, si je les voyais s'apprêter comme la veille.Alphonse Karr (1808-1890)
Une demi-heure était nécessaire pour l'apprêter ; et, pendant que deux servantes avaient l'air de s'en occuper, on alla visiter les chambres.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un matin, votre cuisinier est venu me dire qu'il ne pourrait pas m'apprêter à déjeuner si je ne lui donnais quelque argent.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elles passent le temps à apprêter des fleurs pour des distillations, à nouer des bouquets et préparer du bétel.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
A-t-on eu soin d'apprêter les chevaux dans la petite écurie, de manière que les gens qui me doivent escorter fussent seuls dans le secret ?George Sand (1804-1876)
Il a envoyé dans la hune un homme chaudement vêtu et ordonné d'apprêter, pour la nuit, le fanal électrique dont la lueur éclatante permettra de reconnaître les écueils mouvants.Louis Boussenard (1847-1910)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APPRESTER » verb. act.

Preparer les choses necessaires pour ce qu'on a dessein de faire bientost. Cet homme s'appreste à partir. cette armée s'appreste pour combattre. On dit dans l'Exercice, Soldats, apprestez vous, preparez vous à tirer. ce Comedien s'appreste, s'habille pour jouër.
 
APPRESTER, se dit particulierement en parlant de la fonction des Officiers de bouche. Cet Officier appreste bien les viandes, je luy ay dit qu'il nous apprestast à manger.
 
APPRESTER, se dit en choses spirituelles & morales. Dieu appreste à ses Eslus la recompense de leurs oeuvres. un Precepteur doit apprester à ses escoliers des choses toutes digerées.
 
On dit proverbialement d'un ridicule, qu'il a appresté à rire à toute la compagnie. On appelle aussi un goinfre, un faineant, un mangeur de viandes apprestées.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020