accommoder

 

définitions

accommoder ​​​ verbe transitif

Accommoder qqch. à qqch. : disposer ou modifier de manière à faire convenir à. ➙ adapter, ajuster.
Préparer (des aliments) pour la consommation. ➙ apprêter, assaisonner, cuisiner.

s'accommoder ​​​ verbe pronominal

S'accommoder à : s'adapter à (choses abstraites ; personnes). Je m'accommode à ma nouvelle vie.
S'accommoder de : accepter comme pouvant convenir. ➙ se contenter. Il s'accommode de tout (➙ accommodant).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'accommode

tu accommodes

il accommode / elle accommode

nous accommodons

vous accommodez

ils accommodent / elles accommodent

imparfait

j'accommodais

tu accommodais

il accommodait / elle accommodait

nous accommodions

vous accommodiez

ils accommodaient / elles accommodaient

passé simple

j'accommodai

tu accommodas

il accommoda / elle accommoda

nous accommodâmes

vous accommodâtes

ils accommodèrent / elles accommodèrent

futur simple

j'accommoderai

tu accommoderas

il accommodera / elle accommodera

nous accommoderons

vous accommoderez

ils accommoderont / elles accommoderont

 

synonymes

accommoder verbe transitif

adapter, accorder, ajuster, approprier, conformer

cuisiner, apprêter, assaisonner, faire cuire, préparer, mitonner (familier)

concilier, allier

s'accommoder verbe pronominal

s'entendre, s'arranger, se mettre d'accord

s'accommoder à

s'adapter à, s'acclimater à, s'accoutumer à, se faire à, se familiariser avec, s'habituer à

s'accommoder de

accepter, s'arranger de, se contenter de, faire avec, s'habituer à, se satisfaire de, prendre son parti de, se résigner à, supporter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils ne refusèrent pas, qui plus est, de s'accommoder avec eux pour toute autre chose, car ils s'accordèrent très-bien pendant quelque temps.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Ils ont laissé en icelle de grands et riches joyaux donnez des longtemps, et ont fait conscience de s'en accommoder.Paul Lacroix (1806-1884)
Il est heureux qu'ils s'en soient retournés ; ni la jeunesse de l'un ni les années de l'autre n'auraient pu s'accommoder aux changemens de climat et à la fatigue du voyage.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Pour l'obtenir, il faut de la persévérance, il faut accommoder son tempérament et son talent à certains goûts du public.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Ces derniers avaient accepté d'endosser davantage de responsabilités, de montrer plus de souplesse, de s'accommoder d'un temps de travail plus long et de salaires plus bas.Europarl
Au retour de sa promenade du matin, il s'était fait accommoder par son valet de chambre pour se reposer le teint.George Sand (1804-1876)
On peut s'accommoder de cette étape, parce que l'agence doit encore trouver sa place aux côtés des instances nationales de navigation aérienne, qui continueront naturellement à jouer leur rôle.Europarl
Il s'agit là d'un projet qui ne peut être corrigé superficiellement ou s'accommoder d'exemptions, mais qui doit être fondamentalement revu dans ses principes mêmes.Europarl
Il serait dangereux et absurde de continuer de prétendre que ce dernier vestige de la guerre froide est un problème dont nous devons nous accommoder.Europarl
Tous y mettent la main et se construisent des espèces de lits à trois étages dans le fond de cale de manière à accommoder 300 hommes sans trop d'encombrement.Charles Roger Daoust (1865-1924)
Kehlmark continuait donc à s'accommoder du ton et des façons de ce loustic égrillard, sur le caractère et le fond duquel il s'était totalement mépris.Georges Eekhoud (1854-1927)
Cela dit, il convient bien évidemment de souligner que les seules améliorations dans certains domaines ne nous permettent pas de nous accommoder du résultat global.Europarl
Nous établirons les dépenses relatives à l'agriculture vers la fin octobre dans la lettre rectificative et oui, nous devrons nous en accommoder.Europarl
Nous avons pu soutenir la formulation actuelle de la résolution dans une certaine mesure ; elle comprend de nombreux points dont nous pouvons nous accommoder.Europarl
C'est là un noble objectif, mais en cas de chocs spécifiques à un pays, on sera obligé de s'accommoder de taux de chômage et d'intérêt plus élevés.Europarl
Si la propriété ne comportait que des plaisirs, nous pourrions nous en accommoder, mais les devoirs qui s'y rattachent la rendent insupportable.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le chevalier fit accommoder deux clefs, l'une servant ouvrir la porte du grand portail de l'eglise, l'autre pour la petite porte d'icelle eglise.Paul Lacroix (1806-1884)
Je n’ai jamais partagé l’opinion selon laquelle les travailleurs doivent s’accommoder de leurs dirigeants lorsque ceux-ci se qualifient de socialistes ou de communistes.Europarl
Les philosophes devraient bien prendre la peine, un de ces jours, de rechercher sérieusement si, oui ou non, les hommes sont capables de s'accommoder du bonheur.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Je trouve qu'un certain nombre de solutions valables ont été trouvées pour mieux nous en accommoder que par le passé.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCOMMODER » v. act.

Rendre une chose facile, commode, qui ne donne point de peine, de fatigue. On a donné ordre pour accommoder les chemins. on a accommodé la ruë d'Enfer sur le chemin de Lyon. il faut accommoder cette selle, la rembourer, la rendre moins dure, plus commode.
 
ACCOMMODER, signifie aussi, Arranger, mettre en ordre, en bon état. Il a pris grand soin d'accommoder sa chambre, son cabinet ; d'orner, d'accommoder son jardin, sa maison.
 
On le dit aussi des choses qui regardent l'ornement de la personne. Cette femme est toûjours deux heures à se parer, à s'accommoder. ce barbier accommode bien la barbe, la perruque. ce pere n'accommode que trop bien ses enfants, il les fait trop braves.
 
ACCOMMODER, signifie aussi, Preparer, apprester. Ce cuisinier accommode fort bien à manger. on est fort bien accommodé en cette hostelerie. à quelle sauce voulez-vous qu'on accommode ce poisson ?
 
On dit aussi, qu'un Poëte a accommodé un sujet au theatre, pour dire, qu'il l'a disposé pour paroistre agreable sur la scene.
 
ACCOMMODER, se dit aussi en parlant de ce qui est à la bienseance, au voisinage de quelqu'un. Cette terre accommoderoit bien cette Seigneurie, parce que l'une releve de l'autre. ce Prince est mauvais voisin, il s'accommode de tout ce qui est à sa bienseance, il l'usurpe, il l'enferme dans ses terres.
 
ACCOMMODER, signifie presqu'en même sens, Traitter, acheter, prester, permuter. Si vous voulez m'accommoder de cette terre, je l'acheteray. si vous voulez m'accommoder de quelque argent, vous me ferez plaisir. vôtre Benefice m'accommoderoit fort, si vous vouliez le permuter contre un autre qui vous accommodast aussi.
 
ACCOMMODER, signifie aussi, Faire fortune, gagner du bien. Cet homme s'est bien accommodé dans cette ferme. il étoit gueux, il est maintenant bien accommodé.
 
ACCOMMODER, signifie aussi, Terminer un procés, une querelle à l'amiable. Quand les gens sont las de plaider, c'est lors qu'ils sont disposez à s'accommoder. les procés ne s'accommodent gueres, que les Procureurs & les Advocats n'ayent tiré des parties tout ce qu'ils en pouvoient esperer.
 
On le dit aussi des loix, des passages des Autheurs, & autres choses qui semblent se contrarier. Comment accommodez-vous cette loy du Digeste avec cette autre du Code ? comment accommodez-vous la devotion avec la coqueterie ? il y a des devots qui accommodent la Religion à leur interest.
 
En ce sens on dit aussi, qu'un homme accommode ses affaires, pour dire, qu'il les debrouille.
 
ACCOMMODER, se dit aussi avec le pronom personnel, & signifie, Estre facile, commode dans la negociation, dans la maniere de traitter. Il y a plaisir de traitter avec cet homme-là, à luy faire un payement, à le nourrir, il s'accommode de tout ce qu'on luy veut donner. vous ferez aisément marché avec ce curieux, tout l'accommode. En ce sens on dit aussi, qu'un homme sage doit s'accommoder aux temps, aux lieux, aux humeurs, à la capacité des personnes à qui il a affaire pour vivre en repos, dans l'estime. il faut s'accommoder aux choses, quand les choses ne s'accommodent pas à nous. On dit aussi, qu'un homme ne s'accommode pas de toutes sortes de personnes, pour dire, que toutes personnes ne luy plaisent pas.
 
ACCOMMODER, se prend quelquefois à contresens, & en mauvaise part, & signifie, Maltraitter, gaster, mettre en mauvais état. Il est tombé entre les mains de voleurs, d'assassins, qui l'ont accommodé d'une estrange maniere. dans le jugement de ce procés il a été mal accommodé, il y a eu de severes condamnations contre luy. On dit aussi d'un homme qui s'est enyvré, qu'il s'en est donné, qu'il s'est accommodé de la belle maniere.
 
ACCOMMODER, se dit proverbialement dans ces phrases. On l'a accommodé tout de rosti, pour dire, on l'a fort maltraitté. On dit aussi, Accommodez vous, le pays est large, pour dire, Mettez vous à vôtre aise, prenez vos commodités.
 
ACCOMMODÉ, ÉE. part. & adj. Un procés accommodé. un homme riche & accommodé.
 
Ces mots viennent d'accommodare Latin, de commodus.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020