arrondir

 

définitions

arrondir ​​​ verbe transitif

Rendre rond. Le frottement arrondit les galets.
Donner une forme courbe à. Arrondir le bras.
au figuré, locution Arrondir les angles : atténuer les oppositions, les dissentiments.
Rendre plus importante (une propriété, sa fortune). Arrondir sa fortune. ➙ augmenter.
Arrondir une valeur numérique, la modifier pour obtenir le chiffre rond inférieur ou supérieur.

s'arrondir ​​​ verbe pronominal

Devenir rond. Son ventre s'arrondit.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'arrondis

tu arrondis

il arrondit / elle arrondit

nous arrondissons

vous arrondissez

ils arrondissent / elles arrondissent

imparfait

j'arrondissais

tu arrondissais

il arrondissait / elle arrondissait

nous arrondissions

vous arrondissiez

ils arrondissaient / elles arrondissaient

passé simple

j'arrondis

tu arrondis

il arrondit / elle arrondit

nous arrondîmes

vous arrondîtes

ils arrondirent / elles arrondirent

futur simple

j'arrondirai

tu arrondiras

il arrondira / elle arrondira

nous arrondirons

vous arrondirez

ils arrondiront / elles arrondiront

 

synonymes

s'arrondir verbe pronominal

grossir, enfler, ballonner, bedonner, gonfler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est évidemment un excellent remède politique au nivellement par le bas et un bon moyen de grapillonner quelques écus pour arrondir vos fins de mois.Europarl
Elle était vêtue en hiver de quatorze jupons qui ne réussissaient pas à arrondir sa personne.Albert le Roy (1856-1905)
Parcourez un troisième : même diction, mêmes apostrophes, même façon de poser l'épithète et d'arrondir la période.Hippolyte Taine (1828-1893)
Je voyais la photographie s'arrondir et prendre des reliefs comme si un souffle mystérieux eût soulevé et gonflé les plans de la pauvre chère image.Paul Féval (1816-1887)
Réduire les coûts et arrondir les angles ont engendré le plus gros désastre écologique de l'histoire.Europarl
Aussi, ayant grossi ses revenus par les riches sadoukas des amoureux époux de ses premières filles, il comptait avec la dernière, la plus belle de toutes, arrondir définitivement son bien.Hector France (1837-1908)
Puis on le vit sourire, arrondir peu à peu les traits de son visage bouleversé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En bavardant avec lui, j'ai appris que c'était un retraité qui, pour arrondir les fins de mois, essayait de prendre quelques poissons.Europarl
De père en fils, on avait partagé ainsi ; et les acquisitions, les mariages venaient ensuite arrondir de nouveau les pièces.Émile Zola (1840-1902)
Il choisit un jeune sapin, bien droit, sans nœuds, qu'il n'eut qu'à équarrir à son emplanture et à arrondir à sa tête.Jules Verne (1828-1905)
Comme tout avocat de province, il aimait de passion les discours de cour d'assises ; c'est l'occasion d'arrondir des périodes sonores, et de lancer des métaphores chatoyantes.George Sand (1804-1876)
Je sais balancer les mains, arrondir les bras, remuer la poitrine, offrir le ventre, crisper la croupe, tu verras !Pierre Louÿs (1870-1925)
Le mariage était pour le grand seigneur une occasion d'accroître son domaine, simple seigneurie ou empire ; le bon mariage était celui qui lui permettait d'arrondir rapidement ce domaine.Joseph Anglade (1868-1930)
Mais on sait bien que le temps n'est pas proche où les dossiers rémunérateurs viendront arrondir sa serviette d'avocat.Paul Flat (1865-1918)
Et le maréchal fit le geste d'arrondir son bras vers les basques de son habit.Léon Gozlan (1803-1866)
Je vis donc de mon métier, et je ne me fais pas tirer l'oreille toutes les fois que l'occasion se présente de m'arrondir le gousset...Ferdinand Fabre (1827-1898)
La réalité, c'est certainement que certains ont profité de l'euro pour arrondir certains prix et peut-être que les consommateurs n'ont pas été assez vigilants.Europarl
Je parle de ces agriculteurs gérant des exploitations de 15 ou 16 hectares qui, pour subsister, doivent arrondir leurs fins de mois en travaillant en dehors de la ferme.Europarl
Saladin désirait l'argent pour l'argent ; c'était un calculateur étroit, un ambitieux sage qui voulait amasser d'abord, pour arrondir ensuite son pécule, le doubler, le tripler, et ainsi de suite.Paul Féval (1816-1887)
Il n'est plus permis de nier les gouttes sans être taxé d'impudence ; d'ailleurs nous voyons de loin s'arrondir des parapluies.Jules Vallès (1832-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARRONDIR » verb. act.

Rendre rond, ou de figure circulaire, spherique, cylindrique. Les colomnes s'arrondissent sur le tour, & les globes pareillement. Arrondir un bassin de fontaine avec un cordeau. Arrondir une juppe, un manteau. Arrondir une figure, la faire paroistre de relief.
 
ARRONDIR, se dit aussi en Rethorique des periodes qu'on rend nombreuses, & qui font une agreable cadence à l'oreille. On dit aussi, qu'un Prince a arrondi sa couronne, quand il s'est rendu maistre de tous les petits Estats qui étoient enclavés dans ses limites.
 
ARRONDIR, en termes de Manege, signifie, Dresser un cheval à manier en rond, soit au trot ou au galop, soit dans un grand, soit dans un petit rond, sans qu'il se traverse & se jette de costé.
 
ARRONDI, IE. part.
 
ARRONDI, en termes de Blason, se dit des meubles de l'Escu qui sont tournés en rond contre leur assiette ordinaire. On le dit aussi de ce qui paroist de relief par le moyen des ombres : comme, une boule arrondie. un tronc d'arbre arrondi.
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020